Environnement

Ré Nature Environnement

La Janthine, premier bateau naturaliste rétais, a été baptisée

Grégory Ziebacz et Jean-Roch Meslin à bord de La Janthine
Publié le 16/08/2017

Dédiée à l’observation de la faune et de la flore de nos Pertuis, La Janthine a été mise à l’eau, le 10 août, dans le port de La Flotte.

Comme tous les ans, à la même époque, l’Association des Usagers du Port de La Flotte procède à une cérémonie bien originale. Depuis que la bouée (la Rochas), située au large entre La Flotte et Saint-Martin, et qui servait de repère aux pêcheurs, a été retirée en 2006, les membres de l’AUPLF sous l’impulsion de leur président Pierre Le Clerc, se réunissent pour lancer un seau d’eau de mer sur le voyant de la fameuse balise. Celui-ci a été récupéré et placé en évidence sur le port.

Un partenariat avec PELAGIS et d’autres à venir

Les responsables de Ré Nature Environnement ont profité de l’occasion pour procéder au baptême de La Janthine. Il s’agit d’un bateau d’un peu plus de 5 mètres de long, prévu pour six personnes, qui sera destiné aux observations de mammifères, tortues et oiseaux marins, principalement dans le pertuis Breton. Pour l’occasion, Dominique Chevillon, président de l’association Ré Nature Environnement, a commencé par remercier le généreux donateur, qui a souhaité conserver l’anonymat. Il a également précisé que PELAGIS, le partenaire universitaire de l’association, serait partie prenante des sorties expérimentales sur les côtes rétaises. Ses deux utilisateurs, membres de Ré Nat et membres historiques du Réseau National d’Échouage de PÉLAGIS, désignés par l’association notamment pour leur maîtrise de ce type de bateau et leurs connaissances et expériences sur l’observation et l’identification des mammifères marins et tortues marines, sont Gregory Ziebacz et Jean-Roch Meslin. Le bateau pourra embarquer en opération, des membres de Ré Nat et des membres du partenaire PÉLAGIS. D’autres partenariats sont en cours.

Un parrain actif et compétent

Biologiste marin bien connu des Rétais et secrétaire général de Ré Nature Environnement, Pierre Le Gall a baptisé l’embarcation : « La Janthine ». Il a donné une suite d’explications sur ce nom et sur la vie de cette « bête du large », devant un public nombreux et attentif, venu assister à l’évènement. En effet, la janthine est un mollusque gastéropode qui vit au large, à la surface des eaux marines, comme les tortues et les mammifères marins. Pierre Le Gall a ensuite procédé au baptême du bateau en jetant un seau d’eau de mer, sous les applaudissements du public.

Tout le monde s’est retrouvé autour du traditionnel verre de l’amitié, en discutant de l’intérêt d’une telle initiative.

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires