Commerce

Entreprise

L’Atelier Quillet, une affaire de passion… et de travail acharné

Avec trente mille livres anciens et d’occasion, très large choix, pour petits et grands. la librairie Quillet est devenue une très belle librairie « de province ».
Publié le 21/08/2019

Qui ne connaît l’Atelier Quillet, Entreprise du Patrimoine Vivant, et ses activités de restauration et reliure ? L’inauguration du second bâtiment en 2014, qui a porté la surface totale à 2000 m2, a notamment profité à la librairie qui dispose désormais de plus de vingt-mille ouvrages, ainsi que de nombreuses affiches d’origine.

Avec ses quarante salariés, l’Atelier Quillet constitue l’une des plus grandes Entreprises de l’île de Ré. On le sait, le président de la SAS, Lionel Quillet, est tombé dans la marmite du livre très jeune, quand il faisait les brocantes partout en France avec son père et arpentait les bouquinistes des quais de Seine à Paris. Il s’agit avant tout d’une vocation, l’Entreprise étant péniblement à l’équilibre économique malgré ses deux millions d’euros de chiffre d’affaires (dont 90 % réalisé par l’Atelier, 10 % par la librairie), tandis que les difficultés du métier deviennent très lourdes à gérer.

Un métier aux multiples contraintes

Outre la faible rentabilité – les marchés publics n’aident guère à tirer les prix vers le haut – la difficulté de recrutement sur un bassin d’emploi faible et très spécifique, ainsi que le risque à assumer via la sécurisation de documents à la valeur parfois inestimable, sans oublier la difficulté grandissante à s’approvisionner en matières premières de très grande qualité – le papier Japon, la fibre Kozo, les cuirs au top se raréfient -, tout cela demande une gestion très attentive et serrée.

Ainsi, de quinze grandes maisons de restauration et reliure de livres et documents anciens il y a trente ans, le nombre d’acteurs importants du marché en France est passé à deux, Quillet SAS étant leader. Malgré les conseils avisés des banquiers et experts comptables, Lionel Quillet se refuse pourtant à exploiter différemment son très grand espace de 2000 mètres carrés, qu’il rentabiliserait bien mieux en le louant à d’autres activités, on l’imagine bien vue la rareté du foncier sur l’île de Ré.

Visites de l’atelier
Côté Atelier, des visites guidées en groupe (quinze personnes maxi) d’environ cinquante minutes, au tarif de trois euros (gratuites pour enfants de moins de dix ans), sont proposées le mardi et le jeudi.

Une très belle librairie de livres anciens, d’occasion, de BD et d’affiches

Avec ses trente mille ouvrages, l’Atelier Quillet propose une très belle librairie de province : les connaisseurs tout comme les badauds ne s’y trompent pas, notamment en cette période estivale synonyme de très forte fréquentation et d’un beau volume de ventes.

Avec douze mille livres anciens et d’occasion en vente, huit mille en réserve, six mille BD en vente et quatre mille en réserve, le choix est très vaste et tous les thèmes couverts. On peut se faire plaisir dès quatre euros et jusqu’à quatre mille euros pour les pièces les plus rares. Les amateurs de BD ont aussi de quoi se réjouir, la BD étant à six euros, ou cinq euros l’unité pour trois achetées. La librairie Quillet veille à fixer ses prix en dessous de ceux pratiqués sur Internet. Le conseil en plus, de qualité vue l’expérience de plus de trente ans du maître des lieux. Outre les livres et BD, la libraire propose un beau catalogue à la vente de superbes affiches, l’on peut en découvrir certaines dans un showroom dédié à l’étage mais aussi sur les murs des espaces livres anciens et BD. Une très belle collection d’affiches anciennes des années 1900 aux années 1980, pour lesquelles il vous faudra débourser entre cinq cents euros et cinq mille euros.

Seul pour choisir tranquillement ses ouvrages, en famille pour que chacun trouve un livre à son goût, la librairie Quillet constitue un incontournable de l’île de Ré.

L’ATELIER QUILLET RECRUTE ! Dès cette rentrée de septembre, l’Atelier Quillet recrute cinq collaborateurs, directement en CDI, pour la restauration de corps d’ouvrages et documents anciens. Formation interne assurée, 35 heures hebdomadaires, salaire au SMIC.

 

Stage d’initiation à la reliure Tout début septembre un stage de cinq matinées (9h à 12h30) vous permettra de vous initier à la reliure de deux livres. Groupe de six personnes.

 

Atelier Quillet VA – 7 chemin du Corps de Garde 17111 Loix 05 46 29 04 25 – www.quillet.fr

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires