Patrimoine

Association pour la protection des sites de Loix

L’APSL a un nouveau président

Le nouveau bureau, de gauche à droite : Teddy Duffour, Jean-François Pion, Pierre Boulanger, Jean-Lefranc-Morin, Dominique Descamps
Publié le 25/09/2019
Noter cet article

Après six années d’engagement sans faille, Monique Bouteille a décidé de passer le flambeau.

A la suite de l’assemblée générale du 13 août dernier, un nouveau bureau a été constitué, C’est Pierre Boulanger qui assurera, désormais, la présidence, Il sera assisté de deux nouveaux responsables: Dominique Descamps (secrétaire), et Jean-François Pion (vice-président), Teddy Duffour (également vice-président), et Jean Lefranc-Morin (trésorier), poursuivent leur mandat.

Un passage de relais, mûrement préparé

Pierre Boulanger a découvert Loix, grâce à son épouse qui avait de la famille dans le village, Il a, aussitôt été sensible au charme de cet endroit typique, et, il y a treize ans, il a fait construire, dans le but d’y passer une paisible retraite, Pierre habite la commune, en tant que résident principal depuis cinq ans, Il s’est investi dans la vie du village, Il appartient, notamment, au groupe des « Greeters », des gens qui font partager aux touristes, aux résidents secondaires, certains clichés qui marquent l’histoire de Loix, Il a, rapidement adhéré à l’APSL, « J’ai surtout apprécié le langage tenu par l’association, Un langage de propositions, respectueux de la position des élus », nous confie le nouveau président.

Fondée en 1983, l’APSL compte, aujourd’hui deux-cents membres. Pierre Boulanger entend bien poursuivre l’orientation définie depuis ces dernières années : « Nous souhaitons apporter un angle de réflexion qui peut être différent des décisions prises par les élus », précise le nouveau responsable.

Quoiqu’il en soit, l’APSL continuera de travailler dans un contexte de propositions, aussi bien avec la commune de Loix qu’avec la Communauté de Communes, Les problèmes liés à la vie des Loidais (stationnement, pistes cyclables…) concernent l’ensemble des Rétais.

Pour finir, le nouveau président insiste sur la responsabilité citoyenne de chacun des membres de l’association et les incite à participer à l’enquête publique concernant la mise en place du PLUi.

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires