Commerce

Terroir

« La Cabane du Grouin » a ouvert ses portes à Loix, au début de l’été

« La Cabane du Grouin » a ouvert ses portes à Loix, au début de l’été.
Publié le 14/08/2019
« La Cabane du Grouin » a ouvert ses portes à Loix, au début de l’été
3.9 (77.14%) 7 vote[s]

Frédéric Voisin propose à la dégustation, sa production « bio », sur un site magnifique au coeur des marais de Loix.

Frédéric Voisin est arrivé à Loix en 2002, il s’est immédiatement lancé dans la culture des huîtres. Il avait des antécédents dans la pratique de la profession qu’il avait décidé d’entreprendre, ses arrière-grands- parents étaient ostréiculteurs, ils demeuraient à Sainte-Marie de Ré. Installé au Grouin, il est agréé « bio », depuis 2009, pour la production d’huîtres et de crevettes impériales.

Depuis son installation, il a toujours travaillé dans une optique d’écologiste. Premier, en France, à avoir obtenu cet agrément, il offre une gamme d’huîtres diploïdes (origine génétique), issues d’un captage local. Elles vivent en mer, dans des parcs, pendant trois années, puis sont placées en claires, durant une période allant d’un à six mois. Dans ses claires, Frédéric élève, également, des crevettes impériales. Elles y trouvent une alimentation abondante, des petits crustacés, des mollusques, et des vers de vase (nommés « néréis »), dans un environnement aquatique enrichi par l’apport d’algues brunes provenant des parcs. L’activité des crevettes entraîne une remise en suspension des éléments minéraux déposés sur le fond des claires et favorise, ainsi, la production d’une alimentation très riche pour les huîtres. Frédéric Voisin pratique un élevage extensif, deux huîtres et deux crevettes au mètre carré. Il tient, avant tout, à crédibiliser sa démarche.

Un menu adapté au décor

A « La Cabane », le client peut déguster des fines de claires, mais aussi un tartare « huîtres wakamé », des huîtres chaudes, des crevettes à la plancha. Des bigorneaux, des bulots, des moules et des palourdes sont, également, proposés. Le tout sera accompagné d’un vin (blanc ou rosé), « bio » bien évidemment…

Le charme de la dégustation est confirmé par un cadre tout à fait exceptionnel. On se restaure en admirant des tadornes et des mouettes qui viennent donner une touche artistique à cet environnement hors du commun. Au loin, le gourmet peut apercevoir le fort du Grouin. Plus au sud, se profile l’église de Saint-Martin de Ré à l’horizon.

« La Cabane du Grouin » est ouverte du mardi au samedi, de 10 à 17 heures, jusqu’à la fin du mois de septembre. Frédérique Voisin propose une vente directe tout au long de l’année.

Contact : 06 07 15 09 78 voisinfrederic@wanadoo.fr

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires