Culture

Festival

Ile de Ré Photo 2018 : que de belles images pour ouvrir l’été !

Étonnants portraits de Didier Coupeau
Publié le 27/07/2018

Que l’on soit passionné de photo (ou pas), venu là résolument (ou par simple curiosité), comment ne pas saluer la qualité et la diversité d’un Festival qui nous offre la richesse de multiples regards ! Retour en quelques mots et surtout… En images.

Quand on aime la Photo, on aime TOUTE la photo. Néanmoins, étant des êtres de préférences, nous avons nos thèmes de prédilection. En tous cas, de belles photos, il y en avait dans la salle polyvalente du Bois-Plage, et elles méritaient toutes que l’on s’attarde devant elles, au gré d’une déambulation artistique où il faisait bon se perdre, le regard avide de découvertes.

Photos de pro et d’amateurs (éclairés)

Esthétisme épuré du nu, graphisme étudié ou vertiges de l’imagination, poésie lumineuse des éléments naturels, beauté et majesté du monde animal, urbaine, rurale, fantastique… La photographie professionnelle était bien sûr dignement représentée dans sa diversité. Et à ses côtés, de jolies surprises venaient de membres de l’Ile de Ré Photo Club, comme un témoignage évident de l’émulation qui règne au sein de l’association.

Plaisir et émotion

Les visiteurs les plus aguerris pouvaient s’arrêter sur la technique, le travail de la lumière et des couleurs, le choix des sujets même. Les autres se contentèrent sans doute d’admirer, titillés peut-être par la soudaine envie de faire eux-aussi de leur oeil, une porte ouverte sur le monde. Peu importe, le plaisir était au rendez-vous, l’émotion aussi, celle-ci étant affaire de sensibilité. Ajoutons à cela des conférences passionnantes qui favorisaient l’échange avec les artistes. Pour comprendre un peu de leur talent, capter, s’approprier un peu de leur regard. Histoire de devenir meilleur… Ou un peu moins mauvais. En photo comme ailleurs, l’humilité est salutaire. Pour exemple, l’intervention de l’invité d’honneur Jean-Claude Francolon était bien sûr très attendue. Et celle de Xavier Plouchard, Président de l’association Ré Astronomie nous emmena très haut dans les étoiles. Quant à Oliver Tourillon, il raconta avec l’enthousiasme qu’on lui connaît l’incroyable aventure de son rêve d’enfant. Autant de beaux moments passés auprès d’un 8ème Art qui ne cesse de nous surprendre. Alors quand on songe qu’il y a autant de regards possibles que d’êtres humains, chacun d’entre eux pouvant ainsi révéler leur réalité d’un monde lui-même d’une richesse infinie… La photographie est décidément un territoire de liberté immense dans lequel on a envie de gambader !

Pauline Leriche Rouard

 

Président Ile de Ré Photo Club : Richard Merlet

Contact : 06 48 28 64 05

www.ilederephoto.com

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires