Territoire

Conseil municipal du 16 décembre 2021

La Couarde, à quelques jours de Noël

Personnel et décalé, le sapin de Rodolphe Blandin est le prétexte à un jeu de Noël. Crédit : DR
Publié le 24/12/2021

A l’ordre du jour du Conseil municipal du jeudi 16 décembre, plusieurs sujets de la vie couardaise pour bien finir l’année.

Le Conseil municipal couardais a vu des ordres du jour plus dense. A noter, quelques points dédiés aux Finances et à la préparation budgétaire de l’année 2022 et d’autres concernant plus généralement la vie de la commune.

Période de transition pour le camping

Présenté par Jean-Yves Dutertre, le budget primitif du camping « Le Rémondeau » est approuvé à l’unanimité. Alors que la structure municipale avait été très impactée par la crise sanitaire en 2020, le Conseiller délégué en profite pour se réjouir du bon résultat de l’exercice 2021, validant un chiffre d’affaires de 685 000 €, soit 15 000 € de recettes supplémentaires par rapport aux prévisions budgétaires.

Jean-Yves Dutertre évoque également la situation nouvelle du camping bientôt privé de sa gérante, Gabrielle Denis souhaitant cesser son activité. A cet effet, une rupture conventionnelle de contrat a été signée entre elle et la commune, mais le fonctionnement du camping est désormais en question, d’autant que le site est par ailleurs en attente du programme de logements sociaux.

« Des questions se posent et nous allons certainement passer par une période transitoire », estime le Maire Patrick Rayton, demandant à la commission dédiée de travailler sur le sujet.

Concernant le camping encore, le Conseil municipal approuve la proposition de Jean-Yves Dutertre sur le rachat d’équipements installés par la gérante dans le logement de fonction qu’elle occupait jusqu’alors, et notamment un mobil-home.

Tarifs communaux 2022

Autre passage obligé au chapitre Finances, certains tarifs communaux seront alignés sur le coût de la vie en 2022. Il en résultera une augmentation de 2,7% pour les manèges occupant le domaine public par exemple, ou encore pour les commerçants du marché. « Une augmentation acceptée sans problème », précise Jean-Yves Dutertre.

Il en ira de même pour l’ALSH et la location de salles municipales, à l’exception de la salle de musique « à peine lancée en raison de la crise sanitaire », précise la 4ème Adjointe Peggy Luton.

Non présentés en détail oralement mais transmis à l’ensemble du Conseil municipal sur papier, les tarifs communaux 2022 sont validés à l’unanimité.

Subvention pour le club-house du tennis

« Nous n’avons toujours pas le permis de construire », explique Patrick Rayton, précisant néanmoins que la somme de 253 000 € au titre du Fond de Concours accordé par la Communauté de Communes a été validée le jour même au Conseil communautaire.

Le Maire de La Couarde souhaite donc entériner la demande de subvention au titre de la DETR (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux) financée par l’Etat, celle-ci correspondant à 111 775 €, soit 13,20% du budget global nécessaire.

Du côté des commissions

Selon la coutume couardaise, les Conseillers municipaux rendent compte du travail des commissions. Sur le marché, les signaux sont au vert : « Bonne entente, bon fonctionnement technique et progression des chiffres d’affaires », résume Jean-Yves Dutertre. Concernant la Vie quotidienne, Peggy Luton évoque le projet de mise en valeur de la rue de la Motte, reliant l’avenue du Mail au centre village, mais aussi des soucis de recrutement pour l’animation de l’espace numérique, avant de conclure sur les animations de fin d’année et le sapin de Rodolphe Blandin qui a pris place devant le Marché du Mail.

Prenant la parole en dernier, Denis Giraudeau rappelle que l’audit énergétique mis en place de fin août à fin octobre fera l’objet d’une prochaine réunion de restitution et exprime « un état général correct ». Précisant que trois critères ont présidé à son élaboration (coût/aide/économie, faisabilité et impact sur l’activité des bâtiments), le 2ème Adjoint évoque un listing détaillé des travaux à moindre coût visant à prioriser les actions, celles-ci pouvant démarrer dès 2022 tandis que de « gros investissements comment l’installation éventuelle de panneaux photovoltaïques sur la terrasse de la Mairie », devront faire l’objet d’études de faisabilité.

Pour conclure de manière festive, le Maire de La Couarde a choisi de réunir son équipe autour d’un verre de l’amitié qui n’effacera cependant pas le regret d’avoir dû, pour la seconde année consécutive, annuler la traditionnelle cérémonie de vœux du mois de janvier.

Pauline Leriche-Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires