Vie politique

Conseil municipal la couarde

La Couarde, rentrée dynamique

Assez peu connue, la Zone Artisanale de La Couarde sera bientôt à l’honneur
Publié le 13/10/2021

Le 16 septembre, la municipalité de La Couarde a tenu son premier conseil depuis le mois de juin

Les élus ont principalement à leur ordre du jour des questions relevant des affaires courantes de la commune allant des finances aux questions de personnel en passant par la fiscalité, les assurances ou encore la voirie. Ajoutons-y la pour- suite de projets en cours, le bilan du travail des commissions et quelques actualités d’automne… Voilà qui nous conduit à deux bonnes heures de réunion.

Demandes de subvention

Elles concernent principalement le projet concernant la réfection des équipements de tennis et son club- house. Si une participation viendra du Département et de la CdC à travers son fonds de concours sportif, la municipalité couardaise a égale- ment contracté un prêt de 350 000 € validé pendant l’été, venant compléter l’autofinancement.

Mais pour mener à bien son projet, La Couarde entend également solliciter l’Etat à travers la DETR (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux). « Une perche a été tendue en ce sens par le Sous-Préfet », explique Patrick Rayton, précisant qu’il y a bien sûr un dossier à présenter. « On n’a rien à perdre, cela permettrait de diminuer le montant de l’autofinancement », estime-t-il.

Sur le plan opérationnel, le permis a été déposé. Le projet avance, même si « côté calendrier, cela risque d’être compliqué », conclut M. le Maire

Enrichissement numérique pour l’école

Dans le cadre du Plan de Relance et d’un appel à projets de l’Etat, La Couarde va investir dans les équipe- ments informatiques.

Les élèves couardais bénéficiaient déjà de tablettes numériques assez récentes mais « ils peinent à les uti- liser », explique la 3ème Adjointe en charge des affaires scolaires, Peggy Luton, expliquant notamment ces dif- ficultés par un réseau wi-fi très ins- table. L’opportunité offerte par le plan de relance permettra l’acquisition de dix ordinateurs portables à destination des plus grands mais également d’une unité centrale et d’un vidéoprojecteur interactif, ainsi qu’un abonnement à un espace numérique de travail. Soit un total de 8 959 € TTC sur lequel l’Etat prendra en charge 58%, 3 760 € restant à financer par la commune.

« Quant aux anciennes tablettes, elles pourraient servir aux élus pour favoriser la dématérialisation des documents », souligne Peggy Luton, revenant sur une idée déjà évoquée qui a du mal à s’imposer parmi les élus.

Le numérique encore à l’honneur

Avec un espace dédié à l’usage de la population cette fois. Une création actualité menée pour un accès aux droits et le soutien aux personnes en manque de moyens et de compétences en la matière. Pour Peggy Luton, il s’agit d’agir à plusieurs niveaux : « l’accès à l’autonomie informatique sur des créneaux horaires, l’accompagnement individuel sur rendez-vous avec des aidants numériques et une charte de protection et enfin des ateliers collectifs par exemple pour les achats en ligne ».

Une offre de service complète qui devrait prendre place dans la Salle des Ilates soit à proximité de la Mairie et de la Bibliothèque. Actuellement occupée par le club de l’Amitié, « la salle devra être réaménagée sous forme plus modulable », explique Peggy Luton, ajoutant que se pose aussi la question de l’équipement (deux postes fixes sont nécessaires) et de la vie du lieu qui«doit être animée ».

Pour cela, l’élue envisage des parte- nariats avec différentes structures (un contact a déjà été établi avec l’association Ré Clé Ré), et pourquoi pas l’accès aux collégiens pour des séances de jeux vidéo et activités multimédias ou encore des temps de coworking.

A hauteur de 15 000 €, la ligne budgétaire est déjà inscrite. L’espace numé- rique devrait être mis en place début 2022 sur des horaires calés sur ceux de la bibliothèque. Rappelant que le Centre des Impôts de Saint-Martin fermera ses portes en fin d’année, Patrick Rayton évoque une « solution palliative de proximité qui entérine une réalité ».

Un automne très commercial

A La Couarde, la vie économique est un sujet d’importance. Alors sous l’impulsion de la municipalité et de Jean- Yves Dutertre, Conseiller municipal délégué en ce domaine, le dynamisme est de mise. Le 9 octobre, La Couarde participera à la Journée Nationale du Commerce de Proximité, de l’artisanat et du centre-ville (JNCP), en collaboration avec l’Association des Commerçants Couardais.

Arborant un fanion dédié, commerçants et artisans mettront les petits plats dans les grands. Une journée sous le signe de la dégustation et de la découverte assortie d’une animation musicale pour donner la touche festive qui aura comme un petit air d’été, pour peu que le soleil soit de la partie.

Avec comme prétexte tout trouvé la fin des travaux qui s’y sont récemment déroulés, la zone artisanale sera également au centre de la vie couardaise et en mode Portes Ouvertes toute la journée du 23 octobre. Une mise en valeur particulière et une belle occasion pour les Couardais (et les autres) de découvrir entreprises et métiers.

Le prochain Conseil Municipal couardais est prévu pour le lundi 18 octobre (à confirmer).

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires