Enfants et jeunes

Jeunesse

Près de 30 ans de jumelage île de Ré Esperance

Jumelage Australie Île de Ré : près de 30 ans de voyage

Éloïse et Colas devant les drapeaux d’Australie et du Comté d’Esperance
Publié le 07/12/2016

Depuis 1988, l’association « Ile de Ré – Esperance » favorise le rapprochement des deux pays. En 28 ans, elle a permis à une cinquantaine de jeunes étudiants, australiens comme rétais, de partir à la découverte d’une autre culture. C’est l’une des trente associations de jumelage avec l’Australie qui existent en France.

Jusqu’à présent les échanges étaient financés par les cotisations des adhérents, par les parents. La commune de Saint-Martin apporte une subvention de 1 000 € par an ainsi qu’une aide matérielle indéfectible. En 2016 la CdC de Ré apporte en outre une subvention de 2000 €. Les familles reçoivent désormais une aide globale de 500€, qu’elles accueillent un jeune australien ou fassent partir leur enfant.

Triés sur le volet

Cette année, Éloïse, Colas et Louis ont eu la chance, sinon le mérite d’être élus au voyage, car il faut être bon élève, notamment en anglais et suffisamment mature pour être sélectionné. Ils ont été accueillis à Esperance par leurs correspondants durant tout le mois de juillet.

Samedi 26 novembre, le maire, Patrice Déchelette, et Bernadette Mathieu, respectivement président et secrétaire d’Île de Ré – Esperance, invitaient les parents, les enseignants ainsi que la population à partager les souvenirs de voyage des trois étudiants. Ils ont commenté de vive voix (ou par vidéo pour Louis déjà reparti à l’étranger) leurs magnifiques photos de voyage pour un public attentif et enthousiaste.

Des expériences personnelles

Ils ont découvert les modes de vie et les paysages austraux, bien différents de ce qu’ils connaissaient jusqu’à présent, à commencer par les températures hivernales de juillet en Australie (13°C la nuit/ 18° le jour).

Chacun a vécu son voyage au gré des activités et des sorties proposées par sa famille d’accueil mais tous trois ont dû suivre les cours à la Esperance Senior High school durant quinze jours, aux côtés de leurs correspondants.

De la ville de Perth à l’ancienne mine d’or de Kalgoorli, de Lucky Bay, paradis des surfers au désert de terres rouges et jusque sur les traces des aborigènes, l’Australie occidentale leur a réservé ses plus beaux joyaux. Ils ont pu s’immerger dans la vie des autochtones, au sein d’une équipe de foot australien (mélange de hand-ball, de foot et de rugby) ou observer les baleines lors d’une partie de pêche en mer et, bien naturellement, filmer des kangourous domestiqués ou sauvages. Cerise sur le gâteau, le Lions Club d’Esperance leur a offert le survol de la région en avion.

Une expérience passionnante et des souvenirs qu’ils ne sont pas près d’oublier (c’était bien trop court disent-ils) mais le plus beau cadeau de ce voyage est sans conteste le sourire éclatant que les jeunes baroudeurs affichent en égrainant leurs photos, comme autant de preuve que les voyages forment (bien) la jeunesse !

Merci pour eux à l’association Ile de Ré – Esperance même si le projet, un peu fou, d’échanges si lointains ne peut profiter qu’à un nombre réduit de collégiens.

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires