Patrimoine

Carnets de voyage

La Flotte, une douceur de vivre unique

Le Port de La Flotte en matinée qui s’éveille doucement ©Florence Sabourin
Publié le 08/07/2020

Le village de La Flotte, classé parmi « Les Plus Beaux Villages de France » est l’un des plus pittoresques de l’île. Ce village portuaire offre une douceur de vivre incomparable et recèle un charme et une ambiance à la fois vivante mais aussi ultra reposante qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

L’authenticité de ses venelles dans lesquelles il fait bon se balader, l’émerveillement d’une architecture harmonieuse et historique, la singularité d’une promenade côtière longue de huit kilomètres au départ du Fort La Prée, en passant par l’Abbaye des Châteliers pour rejoindre Saint-Martinde- Ré… sont autant d’atouts qui confèrent un charme fou au village de La Flotte.

La meilleure façon de visiter le village, se perdre dans les ruelles

Mais avant cela quoi de plus agréable que de prendre un petit café sur le Port (piétonnier entre 10h30 et 23h) pour commencer sa journée ! Lieu incontournable de La Flotte, ce très joli Port est le poumon du village. Il constitue le lieu de rencontres et d’échanges entre locaux et vacanciers et il est fait bon s’y attarder à la terrasse d’un restaurant ou café, à toute heure de la journée et de la soirée. C’est aussi le point de départ pour partir à la découverte de la commune.

Une halte s’impose au marché médiéval datant de 1804, lieu atypique, pour échanger avec les producteurs locaux et goûter les spécialités du terroir. Les rues piétonnes, où de nombreux commerces de proximité sont à découvrir, vous conduiront jusqu’à l’Eglise Sainte Catherine construite au XVème siècle dont vous pourrez admirer quelques vestiges gothiques comme une très belle porte sur le mur Sud. Puis vous poursuivrez le long du Cours Félix Faure bordé de maisons style « hôtel particulier » aux portails monumentaux et à l’architecture remarquable. A quelques rues de là, se trouve la plage de l’Arnérault. Profitez-en pour vous détendre et vous baigner sur cette plage surveillée et accessible aux personnes en situation de handicap avec la mise à disposition de fauteuils hippocampes.

Sans oublier un détour par le Musée du Platin, véritable témoin des traditions populaires et maritimes locales. C’est à la fois un Musée qui abrite différentes expositions retraçant la vie des Rétais autrefois mais aussi un acteur touristique qui contribue à la découverte du village avec la mise en place de visites guidées, jeux de piste…

Ruelle de la Cave.

Le village le plus étendu de l’île qui offre de magnifiques sites naturels

Dès la sortie de la commune de Rivedoux, vous pouvez visiter le Fort La Prée, le plus vieux fort militaire de l’île. En forme d’étoiles à quatre branches, il se dresse, les pieds dans l’eau… Si vous êtes amateur de photographie, vous ne manquerez pas de vous arrêter sur le site de l’Abbaye des Châteliers qui offre à différents moments de la journée de sublimes perspectives et une lumière unique au coucher du soleil ! Les ruines de l’Abbaye constituent l’un des édifices les plus anciens de l’île. Construite en 1156 par des moines cisterciens, ses vestiges classés vous plongeront dans l’histoire que vous pourrez découvrir accompagné d’un guide du Musée du Platin si vous souhaitez tout connaître de ce monument historique.

Un village ostréicole en plein développement L’île de Ré compte à ce jour quarante-quatre établissements ostréicoles dont dix-huit sont situés sur la commune de La Flotte. C’est essentiellement dans la zone du Préau que sont regroupés douze exploitants-ostréiculteurs et six entre la Route du Fort la Prée et le quartier de la Maladrerie. Ils font sans cesse preuve d’innovation : par exemple, Angélique Rousseau et Sébastien Réglin associés depuis 2000 au sein de la Cabane Océane produisent une nouveauté, l’huître cocktail, une petite huître de calibre 4 ou 5, petite mais charnue idéale pour l’apéritif ou le brunch. Ils sont jeunes, à peine trentenaires pour certains, passionnés et poursuivent la saga familiale comme Sébastien Henry, cinquième d’une lignée qui remonte à Clovis Bonin aux commandes de l’entreprise familiale la Maison Henry. Ou encore de jeunes entrepreneurs comme Anthony Toquet ayant repris les Ets Casseron et ouvert « la Cabane de Tony ». Ils savent se diversifier en optant pour de la vente sur place, à emporter ou à déguster. C’est le cas de la cabane « Aux Copains Babord », créée par la Famille Le Corre, ostréiculteurs de père en fils depuis 1966. Ce lieu permet de déguster des huîtres et fruits de mer frais et savoureux dans une atmosphère de détente au bord de la mer. Sans négliger le e-commerce via leurs sites internet respectifs qui constitue un canal de distribution aujourd’hui incontournable. On peut l’affirmer : les ostréiculteurs flottais assurent la relève de la profession.

Tous les matins le marché médiéval et ses stands colorés !

Un village culturel : partons à la rencontre des Galeries d’art

La Flotte ce sont aussi de belles découvertes artistiques avec plusieurs Galeries. Celle de Bernard Szymanek « L’Avant-Port » nichée dans une ruelle à deux pas du Port au sein d’une maison typiquement rétaise dans laquelle toutes les formes d’art participent à la création d’un univers aussi singulier que pluriel. La Galerie Sénac de Meilhan, installée sur le Port qui propose une sélection de nouveaux artistes environ toutes les trois semaines. Et il y a également la Galerie Sophie Le Mée rue Charles Biret. Passionnée d’art, Sophie aime chiner et considère que la rencontre avec les artistes est aussi importante que le coup de coeur pour leurs oeuvres.

Le Village Artisanal de La Croix Michaud constitue un autre bel atout de La Flotte : plus de quatrevingts commerces, artisans, prestataires de services, professionnels médicaux, para-médicaux et vétérinaires proposent une grande diversité de prestations : on trouve tout (ou presque) à La Croix-Michaud, facilement accessible puisqu’il est situé dans la continuité directe du centre du village.

Les vestiges de l’Abbaye des Châteliers au milieu d’un 
site en pleine nature.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Almey
    Publié le 15 juillet 2020

    Oui,
    Je reconnais que cette commune de l’Ile de Ré est un des lieux privilégiés de cette île et qu’elle dégage une douceur de vivre incomparable.

    Répondre