Vie politique

Politique

Le Bois-Plage : un conseil municipal sous le signe du participatif

Sauf imprévus, le chantier de l’avenue Charles de Gaulle sera achevé comme prévu à l’orée du printemps.
Publié le 02/02/2021

Dernier conseil de l’année pour la nouvelle équipe municipale. Un ordre du jour plus léger qu’à l’habitude est venu clore une année tourmentée. Y était inscrite notamment, l’impulsion participative qui souffle sur Le Bois-Plage et l’Ile de Ré

Les affaires courantes

Deux conventions ont été établies pour mise en conformité réglementaire. La première concerne la mise à disposition gracieuse d’un local communal à l’attention de l’Amicale bouliste, la seconde le Ré Tennis Club, non renouvelée depuis 2009. Discutée et validée par les deux parties, elle pérennise une collaboration de longue date sur une durée de trois ans renouvelables. Étant d’intérêt collectif, l’association n’aura rien à débourser pour les équipements communaux occupés.

A noter également, le vote des tarifs communaux d’occupation du domaine public. Vus en commissions, ils ne bougeront pas ou peu. Pour Jean- Pierre Gaillard, « il aurait peut-être été prudent d’attendre les mois de mars/ avril pour les droits liés aux terrasses, forains et manèges ». « On ne peut pas naviguer complètement à vue », répond Gérard Juin. « On a montré aux commerçants qu’on était capables de s’adapter, on le fera encore en fonction de l’évolution du contexte ».

Un nouveau Comité consultatif communal

« Chose promise chose due » annonce Gérard Juin. Alors c’est aujourd’hui le « plan de circulation et aménagement urbain » qui fait l’objet d’un Comité consultatif dont l’élu rappelle les règles de base. Sa durée ne peut excéder le mandat en cours et il est doté d’un Président, membre du Conseil Municipal désigné par le Maire. Les citoyens sélectionnés peuvent tenir des réunions accessibles à tous les Conseillers municipaux mais pas à l’ensemble de la population.

Constitué lors du Conseil municipal du 19 septembre dernier, le nouveau comité a reçu plus de 25 candidatures parmi lesquelles Gérard Juin a dû choisir pour constituer une liste soumise au vote et acceptée à l’unanimité (voir encadré).

Réunissant des habitants des différents quartiers de la commune (Morinand, Rouland et Centre-bourg), le comité s’intéressera à la « globalité du plan de circulation sur l’ensemble de la commune », et « se mettra très vite en route » promet Gérard Juin.

Des élus pour le Comité Consultatif Citoyen

Démocratie participative quand tu nous tiens… Il s’agit maintenant de choisir les élus qui participeront aux différents ateliers du Comité consultatif Citoyen initié par la CdC. « Un ou deux élus sont possibles », explique Gérard Juin « et nous avons choisi de proposer systématiquement deux élus par atelier, un de la majorité et un de la minorité », poursuit l’élu ajoutant aussitôt : « cela risque d’être un peu prenant mais peut-être terriblement intéressant » (voir encadré).

Arrêté du Maire

Il concerne le transfert possible de certains pouvoirs de police spéciaux à la Communauté de Communes relatifs à l’assainissement, les déchets, la voirie et l’habitat. « Cela a créé tout de suite débat explique Gérard Juin et la quasi- totalité des communes ont refusé ». Il en sera de même pour Le Bois-Plage, « pour garder la maîtrise de la gestion de la commune », conclut M. Le Maire.

Préemption envisagée sur le centre-bourg

« Toutes les communes sauf Le Bois et Loix » ont institué la préemption, introduit Gérard Juin, expliquant sa volonté « de maintenir les commerces et activités en centre-bourg, une zone vitale pour Le Bois-Plage ». Mais avant d’en arriver là, il faut en passer par une étude préalable pour « déterminer un périmètre ». A cette fin, une rencontre a été organisée avec la CCI.

Logements

Un dossier sur lequel Gérard Juin se montre très déterminé : « But du jeu : avoir des logements en 2026 », affirme l’élu. Aussi les premiers projets ontils bien avancé, « très vite, le travail sera lancé sur l’OAP La Poizière », explique le maire. Il s’agit de « travailler ensemble, avec la CdC, sur les OAP possibles et les courriers de contact aux propriétaires sont en cours », même s’il ne s’agit pas « d’aller contre les personnes mais de les faire adhérer ». « L’OAP La Poizière peut être travaillée sur deux tranches », conclut l’édile.

Depuis sa prise de fonction retardée, Gérard Juin met petit à petit en place le programme sur lequel il a été élu. La nouvelle équipe municipale du Bois-Plage est désormais en ordre de marche.

Comité consultatif « plan de circulation et aménagement urbain »

Président : Kévin Vautey – Adjoint au Maire en charge de l’environnement, du Patrimoine et de l’Aménagement du territoire.

– Claude Astié (ancien élu, adjoint à la Voirie)

– Michèle Boisliveau (ancienne élu Commerces et Marché)

– Patrice Divet ( ingénieur voirie & bâtiment)

– Gérard Dupeux (ancien élu Patrimoine et Vie locale)

– Georges Guillet (ancien élu) – Isabelle Laruste ( architecture et urbanisme)

– François Rassat (ancien adjoint à la Voirie)

– Odile Rojare (Présidente de l’ADRMG – Association des Riverains de la Raise Maritaise et des Gollandières)

 

Les élus du Bois-Plage pour le Comité Consultatif Citoyen

– Patrimoine (architecture, environnement etc.) : Catherine Béguin et Claudie Buat

– Economie (commerce, artisanat, tourisme etc.) : Sandrine Perchais et Jean-Pierre Gaillard

– Social (enfance, vieillesse, logements etc.) : Amandine Bouhier et Karine Dupeux

– Aménagement du Territoire, Transition énergétique, Littoral et Bâtiments : Jean-François Beynaud et Jean-Pierre Gaillard

– Mobilité : Aude Roi et Hervé Dupeux

– Déchets : Catherine Béguin et François Morin

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires