Nature

Photoreportage naturaliste

La Chorale des Grenouilles

© Mathieu Latour
Publié le 28/06/2021

En ce début d’été, il n’y a pas que les oiseaux qui chantent. Avec la chaleur et l’humidité, c’est le moment idéal pour observer et écouter la cacophonie des grenouilles. Ces amphibiens (ou batraciens) sont les plus célèbres de France et parmi les plus répandus.

Tête de grenouille

Le terme Grenouille Verte englobe trois espèces du genre Pelophylax : la grenouille de Pérez, la grenouille rieuse et la grenouille de Lessona (cependant une identification précise des espèces et très difficile sans capture d’individus pour analyse). Malgré leur nom, il existe des spécimens de couleurs grisée ou brune.

Une grenouille dans la mare d’un jardin

Habitantes des marais d’eau douce et des zones humides, sur l’île de Ré il est possible d’en rencontrer dans les stations d’épuration (comme celle de la Couarde) ou bien dans de petites mares. Il s’agit là des seuls points d’eau douce de l’île, les marais salants étant mortels pour les grenouilles à cause de leur trop haute teneur en sel.

Un mâle prêt pour l’accouplement

Ces points d’eau regorgent de moustiques et d’autres insectes qu’elles attrapent de leur langue collante. Les grenouilles sont d’excellentes nageuses grâce à leurs puissantes pattes arrières. Elles sont aussi très efficaces pour effectuer des sauts périlleux en cas de danger (ex : hérons ou aigrettes).

L’accouplement et la ponte ont lieu en mai-juin. En cette période, les mâles chantent bruyamment en choeur parfois dans de grands rassemblements, de jour comme de nuit. Les dominants établissent des territoires couvrant plusieurs mètres carrés qu’ils défendent en chantant à la surface de l’eau. Ils déploient leurs impressionnants sacs vocaux pour se faire entendre. Lorsqu’un mâle arrive à s’approprier une femelle, il lui monte sur le dos et l’enserre très fermement.

Ne pas confondre avec la rainette qui vit dans les arbres

Une femelle adulte peut pondre jusqu’à 10 000 oeufs par an. Les oeufs sont déposés en amas flottant à la surface de l’eau (contrairement aux reptiles, les amphibiens pondent toujours en milieu aquatique). Les têtards, une fois nés, se nourriront de plancton avant de développer leurs pattes et de se métamorphoser en adulte.

Les grenouilles peuvent facilement venir dans votre jardin si vous avez une grande mare qui donne sur une prairie extérieure. Étant protégées, il est interdit de les capturer ou de les consommer.

Mathieu Latour
Photographe animalier
Administrateur Ré Nature Environnement
mathieu.latour98@gmail.com

Mathieu Latour

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires