Social

Logement

Lancement du second programme de Maisons Prim’Access sur l’Île de Ré

Maisons Prim’Access lance un nouveau programme de 48 maisons en accessionsociale à Sainte-Marie-de-Ré
Publié le 09/02/2021

La Compagnie du logement, groupe auquel est rattaché Maisons Prim’Access, lance en effet un nouveau programme de 48 maisons en accession-sociale et de 6 logements en locatif social à Sainte-Marie-de- Ré*. Le début des travaux est planifié au 15 avril 2021

Le constructeur vient de publier un appel d’offres conséquent auprès des artisans et des entreprises du bâtiment. Les professionnels du secteur peuvent y candidater jusqu’au 15 février. Pour réaliser ces importants travaux de construction, le groupe s’appuiera sur des entreprises partenaires, tous corps d’état confondus. Différents spécialistes seront sollicités pour mener à bien les travaux : maçons, électriciens, plombiers, peintres, menuisiers, charpentiers, plaquistes, couvreurs, paysagistes… Avec des loyers qui sont 30% plus élevés que sur la ville de La Rochelle, des prix des marchés foncier et immobilier inabordables pour nombre de Rétais, il est difficile de se loger sur l’île de Ré. Ce programme d’accession sociale a pour vocation de permettre à des Rétais, habitants de l’île ou personnes travaillant sur l’île, de devenir propriétaires de leur maison.

Bail Réel Solidaire : Un prix d’achat jusqu’à 30 % inférieur au marché

Construits par Maisons Prim’Access et commercialisés selon le dispositif du Bail Réel Solidaire (BRS), les 48 logements en accession sociale du programme « Le Fougerou » sont destinés à des acquéreurs sous plafond de ressources. Avec le BRS, les acheteurs deviennent propriétaires des murs de leur logement et louent l’occupation du sol via une redevance mensuelle à Terra Noé, organisme de foncier solidaire.

Ce dernier a été créé à l’initiative d’Habitat 17, du Conseil Départemental de la Charente-Maritime et de La Compagnie du logement. Ce principe de dissociation permet de faire baisser le prix d’achat de 15 à 30 % par rapport aux prix pratiqués sur le marché classique. Pour devenir propriétaires de ces maisons, les futurs acquéreurs devront répondre aux critères d’éligibilité de l’accession sociale en BRS. En cas de revente, le prix est encadré et le futur acquéreur doit répondre aux mêmes critères d’éligibilité de l’accession sociale. La clause d’encadrement des prix du dispositif permet d’éviter tout phénomène de spéculation lors des reventes successives, garantissant ainsi le caractère social du logement sur le très long terme.

Un programme visant à favoriser la mixité sociale

Installé à proximité de la place d’Antioche, des vignobles et de l’océan, le programme « Le Fougerou » s’intègre au coeur de Sainte-Marie-de-Ré. Afin de favoriser la mixité, il propose des logements d’une superficie allant d’environ 68 à 93 m², avec 2, 3 ou 4 chambres. Chaque logement bénéficie d’un jardin privatif. En réponse aux objectifs fixés par la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain) et au PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal) de l’île de Ré, ce programme comprendra aussi six logements locatifs sociaux gérés par Habitat 17.

Il s’agit de la seconde réalisation de Maisons Prim’Access sur l’Ile de Ré, puisqu’en 2020, 19 maisons en location- accession (PSLA) ont été livrées à La Flotte (La Maladrerie 2), pour lesquelles près de 200 dossiers de candidatures avaient été envoyés aux équipes de Maisons Prim’Access, témoignant de l’urgente nécessité de proposer davantage de logements abordables sur l’Ile de Ré.

On le sait, la dernière tranche de La Maladrerie, qui vient de démarrer (lire page 9), comprendra 5 nouveaux logements en accession sociale, au côté des 6 nouveaux logements locatifs Tous ces projets d’accession sociale sont menés en étroite coopération avec les élus locaux, qui acceptent notamment de céder des terrains à des conditions tarifaires préférentielles.

*Lire nos précédentes éditions de Ré à la Hune et notre dossier logements

Dates du chantier

Permis de construire : 08/10/2020

Démarrage des travaux : 15/04/2021

Livraison prévue : fin d’année 2024

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires