Territoire

Sécurité en mer

La SNSM-Ile de Ré reçoit le Ministre des Transports

Le masque n’empêche pas la conversation
Publié le 02/09/2020

Aux alentours du 15 août, l’Ile de Ré a accueilli Jean-Baptiste Djebbari. Quelques jours de villégiature pour le Ministre délégué en charge des Transports qui a souhaité rencontrer l’équipe de la SNSM-Ile de Ré

Presque jour pour jour deux ans après la visite de Sébastien Lecornu, alors Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire venu très officiellement en visite dans la cadre de la sécurité des côtes et en soutien à la SNSM, c’est le Ministre délégué en charge des Transports qui aura le plaisir de monter sur la vedette SNS-458 en ce 18 août. Une escapade maritime qui viendra en conclusion d’une rencontre beaucoup moins formelle que la précédente, Jean-Baptiste Djebbari ayant souhaité ouvrir cette parenthèse dans un séjour personnel.

Mais quand on est Ministre, tout déplacement prend des allures officielles. C’est donc entouré du Préfet Nicolas Basselier, du Président de la CdC Lionel Quillet, du Maire de Saint-Martin Patrice Déchelette et du Délégué départemental de la SNSM Philippe de Bonaventure, que le Ministre délégué a échangé avec l’équipe de la station et son Président Denis Chatin.

La SNSM sous tous les angles

Plus spécialiste des airs que de l’eau – Jean-Baptiste Djebarri a été dans une autre vie contrôleur aérien et pilote de ligne, sorti major de l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile – le Ministre délégué a manifesté son intérêt pour la SNSM rétaise dont il a entendu parler « pour son dynamisme ». Hommes et matériel, budgets et moyens financiers, nombre et type d’interventions, exercices et entraînements… tous les sujets sont passés en revue. Chassez le naturel… Jean-Baptiste Djebarri s’est montré curieux des opérations et exercices d’hélitreuillage menés conjointement avec les services de secours aérien comme Dragon 17.

Evoquant une année 2020 plutôt calme : 35 interventions au 18 août et seulement des problèmes matériels (depuis la SNSM a dû intervenir pour ramener à terre le corps d’un homme noyé – NDLR)) versus une année 2019 plutôt chargée (72 sorties et des dommages humains), Denis Chatin déroule la vie de la station, laissant au patron titulaire Hugo Bressy le soin de parler des formations, de la théorique à la pratique que suivent les équipiers tous les vendredis.

Le Président de la SNSM rétaise a également présenté chacun des membres de son équipe avec lesquels Jean- Baptiste Djebbari échangera ensuite plus ou moins en aparté, s’intéressant à leurs vies hors SNSM et saluant l’esprit d’équipe émanant des hommes en orange ainsi rassemblés.

La vedette s’attarde dans le port d’Ars. A bord, des échanges hors de portée de micro

Cap vers Ars

Après cet échange sous le signe d’une simplicité cordiale, Ministre et élus ont ensuite embarqué à bord de la SNS-458. Encadré du semi-rigide et du jet-ski, sans oublier la Gendarmerie Nationale, la vedette a tracé sa route jusqu’au port d’Ars, celui-ci dévoilant tous ses charmes dans la lumière rayonnante de ce bel après-midi d’été.

De retour sur Saint-Martin, la vedette et son escorte ont fait halte au large du port, le temps pour le Ministre d’assister à un exercice mené avec le jet-ski, dernière acquisition de la station en partie financée par la Communauté de Communes. Sauvetage d’une personne consciente et d’une autre inconsciente, les deux équipiers du jet-ski jouent le jeu de bon coeur et la simulation témoigne de la pertinence de ce matériel, permettant de rejoindre plus rapidement les personnes en situation de détresse là où la vedette peut rencontrer des difficultés d’accès.

Mission accomplie, tout le monde rentre au port. Revenu sur la terre ferme, le Ministre en charge des Transports répondra ensuite aux questions des médias avant de signer le Livre de Bord de la station et de retourner à ses occupations.

Pour la petite histoire, Jean-Baptiste Djebarri a ensuite passé la soirée au restaurant en compagnie de ses amis. Quelques moments de détente avant une rentrée qui s’annonce chargée…

 

Une réunion malvenue

Seul bémol dans un ciel serein, la SNSM rétaise avait prévu de recevoir le Ministre dans la salle du Yacht Club toute proche et de lui présenter une vidéo. Mais, et Denis Chatin s’en excuse auprès du Ministre, une réunion associative impromptue a compromis le programme pourtant soigneusement prévu auprès de la Mairie. Si Jean- Baptiste Djebbari a balayé d’un sourire le contretemps, il reste que cette réunion subite soulève quelques questions.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires