Nature

ADEPIR

Le Calendrier 2024 des écluses à poisson est arrivé !

Publié le 06/12/2023

Permettant de suivre les horaires, coefficients et hauteurs des marées toute l’année, le calendrier édité par l’Association de Défense des Ecluses à Poisson de l’Ile de Ré en publie de magnifiques photos.

« A la demande des aficionados de ce calendrier, l’Adépir revient pour cette édition 2024 à des photos plus aériennes. Pierric Pleindoux, droniste de la société DRONE 7, les a réalisées avec talent, par grande marée, cet automne, avant les tempêtes. Elles donnent une autre représentation des écluses à poisson. Moins « écrasées » que les photos d’avion des calendriers précédents… La beauté sauvage des estrans y trouve magnifiquement son compte ! », explique Dominique Chevillon, président de l’Adépir, dans son édito.

Les premières preuves d’écluses ou pêcheries en pierres de l’île de Ré remontent au début du XIe siècle… Elles existaient probablement avant. Aujourd’hui, elles sont 14 en activité, après avoir été 140 lors de l’inventaire de 1727. Bâties sur l’estran, découvertes à marée basse, elles signent nos paysages marins. Véritable originalité rétaise, elles font partie d’un Patrimoine historique unique (une quarantaine de pêcheries en pierres en France dont 16 à Oléron, 2 en Vendée et 4 en Normandie au Sud de Grandville). Mais plus encore, réelles protections de la côte contre l’érosion, réserves de faunes et de flores marines, elles sont dépositaires d’un savoirfaire de bâtisseurs transmis de génération en génération qui a traversé les siècles. En milieu marin, uniquement en pierres sèches, elles subissent l’épreuve des marées, des houles atlantiques, des courants côtiers et résistent à des pressions et des contraintes formidables.

Elles représentent aussi un art de vivre qui unit les codétenteurs dans une même Communauté. Celle des pêcheurs et bâtisseurs d’écluses, rythmée par les deux marées quotidiennes quand la pêcherie égoutte et leur permet de « mareyer » le poisson. Une Communauté qui se retrouve dans le dur labeur de la réparation des brèches quand les assauts de la mer sont les plus forts (lire l’actualité des écluses ci-dessus de cette édition)

Le calendrier de l’Adépir est en vente dans les magasins de presse de
Sainte-Marie, places d’Antioche et des Tilleuls.
14 pages – Format L 30 x H 43 cm – Prix public : 12 €
Adépir : 06 07 31 72 82 – contact@adepir.fr – www.adepir.fr

Informations recueillies par Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires