Patrimoine

Le Bois-Plage, village terre-mer

Publié le 30/05/2022

Son nom même signe sa personnalité. Entre vignes et océan, vastes espaces boisés et maisons traditionnelles, Le Bois-Plage cultive la douceur de vivre.

Il gagne à être connu. Au-delà d’une image touristique qui ne l’a pas toujours servi pour le meilleur, Le Bois-Plage se révèle bien plus qu’un village balnéaire. Résolument familial, attentif à son environnement exceptionnel autant qu’à son attractivité économique, il cultive sans ostentation une identité singulière.

Mais où commence Le Bois-Plage ?

On pense être encore à Saint-Martin, on est déjà en territoire boitais. Mais du côté des Evières, peu de place pour les activités humaines. Ici règne une nature souveraine, arbres vénérables et précieuse biodiversité faisant l’objet d’une vigilante protection.

On entre au Bois (pour le nommer comme les insulaires) de différentes manières. Venant de Saint-Martin, passage par le quartier du Morinand, lieu-dit aujourd’hui rattaché à la commune. Et si la rue principale semble bien droite, c’est sans compter avec les voies plus étroites qui la bordent de tous côtés. Charge aux curieux d’en découvrir les charmes à pied ou à vélo. Mais avant de s’y perdre un peu, détour par le Moulin de Bellère, dernière trace de la présence des nombreux moulins qui agrémentaient autrefois le paysage de leurs hautes silhouettes.

Venant de Rivedoux et passé le rond-point du Gros Jonc, la départementale de l’itinéraire Sud mène jusqu’au centre village en passant par la Coopérative vinicole qui illustre la tradition viticole du village.

La Coopérative vinicole, fleuron économique du Bois et
de l’Ile de Ré.

Un village agricole

Il fut un temps où le littoral était plutôt source de dangers que de plaisirs. Avec ses rues étroites et ses maisons à étages sagement alignées, le centre village était historiquement tourné vers l’intérieur. Nulle surprise donc à ce que certaines venelles nous amènent aux vignes bordant le village à l’Est, par lesquelles les villageois allaient autrefois travailler aux champs, leurs journées rythmées par les cloches de l’église Notre-Dame de Tous les Saints, épicentre protecteur du coeur village. Partout, des fleurs. Mimosas l’hiver, coquelicots, valérianes, buissons de lavande et bien sûr roses trémières, alternent selon les saisons, et accompagnent de leurs couleurs déambulations pédestres ou à vélo.

Ce n’est que bien plus tard, et en sa qualité de commune devenue balnéaire, que Le Bois s’étendra côté Plages où, du quartier du Gros Jonc à celui du Petit Sergent, maisons et villas de plain-pied nichées dans les pinèdes et souvent résidences secondaires, donneront le ton d’une vie parfumée d’embruns.

Le Moulin de Bellère est aujourd’hui une résidence privée

Plages majestueuses

Les plages parlons-en, car celles du Bois sont parmi les plus belles (et les plus célèbres) de l’Île de Ré, léchées par des eaux de baignade dotées du Pavillon Bleu.

Gros Jonc, Pas-des-Boeufs, Gollandières, Petit Sergent… du Sud au Nord du village, elles se succèdent et semblent se ressembler. Mais les Boitais ne s’y trompent pas. Fuyant les entrées principales par trop fréquentées en haute saison, ils préfèrent marcher dans le sable pour se trouver un coin à l’écart où planter leur parasol, à moins qu’ils n’y parviennent par de petits chemins plus discrets, après avoir serpenté à travers les dunes.

Dedans, dehors, le Marché du Bois-Plage est le plus important de l’ïle.

Journées d’été au Bois-Plage

Pour les sportifs, les marcheurs ou les contemplatifs, elle commence dès potron-minet sur les plages, par une promenade immersive les yeux perdus vers le large. Marée haute, marée basse donnent alors le rythme de la journée.

Direction l’incontournable marché qui fait la fierté des Boitais. Prudents, ils s’y rendent tôt, surtout si l’envie leur prend d’un café en terrasse. Car bientôt celle-ci ne désemplira plus. Sous la halle couverte, produits maraîchers, huîtres et poissons, au dehors shopping estival. A l’heure de midi, les allées sont pleines et les vélos s’agglutinent.

Au coeur de la journée, peu de monde dans les rues d’un village alangui de chaleur. Tribus familiales et amicales se sont éparpillées sur les plages, surveillées de haut par les mouettes inquiètes de voir leur territoire si peuplé. Plus tard, alors que le soleil décline, elles reviendront sur le sable déserté, n’hésitant pas approcher les amateurs de pique-nique à la fraîche devant l’océan.

Dans le village, l’agitation matinale s’est apaisée. A pied ou à vélo, chacun vaque à ses affaires, la peau chauffée par le soleil. C’est l’heure des manèges, des animations de La Guinguette et du glacier. A moins que l’un des grands évènements estivaux installé dans la salle polyvalente n’ait amené son lot de visiteurs.

Plus tard, on dînera en terrasse à quelques pas de l’océan du côté des Gollandières, ou tout simplement chez soi si une invitation ne nous conduit pas ailleurs.

En Septembre, Le Bois fête dignement les vendanges.

Familial, Le Bois- Plage n’est guère noctambule. Une fois éteintes les lumières du village, il ne reste plus qu’à regarder scintiller les étoiles dans la pénombre des jardins ou au bord des piscines, avec peut-être et selon le sens du vent, un bruit de fond des vagues s’échouant sur le rivage. Riche de son histoire, naturel, océanique, chic sans être snob, accueillant et dynamique, au fond, que peut-il bien manquer au Bois- Plage ? Un port, répondront les marins dans l’âme et tous les amateurs aimant à rêver devant les bateaux. Oui, non, peut-être… après tout celui de Saint-Martin n’est pas si loin, rendant facile une échappée portuaire.

Alors on a beau chercher non… il ne manque rien. Bien dans sa peau, Le Bois-Plage assume sa personnalité multiple, revendiquant l’accueil de (très nombreux) vacanciers sans rien perdre de son âme.

FESTIVALS, FÊTES ET ANIMATIONS DE L’ÉTÉ
Faute de pouvoir citer ici toutes
les animations préparées par la
municipalité (il y en a tant) ou par
des associations boitaises, il ne
nous reste plus qu’à sélectionner de
manière aléatoire sans oublier les
temps forts.
Mardi 21 juin : Fête de la Musique
« Disco » de 19h à minuit sur
l’avenue de la Plage (duc côté de
l’église). Groupe Argentique, Le
Biscuit et DJ set.
Du 5 juillet au samedi 27 août
(avec seulement quelques soirées de
relâche), concerts, histoires contées,
danse orientale, zumba, chansons
françaises, twirling, DJs… pop, rock,
folk…de 18h30 ou 19h30 jusqu’à
21h30, La Guiguette du Bois illumine
la place Raymond Dupeux.
Soirée du 14 juillet : DJ Alan dès
19h, déambulation à 22h15 suivi du
feu d’artifice au Pas des Boeufs à
23h. Restauration possible sur place.
Soirée du 15 août : bis repetita
avec DJ Alan dès 19h, déambulation
avec la Batucada à 22h15 suivi du feu
d’artifice au Pas des Boeufs à 23h.
Restauration possible sur place.
Samedi 27 Août : voilà c’est fini…
Soirée de clôture de La Guinguette
« Boire la tasse » de 16h à minuit
Et n’oublions pas…
Sur la plage des Gollandières :
Biblio’Plage du lundi 22 juillet au
samedi 20 août inclus de 15h à 19h.
Dans la grande
salle polyvalente :
Du 2 au 12 juillet, le Festival Ile
de Ré Photo 2022 proposé par
l’association Ile de Ré Photo Club
Les 5, 6 et 7 août, le Salon du
Livre « L’Ile aux Livres », ses
auteurs, ses rencontres et ses tables
rondes, proposé par l’association
l’Encre et la Pierre

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Sandrine
    Publié le 20 mai 2022

    Petite erreur de frappe dans la liste des animations : les associations Boistaises et non Boiteuses .
    Cordialement Sandrine Perchais

    Répondre
    • Nathalie Vauchez
      Publié le 21 mai 2022

      Oui cela nous a aussi été signalé sur Facebook. C’est effectivement une coquille liée sans doute à la fatigue de l’auteure et de la rédac chef, qui n’a pas vu la coquille. Nous corrigeons sur la version numérique. Toutes nos excuses aux associations boitaises qui ne sont pas boiteuses du tout…

  • kangourou75020
    Publié le 28 mai 2022

    Pour les festivals de l’été, je vous serais reconnaissante de signaler le Festival d’Arts Actuels – peinture, sculpture, photographie, installations multimédias – qui se déroulera du 3 au 12 juin et se tiendra au Bois-Plage, dans la salle des mariages de la mairie, ainsi qu’à la Coopérative des Vignerons de l’île de Ré, salle des expositions et salle des alambics. Au même moment, les expositions qui se tiendront à Saint-Martin ainsi qu’à Château d’Oléron, dans l’île d’Oléron, permettront d’exposer les oeuvres d’une soixantaine d’artistes.
    Programme détaillé sur le site : 11ème Festival d’Arts Actuels.

    Répondre
    • Nathalie Vauchez
      Publié le 29 mai 2022

      Madame, nous avons bien vu votre message sur notre site realahune.fr, message qui nous surprend puisque nous avons publié un article complet sur l’évènement dès le 11 mai dans RMO à la Hune N° 70 (Royan-Marennes-Oléron) et un autre article dès le 20 mai sur notre journal papier Ré à la Hune N° 242, mais aussi sur notre site realahune.fr, intégré à notre Newsletter hebdomadaire et publié sur notre page Facebook ! Belle journée.