Aide et humanitaire

Restos du Coeur de l'île de Ré

Campagne hiver 2014 des Restos du Coeur sur l'île de Ré

L’an dernier, les restos ont accueilli au plan national près de 1 million de personnes

Publié le 12/11/2014

A l’antenne rétaise des Restos, fondée en 1995 par Alain Pied avec Zora Gratien, Martine Omédès, bénévole depuis 2009 et responsable depuis 2011, son adjoint Régis Landreau, entourés d’une équipe de 28 bénévoles, sont en pleine préparation de la campagne d’hiver.

« Un repas ne suffit pas à s’en sortir » disent Martine et Régis, que nous surprenons en plein travail avec tous les bénévoles pour préparer le coin accueil. « Tous sont préparés à accompagner les personnes en difficulté par un accueil chaleureux et un soutien moral indispensables ».

Une 30ème campagne d’hiver qui s’annonce très difficile

« La campagne d’hiver s’étend de la dernière semaine de novembre jusqu’à fin mars. Nous accueillons les bénéficiaires au coin café, au vestiaire, et à la bibliothèque le mercredi après-midi de 14 h à 16 h 30. Le jeudi matin, nous approvisionnons les rayons de produits alimentaires, et le jeudi après-midi, de 13 h 30 à 16 h 30, nous distribuons les repas équilibrés. Tout le monde aujourd’hui peut se retrouver très vite en situation de précarité. Nous ne jugeons pas, nous écoutons pour conseiller utilement en établissant avec tous une relation de confiance. Les gens sont courageux et dignes. Ils se battent et nous les soutenons pour qu’ils ne baissent pas les bras. Quand ils s’en sortent, leur sourire est leur réussite sont la gratification de toute l’équipe.»

Entre 25 000 et 30 000 repas sont distribués chaque année sur Ré « la riche »!

« La population permanente rétaise connaît comme ailleurs en France des difficultés. Sur la campagne hiver 2013/2014, 156 personnes représentant 98 foyers ont reçu 870 repas par semaine. Sur 17 semaines de campagne l’antenne rétaise des Restos a distribué 14 830 repas. Et pour la campagne d’été, nous avons distribué 10 880 repas » disent Martine et Régis, au regard de leurs états bien tenus. Les loyers et les charges locatives élevées, l’absence ou la précarité du travail, le coût de la vie surenchéri par l’activité touristique, le surendettement… sont entre autres à l’origine de la défaillance de beaucoup de bénéficiaires. Il y a aussi des circonstances familiales, des souffrances, des handicaps qui peuvent rendre la vie encore plus difficile. Les bénéficiaires rétais des restos, sont inscrits sur la base des critères nationaux de ressources, de données du foyer… et sont retenus en fonction d’un barème dont le seuil est fixé nationalement. En cas de litige, l’équipe est associée à la prise de décision d’admission.

L’antenne rétaise des Restos : une organisation bien huilée !

Comment vient-on aux Restos du Coeur ? « C’est une démarche conseillée par l’assistante sociale ou un centre communal d’action sociale. Ce n’est pas facile de garder sa dignité dans ces conditions extrêmes. L’aide alimentaire est un tremplin vers la réinsertion, une aide que l’on souhaite passagère mais qui peut durer. Le rôle de l’accueil, est alors primordial. Les mots ont leur importance, l’écoute est le début d’une relation de confiance protégée par le secret et la discrétion de l’équipe »

« Dans l’organigramme des Restos, notre antenne est chapeautée par le départemental, qui lui-même répond au régional et au national. Les locaux rétais propres et fonctionnels sont mis à disposition par la Mairie de Saint-Martin de Ré que nous remercions vivement. Situés juste à côté de la Communauté de Communes et de l’hôpital, ils sont accessibles par bus, par navette, au coeur de l’île pour les bénéficiaires qui viennent de toutes les communes. 28 bénévoles sont impliqués dans l’action et les différentes missions, de la ramasse des produits frais dans la grande distribution, chez les producteurs etc…, en passant par la mise en rayon, la gestion des stocks, l’accueil des bénéficiaires, la gestion des repas, l’animation du coin café, du vestiaire, de la bibliothèque, d’actions culturelles (cinéma La Maline) etc… Pour faire tourner nos effectifs bénévoles, nous ouvrons notre équipe à de nouveaux recrutements. »

Avec la crise économique et sociale, le nombre de repas servis a connu une croissance de 40 % depuis 1998, dont 10 % juste pour l’année dernière. Quand Coluche créa il y a 30 ans les Restaurants du Coeur, imaginait-il que 30 hivers plus tard, des bénévoles distribueraient encore gratuitement de la nourriture aux familles les plus démunies dans notre « belle » France ?

 

Contact et renseignements :

Restos du Coeur, Antenne île de Ré

5 rue du Père Ignace à St Martin

Tél : 05 46 01 05 97

Mail : ad17.saintmartin@restosducoeur.org

Accueil : le mercredi après-midi de 14 h à 16 h 30.

 

Comment aider les Restos du Coeur ?

L’Antenne rétaise des Restos du Coeur remercie la grande distribution rétaise, les producteurs, les boulangeries qui s’associent à son action par le don hebdomadaire de produits alimentaires, qui complète l’approvisionnement en provenance du départemental, ainsi que les mairies et les associations qui apportent leurs concours.

L’antenne élargit son équipe et recherche des bénévoles qui s’engageront dans l’action. Elle a aussi besoin de frigos en bon état de marche, et reçoit du petit matériel, des habits, des livres, qui dépanneront les bénéficiaires. Les Restos du Coeur organisent une collecte annuelle de produits alimentaires au plan national et comptent sur votre générosité. Vous pouvez aussi faire un don en argent aux Restos du Coeur. (défiscalisable loi Coluche).

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires