Vie politique

Conseil municipal de la Flotte du 9 septembre 2021

L’acte d’acquisition du site de l’ancienne déposante Chevalier enfin signé !

© Nathalie Vauchez - Le site de l’ancienne déposante Chevalier est composé de 7 ou 8 bassins de décantation, d’un bassin encore en eau et de buttes de boues issues de la station d’épuration. Un vaste projet de requalification environnementale va être élaboré
Publié le 21/09/2021

Si peu de points figuraient à l’ordre du jour de ce conseil municipal de rentrée, de nombreuses informations ont été transmises par le Maire, en présence de quelques Flottais qui ont enfin pu réinvestir la salle des fêtes

Parmi les informations transmises par le Maire de La Flotte, Jean- Paul Héraudeau, figurait la fin prochaine du contrat de l’actuelle Directrice générale des services de la commune, mise à disposition de la commune via le centre de gestion 17, qui lance un appel à candidatures pour un poste pérenne. Deux collaborateurs de la Mairie assureront l’intérim.

Réaménagement des cours d’écoles

Isabelle Masion-Tivenin, à laquelle Patrick Salez, absent excusé, avait donné son pouvoir est revenue sur la formulation du compte-rendu du précédent conseil municipal, qui ne convient pas à Mr Salez : « Mr Salez est contre la création d’un îlot de verdure dans la cour de récréation de l’école élémentaire car il s’agit d’une compensation, nous nous opposons à une suppression d’une partie de la cour élémentaire » a-t-elle précisé.

Le Maire a rappelé qu’il s’agit d’un rééquilibrage de la cour, certains espaces actuels n’étant pas utilisés, tout comme l’une des salles de classe. « Il faut rééquilibrer la cour de l’école maternelle par rapport à celle de l’élémentaire, je m’en tiens aux desiderata de nos directrices d’écoles et le partage de la cour entre la maternelle et l’ancien jardin d’éveil n’était pas conforme à la demande de l’Education Nationale. Ainsi la MAM disposera d’un petit espace, séparé de celui de l’école maternelle. » a-t-il précisé.

Céline Faillères-Lacayrouse, conseillère municipale déléguée à l’enfance et à la jeunesse, estime qu’ « un amalgame est fait entre la taille de la cour et la création d’un îlot de verdure, projet validé par les parents d’élèves et les enseignants. »

Un peu plus tard dans le conseil municipal, le Maire précisera que pour 120 enfants la cour élémentaire est de 2542 m2 alors que la maternelle avec 60 enfants plus le jardin d’éveil ou la MAM bénéficie seulement de 669 m2 : « Le rééquilibrage demandé est normal » conclue-t-il sur ce sujet.

Un été et une rentrée dynamiques

Le Maire est revenu sur son choix d’annuler la plupart des animations estivales par précaution, saluant toutefois le dynamisme culturel de la commune et la réussite de la première édition du parcours des ateliers d’artistes.

Au vu des recettes, le marché a bien fonctionné puisque qu’elles s’élèvent déjà au même montant que celles de l’année dernière, alors qu’il reste encore quatre mois. Le nouveau mode de fonctionnement du parking du Clos Biret (avec horodateurs et sans barrières, en gestion municipale directe et non plus en régie externe) et le giratoire ont généré une fluidité du trafic, avec près de 80 % des véhicules qui ne vont pas au-delà du giratoire. Les recettes n’ont pas été amputées des 70 K€ précédemment reversées à Vinci et cerise sur le gâteau, la commune économise le montant équivalent de la TVA qu’elle n’a pas à verser du fait des horodateurs.

Sollicitée par le Maire de La Flotte, la Communauté de Communes a donné son accord pour avancer sur le projet de raquette en bois visant à sécuriser le croisement de la piste cyclable avec la rue de la Maladrerie. Le projet de la séquence 6 et notamment de la piste cyclable rapide et sécurisée entre La Flotte et Rivedoux-Plage a été présenté cet été (lire notre article complet sur realahune.fr), il intègre l’aménagement demandé par Jean- Paul Héraudeau au niveau du Fort la Prée et du camping GCU.

La rentrée des classes avec près de 190 élèves contre 178 l’année dernière (+ 2 en maternelle, + 9 ou 10 en élémentaire) reflète le dynamisme de la commune. Le Maire a évoqué une demande reçue d’Ophidie Circus afin de faciliter l’ouverture d’une école de cirque à l’année : « Cela mérite d’y réfléchir, Ophidie est la bienvenue à La Flotte, nous devons travailler en amont, il va y avoir une possibilité pour qu’Ophidie Circus trouve un site à l’année, central sur l’île, affaire à suivre ».

Evoquant le projet de parc éolien off-shore le Maire a évoqué les AG des associations environnementales : « Tout le monde travaille dans le même sens et est dubitatif sur ce projet ».

Abbaye des Châteliers & page Facebook de La Flotte

Armelle Lacombe, Adjointe à la culture et au patrimoine, a fait un point sur la campagne de collecte visant à financer une partie des travaux de restauration de l’Abbaye des Châteliers, aujourd’hui achevés et fait part de la nécessité que les élus se mobilisent pour stimuler les visites sur le site. Une vidéo sera tournée sur place le 28 septembre avec un artiste chanteur, ciblant les 15 à 25 ans. La collecte atteint aujourd’hui 17,5 K€, pour un objectif de 45 K€, elle va être prolongée de quelques semaines. Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre, des visites guidées et des ateliers pour le jeune public organisés conjointement avec le Musée du Platin devraient aussi permettre de dynamiser cette collecte.

Au-delà de la refonte du Site Internet, de l’Application et de la lettre du Maire, le lancement d’une page Facebook de la commune de La Flotte va pouvoir se faire plus vite que prévu, un agent ayant du temps pour s’en occuper.

Enfin la gestion des salles associatives du clos Bel Air sera calée sur l’année scolaire, elle se fera du 1er septembre au 30 juin à compter de la rentrée 2022. Beaucoup d’associations n’ayant pu reprendre leurs activités en 2021 et ayant connu des difficultés, la municipalité a décidé d’une année blanche pour cette année 2021 pour les locations.

Arrivée d’une sage-femme à La Croix Michaud

Le Maire a salué l’arrivée à l’annexe du pôle médical de La Croix Michaud de Mégane Laurent, sage-femme, depuis le 1er septembre 2021, qui peut pratiquer un certain nombre d’actes gynécologiques (loyer de 500 € par mois + les charges) et annoncé l’arrivée à l’automne d’un ophtalmologiste et d’un orthoptiste (loyer de 1100 €). Un emprunt de 500 K€ au taux de 0,98 % permet de financer l’acquisition immobilière.

Outre la vente effective de l’hôtel & restaurant Le Français sur le port et au début du cours Félix Faure, le Maire a évoqué le renouvellement du Conseil portuaire, désormais présidé par Sylvie Marcilly, présidente du Département. Il a aussi fait état des transactions en cours avec les propriétaires des terrains situés de part et d’autre du fond de l’impasse de la rue de la Serpent qui en cèdent gratuitement une petite partie (450 m2 en tout) afin de permettre à la Commune d’aménager une raquette de contournement et une dizaine de places de stationnement. En échange la commune s’engage à libéré l’ « emplacement réservé » permettant ainsi aux propriétaires de vendre leurs terrains.

Un futur parking près du rond-point de Bel Air

Le Maire a aussi évoqué son souhait d’acquérir 7 000 à 8 000 m2 sur des parcelles situées à proximité du rond-point de Bel Air, actuellement mal entretenues, qui pourraient être dédiées à un parking de délestage, qui serait relié au centre de la commune par une navette électrique.

A l’instar des autres communes de l’île de Ré, le conseil municipal a entériné l’exonération de la taxe foncière des propriétés bâties à hauteur de 40 %.

Enfin, l’acte d’acquisition du site de 5 ha de l’ancienne déposante Chevalier pour 10 K€ a enfin été signé tout début septembre, après un an et demi de démarches. Le site va être bien fermé et sécuriser, le container en ferraille enlevé et l’ambitieux projet de requalification environnementale de ce site va pouvoir être mené à bien dans les années à venir (lire notre article complet sur realahune.fr).

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires