Nature

Travaux à la Maison du Fier

Marais, nature et oiseaux à la Maison du Fier

Jusqu’en avril 2013, la LPO a fait son nid au Preau

Point d'observation LPO
Publié le 21/11/2012
Grande maison rétaise à étage, au Preau

La LPO est logée au rez-de-chausée et au premier étage
à l’angle de ce bâtiment

Finalement, c’est bien au Preau, à Saint-Martin-de- Ré que la LPO sera hébergée durant la durée des travaux relatifs à la remise aux normes de la salorge des Portes-en-Ré, alias la Maison du Fier. Il avait été initialement prévu de loger les cinq permanents de la LPO rétaise dans la partie gérée par le Conseil général, chauffée et équipée en informatique, or, le négociateur foncier employé par le Conseil général étant de retour ces bureaux ne sont plus disponibles. Après quelques hésitations quant au choix d’un lieu de repli, il a été convenu que la LPO ferait son nid dans la partie de l’aile gérée par convention depuis trois ans par la Communauté de Communes.

Si ces locaux sont chauffés, des clés 3G se substitueront à l’absence d’informatique dans cette partie du bâtiment jusqu’à son installation prévue pour début janvier ! Dans cet espace, les salariés LPO disposeront au rez-de-chaussée d’une grande salle de réunion, et à l’étage des trois chambres de cet ancien appartement lesquelles seront transformées en bureaux. Ils disposeront par ailleurs d’un bâtiment de stockage d’environ 70 m² pour y entreposer tout leur matériel.

Pour Lionel Quillet, « l’important est que le Preau vive afin qu’il ne devienne pas une friche du Conseil général. Un jour viendra peut-être où après des travaux de réhabilitation indispensables, cette ancienne colonie de la ville de Meaux reprendra vie en accueillant en période scolaire des élèves de classes dites vertes ou mer, mais ayant toutes une connotation environnementale imposée ? ».

 

Et quid du Pôle Nature de l’Illeau des Niges ?

Alors que les travaux ont débuté depuis quelques jours, refonte quasi-totale de la salorge, remise aux normes d’isolation, électrique, incendie, et installation d’une nouvelle muséographie, ne signifient pas pour autant suspension des visites de la réserve. L’UMS, Unité Mobile de Soins, restera stationnée sur le parking de la Maison du Fier pendant toute la durée des travaux (c’est-à-dire jusqu’à la réouverture du site prévue pour le début des vacances de printemps 2013), pour accueillir le public et pour servir de lieu de repli au personnel travaillant sur la réserve.

Pour tout renseignement et pour réserver, le numéro de téléphone de la Maison du Fier (05 46 29 50 74) à été transféré vers les locaux du Preau.

Ces travaux, d’un coût de 200 000 €, entièrement financés par la seule CdC alors que l’Illeau des Niges est l’un des 14 Pôles Nature de Charente-Maritime, dans un souci de respect patrimonial, ne changeront en rien l’aspect extérieur du bâtiment. À ce coût s’ajoutent ceux d’amener l’eau à la future borne incendie (40 000 €) financé par le Syndicat des eaux et la commune des Portes-en-Ré, et d’une nouvelle muséographie (220 000 €) très interactive axée sur les grands milieux naturels insulaires avec leur faune, leur flore et leurs activités humaines, cofinancée par des Fonds européens, le Conseil général, la CdC, les Aires marines protégées et la Fondation EDF.

 

Jean-Pierre Pichot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires