Vie politique

DÉMOCRATIE

Le Bois-Plage : élus et citoyens réunis

©Nathalie Vauchez - Les Boitais présents ont été tout à la fois attentifs et participatifs, questions et suggestions ont été nombreuses.
Publié le 14/12/2021

Mercredi 10 novembre. Dans la salle des Oyats, la municipalité du Bois-Plage a tenu son premier Forum participatif.

Comme toute première, c’est une découverte et on s’y rend sans a priori. Tout au plus peut-on émettre quelques hypothèses. Le Maire Gérard Juin et sa liste ont été, en 2020, élus pour partie sur cette nouvelle manière d’envisager la gestion d’une commune. Une approche moins verticale, préservant une place à la parole et au ressenti des administrés. Mais la crise sanitaire est passée par là, retardant sa mise en place. Les Boitais seront-ils au rendez-vous ?

Conversation libre

Le Forum participatif boitais est une émanation d’un autre forum, celui du bureau municipal, explique le Maire Gérard Juin en introduction. La petite cinquantaine de personnes présentes se montre attentive face à des élus venus à leur rencontre en toute sim- plicité. Un début en somme…

Gérard Juin l’annonce, ils seront réguliers, « une entre chaque conseil municipal », précise-t-il. L’objectif ? Autour de sujets déterminés et impor- tants pour la vie du village, les Boitais peuvent ainsi interroger les élus et leur faire part de leurs observations, le tout faisant l’objet d’un retour qui pourra éventuellement ouvrir sur un atelier participatif. « Le déroulement s’effectue en trois temps, dix minutes de pré- sentation par thème, dix minutes de questions-réponses, puis à l’issue de la réunion, un contact direct par petits groupes avec les élus en charge », détaille M. le Maire.

Pour cette première rencontre, trois thèmes sont à l’ordre du jour.

Les logements

Sujet d’importance s’il en est, il ne s’agit pas ici d’évoquer le projet de La Poizière qui sera composé à 100% du locatif à loyers maîtrisés, mais de son « complément par accession à la propriété du côté de l’Ilot Normand », explique le Conseiller délégué Hervé Dupeux. Allant du T3 au T4, une quinzaine de logements sont prévus, avec pour objectif un quartier qui vive à l’an- née. L’opération sera orchestrée par l’OFS (Organisme de Foncier Solidaire), initié par la loi ALUR en 2014. Son lancement est prévu pour 2022 pour un achèvement fin 2023/début 2024 « en étant optimiste », complète Gérard Juin.

Pourquoi l’Ilot Normand, quel temps avant de pouvoir revendre, pourquoi la commune ne serait-elle pas maître d’ouvrage ou encore de quoi sera-t-on réellement propriétaire et quels seront les critères d’attribution ? Sans surprise, les questions sont nombreuses, traduisant les inquiétudes de voir ces logements revendus ou encore rentabilisés par des locations saisonnières « comme cela se voit dans les logements dits sociaux », insiste un participant.

Par un dispositif spécifique, l’OFS permet la dissociation entre Foncier et Bâti et concerne systématiquement la résidence principale, avec « pour seule possibilité le bail emphytéotique. Et si la revente est possible, elle doit se faire aux mêmes conditions », précise Gérard Juin, souhaitant ras- surer. « A but non lucratif, l’OFS est un organisme d’Etat, agréé par le Préfet », souligne-t-il.

Sur la question des critères, l’élu précise que la commune sera le seul interlocuteur. « Le dossier n’est pas décidé », explique Gérard Juin, ajoutant que « la demande est importante et complémentaire de La Poizière. Et qu’il s’agit de déterminer ce qui est le plus pertinent. Quant au choix de l’Ilot Normand, « le terrain appartient à la commune, nous avons la maîtrise », conclut M. le Maire

La Plaine de Jeux des Gollandières

« On parle d’un réaménagement de l’existant », souligne Kévin Vautey, précisant qu’il s’agit de « répondre aux demandes des enfants et adolescents par la modernisation du terrain de basket en city stade ». Sur le petit skate parc qui fait tant parler, le 3ème Adjoint précise qu’il s’agit de « deux modules de la hauteur d’une table, un plateau d’apprentissage pour le moment mis de côté » ajoute-t-il.

Simultanément, le cheminement sera retravaillé et vingt-trois arbres ont été plantés, correspondant à l’opération « une naissance, un arbre ». Il s’agit de rester dans un « esprit très naturel ». « Les jeunes ont besoin d’endroits où se retrouver », intervient Gérard Juin, rappelant que cette zone s’appelle « plaine de jeux », et précisant qu’une étude d’impact (bruit) a été faite avant et qu’une autre suivra après les travaux. Peu banal pour une commune quand on pense que sur des projets tels l’éolien, les études d’impact se font après que la messe soit dite. Dans l’assistance, les avis favorables sont unanimes.

« Bien vieillir à domicile sur l’Ile de Ré »

Ce sera le nom du Forum Sénior souhaité par l’ensemble de l’équipe municipale et plus particulièrement par la 1ère Adjointe Dominique Perlade, à la barre de cet évènement qui verra le jour le 3 mars 2022 et concerne, bien au-delà du Bois-Plage, tous les Séniors du territoire.

Cette initiative soucieuse de nos anciens est en cours de construction avec l’Agirc-Arrco, les services départementaux et réunira, sur un programme d’une journée complète décomposée en ateliers, caisses de retraite, notaires, associations familiales et prestataires divers, avec pour objectif la mobilité des Séniors et tout ce qui a trait à leur vie quotidienne, jusqu’à l’équipement de la maison.

Pour les anciens comme pour les jeunes, voilà une proposition bien accueillie.

Comme promis, ce premier Forum participatif s’achèvera par des échanges plus individuels, des Boitais s’attardant aussi tout simplement pour discuter entre eux. La municipalité du Bois-Plage a semé une graine participative qu’il convient maintenant à chaque Boitais de faire pousser.

M. le Maire a d’ores et déjà annoncé le prochain forum pour la fin novembre ou le début décembre avec un premier sujet déterminé : le réaménagement de la place Raymond Dupeux. Soit au cœur battant du village…

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires