Vie politique

Conseil municipal la Couarde

La Couarde, une rentrée à ondes positives

© Pauline Leriche Rouard - Il faut y croire, la reprise du Café Les Mouettes semble bien engagée
Publié le 20/10/2020

Si le Conseil Municipal couardais était riche en dossiers relevant d’affaires courantes, certains sujets inhérents à la vie du village méritent l’attention. Et pour les évoquer, rien de mieux qu’une entrevue avec M. le Maire

Un bilan de saison rassurant

En juillet dernier, alors qu’elle s’installait enfin, c’était l’un des sujets de préoccupations majeures de la nouvelle équipe municipale : qu’attendre économiquement d’une saison 2020 sévèrement amputée ? En ce mois de septembre, Patrick Rayton ne cache pas son soulagement. Certes, « la saison n’a pas été normale » mais « ça aurait pu être bien plus compliqué » souligne-t-il. Le temps réduit de cette saison particulière a été « très actif ». Une bonne chose, qui se traduit par un retour positif des acteurs économiques du village. Du côté du Marché du Mail notamment, même si une hausse de l’activité estivale n’a pu compenser les pertes de l’avant-saison. Un bilan qui est plus mitigé du côté du centre village impacté par la fermeture du café tabac Les Mouettes et de la Maison de la Presse.

Le camping municipal a évité le pire

A son sujet, l’inquiétude était prégnante, justifiant le vote anticipé d’une subvention exceptionnelle de 250 000 €. « Mais il s’est rempli dès le 10 juillet » explique Patrick Rayton. A l’heure du bilan, le camping espère avoir réalisé 75 à 80% du chiffre d’affaires 2019.

« Les craintes financières sont toujours là » poursuit le Maire, « car en raison de son statut, aligné sur celui des collectivités locales, le camping n’a pu bénéficier du chômage partiel. Il a donc fallu assumer les salaires ». Néanmoins, l’édile pense que le montant de la subvention exceptionnelle pourra être revue un peu à la baisse.

Concernant le camping toujours, Patrick Rayton nous informe du lancement d’un audit global en vue de sa restructuration. Tous les aspects, technique, opérationnel, commercial et économique seront abordés. Des membres de l’équipe en charge de cette étude prendront d’ailleurs leurs quartiers pendant trois jours in situ pour un résultat au plus près du terrain. Pour le Maire, il s’agit autant de prendre en compte le projet de logements à loyers maîtrisés qui implique la disparition des mobil home, que de donner une nouvelle impulsion et « dans le bon sens » à cette structure importante pour la commune.

Vers une reprise du café Les Mouettes ?

Point noir du centre village, la fermeture de ce lieu emblématique fait la Une de l’actualité couardaise depuis plus d’un an. Mais Patrick Rayton a des nouvelles : « les choses sont en bonne voie avec une offre sérieuse ». L’élu préfère malgré tout rester prudent : « je suis comme Saint-Thomas » dit-il dans un sourire, « et il y a une clause suspensive concernant la reprise du tabac, nécessitant discussion avec le service des douanes ». La transaction est néanmoins en cours et « le propriétaire des murs ravi de la proposition ».

« C’est un vrai et beau projet » se réjouit Patrick Rayton qui en a vu plusieurs passer sur son bureau, bien intentionnés mais irréalistes. Il se trouve que le Maire connaît les futurs acquéreurs. « C’est un projet entre personnes d’une même famille » explique-t-il, « avec d’un côté des professionnels de la restauration et de l’autre des investisseurs ». Les perspectives ? « Une réouverture possible en avril-mai 2021 de la partie basse ». « Et une extension possible » ajoute M. le Maire « car les futurs acquéreurs sont intéressés par l’acquisition du local du salon de coiffure où ils pourraient installer le tabac ». Mais ça c’est une autre histoire…

Si tout va bien, il aura fallu deux ans pour que le centre village retrouve un lieu de vie essentiel. Au menu des autres gros dossiers en instance, le bassin de décantation, dont le permis d’aménager est en cours. « Enfin ça avance » soupire Patrick Rayton. La ténacité… Qualité essentielle à la vie d’élu. Mais oui, ça bouge sur La Couarde !

Le Marché du Mail voudrait allonger son ouverture

« Motivés mais aussi stimulés par leur clientèle, les commerçants du Marché du Mail réfléchissent pour faire une demande d’ouverture plus longue », explique Patrick Rayton. Cela se ferait sur la base du volontariat et concernerait certains jours de la semaine. « Mais il faut trouver un équilibre avec le marché du centre village » précise le Maire. Une bonne nouvelle pour la vie quotidienne à La Couarde.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires