Aide et humanitaire

Manifestation

Journées rotariennes de la jeunesse du Rotary à La Rochelle

Des Journées Rotariennes de la Jeunesse enthousiasmantes

Olivier Falorni, JF Germ, Morgan Morice lors de la conférence de presse à la Résidence de France
Publié le 06/04/2017

Les 24, 25 et 26 mars dernier, une déferlante de plus de 500 jeunes, originaires des quatre coins du monde s’est déversée sur le territoire rochelais pour la 5ème édition du rassemblement des « Journées Rotariennes de la Jeunesse » (JRJ) organisée par les clubs Rotariens locaux.

Le district 1690* représenté par les clubs Rotary, La Rochelle, La Rochelle-Atlantique, La Rochelle-Aunis, Royan, Rochefort et celui de l’île de Ré dont Morgan Morice est président et responsable de la communication de l’évènement, a eu l’idée d’orchestrer cette édition JRJ 2017, fort de sa première place dans le programme français des échanges étudiants, le « Youth Exchange », un des engagements emblématiques de cette organisation mondiale qu’est le Rotary.

Le président du Rotary International à La Rochelle

Un des points forts de ces journées JRJ fut la présence de l’invité d’honneur, le président du Rotary International, John F.Germ. Rotarien depuis 1976 cet américain du Tennessee, récipiendaire au parcours méritoire est devenu en 2016 le représentant de cette institution regroupant 35 000 clubs, soit plus de 1,2 million de membres.

Pour s’entretenir avec lui, s’étaient réunis à l’Hôtel de France des responsables rotariens tels que Gérard Allonneau, administrateur du Rotary International, membre du Rotary club de Partenay, Philippe Baumon, gouverneur du district 1690, membre du Rotary Club de Royan, le député Olivier Falorni et quelques membres rotariens enthousiastes et fiers de pouvoir immortaliser ce moment unique.

Messieurs Allonneau et Baumon ont rappelé que depuis 112 ans**, les membres du Rotary Club n’ont cessé de mettre leurs compétences au service de causes humanitaires et solidaires de façon bénévole. Le Président, John F.Germ a voulu rappeler l’importance de la mobilisation du Rotary International dès 1983 contre le fléau de la Poliomyélite et souhaite en finir avec cette maladie. « A l’heure actuelle, il reste trois pays, l’Afghanistan, le Nigeria et le Pakistan qui n’ont jamais stoppé la transmission de ce virus, une campagne nommée À ça“ (À ça d’en finir avec la Polio) pour sensibiliser le public à l’importance d’éradiquer cette maladie a été lancée par le Rotary International en partenariat avec l’UNICEF. » Il a souligné que plus de 1,2 milliard de dollars ont été apportés pour vacciner plus de 2 milliards d’enfants dans 122 pays. John F.Germ félicite les membres présents et ceux de tous les districts pour leurs formidables actions : « le Rotary est au service de l’humanité ».

Olivier Falorni en a profité pour lancer avec malice : « Servir d’abord, certains hommes politiques en France devrait s’en inspirer ». Morgan Morice sait déjà le faire sans compter mais souhaiterait, comme le président Germ le soulignait, « voir plus de membres postuler dans les clubs, des membres plus jeunes et actifs ». Les femmes aussi, sont les bienvenues, son épouse, Doris Morice-Nocedal, est rotarienne et sait allier son rôle de jeune maman, d’agent immobilier à Saint Martin de Ré avec ses actions au sein du Rotary. John Germ avant de s’éclipser vers des visites prévues entre autres sur l’île de Ré, a ajouté : « Créez de nouveaux clubs, impliquez d’avantage les jeunes dans vos actions, la jeunesse c’est l’avenir ».

Plus de 500 jeunes de 35 nationalités en « student exchange »

Etudiante à La Rochelle pour les journées rotariennes de la jeunesse à La Rochelle

La jeune Katherine Langan, student exchange 2016/2017, et la veste si distinctive.

C’était bien de cela dont il s’agissait avec ces JRJ, de cette jeunesse rassemblée à l’espace Encan, plus de 500 filles et garçons issus du programme « Student Exchange », originaires d’Australie, Taïwan, Afrique du Sud, Brésil, Canada, USA, Japon… la liste est longue, plus de 35 pays. Les « Students » présents sont tous accueillis cette année dans des Rotary Clubs de toute la France. Le Rotary a organisé le transport des 700 jeunes et accompagnants qui ont été logés, nourris et ont visité l’Hermione et l’Aquarium. Signe distinctif et obligatoire pour chaque étudiant, porter un blazer à la couleur de son pays/club d’origine (bleu pour la France). Tous ont reçu à leur départ une veste qu’ils doivent porter à chaque évènement officiel du Rotary et qu’ils peuvent recouvrir de pins ou amulettes au gré de leurs rencontres avec d’autres jeunes comme on a pu le voir durant ces trois jours.

Le Student Exchange explique Morgan Morice, c’est un lycéen entre 15 à 18 ans qui part dans une famille d’accueil à l’étranger durant 10 à 12 mois et en échange, c’est un lycéen étranger qui vient en France comme ces 500 jeunes réunis. Cela ne coûte que le billet d’avion aller/ retour aux parents, il ne faut pas forcément être membre du Rotary mais être parrainé par l’un d’eux. Dans l’amphithéâtre de l’Encan, près de mille personnes étaient présentes. L’excitation des jeunes « students » était à son comble face au président JF Germ, mais ils ont su se captiver par les récits d’anciens students originaires de Charente-Maritime venus partager leurs expériences, comme Nina Métayer. Désormais reconnue avec son statut de chef pâtissier depuis sa participation à une émission de TV, elle explique que cette année passée au Mexique, fut un déclencheur, combien cela a totalement changé sa vie, lui a donné un vrai sens.

Louis Pinet élève avocat, était lycéen à Fénelon La Rochelle et joueur de rugby passionné quand, il y a quelques années, il est parti inquiet et sans conviction en Australie : « Je n’étais pas très bon élève, mais très vite, au travers des traditions partagées, de l’inter-culturalité, de la tolérance et de ces échanges didactiques, j’ai changé et me suis mis à étudier à mon retour ». Tous ces intervenants, comme aussi, Thomas, Olivia, Laure, Pernelle, Thibaut, sont unanimes : « se lancer dans l’inconnu, partir loin de sa famille, en découvrir une autre, dans une autre langue, s’adapter, se transformer, partager, nous a ouvert le monde et nous prouve qu’après avoir vécu l’expérience Youth Exchange, tout est possible ».

Valérie Lambert

 

 

*District 1690 regroupe les départements : 16, 17, 40, 33, 64 et 47.

** Le Rotary a été créé aux Etats-Unis par l’avocat Paul Harris en 1905.

 

Interressé par un séjour ou un échange ? Centre rotarien pour la jeunesse : http://www.crj.fr.org

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires