Sports

Ecurie de partage

Ile de Ré Galop regarde devant et loin

Il sillonne les routes de France aux couleurs de l’Ile de Ré et de ses multiples saveurs
Publié le 13/05/2021

On en a tous besoin : de belles histoires, de défis, d’optimisme, de moments partagés et du sens de « la gagne ». Le quotidien de notre écurie de territoire Ile de Ré Galop en somme

Il était donné gagnant !

Et il aura fallu jusqu’à la photo pour acter que la place de Prophets Pride sur l’hippodrome de La Teste le 28 avril dernier n’était que la deuxième. Une seconde oui mais néanmoins victorieuse, après une très belle remontée du champion de l’écurie de territoire rétaise. D’ailleurs, selon Véronique Vigouroux, Prophets Pride lui-même s’est senti vainqueur : « il fallait voir comment il se tenait après la course ! », sourit-elle. On reconnaît bien là la fierté chevaline du devoir accompli.

Étonnant Prophets Pride qui, une semaine plus tôt et parce qu’il n’a pas craint le feu, a laissé son entraîneuse Capucine Nicot s’approcher au plus près de l’incendie débutant forêt du Lizay, lui permettant ainsi de donner immédiatement l’alerte. Le 28 avril et la performance de leur cheval resteront un bon souvenir pour Capucine et Véronique, pimenté par une victoire, celle du jockey rétais Damien Morin lors de sa première participation à un quinté, sur l’hippodrome de Bordeaux. Un parfum de réussite aux notes puissantes qui nous fait espérer en des jours de fête.

Renouer avec la tradition

Ce n’est pas si lointain et pourtant… Confinée sur ses terres portingalaises, l’écurie de territoire vit au seul rythme des chevaux. Il y manque l’animation apportée par les « matinées écuries », moments de partage et de rencontre chers au coeur de Véronique. Mais elle espère bien pouvoir en organiser une pour le début du mois de juin. « Nous en avons tous besoin », affirmet- elle. Un Nous qui embrasse à la fois l’équipe, les membres et partenaires de l’association, sans oublier les chevaux, toujours ravis d’être au centre des regards.

« Et nous avons beaucoup de choses à fêter », poursuit Véronique, évoquant bien sûr Prophets Pride et le 28 avril mais aussi la victoire de Royal Vati à Pau le 13 décembre dernier.

Une seconde place qui a tout de la première pour Prophets Pride à La Teste

Le soutien de partenaires fidèles et des nouveaux !

Au gré d’une conversation allant du contexte sanitaire à l’économie et de la France pour toujours revenir sur l’Île de Ré, nous évoquons les partenaires de l’écurie. Et les concernant, Véronique n’a qu’un mot à dire : merci !

A ceux de longue date pour le soutien dont ils font preuve en ces temps perturbés et aux nouveaux qui ont décidé de rejoindre l’aventure. Ils sont cinq et parmi eux des incontournables, la Coopérative UNIRE, l’Intermarché de Saint-Martin et Blondeau Marine, des ultra locales, Les Confitures du Clocher à Ars et l’entreprise portingalaise Brico-phone et une toute jeune, Ré Expériences. Et Véronique n’oublie pas non plus d’avoir une pensée pour un partenaire de coeur et de longue date qui a dû sauter le pas cette année car trop impacté par la crise sanitaire. Pour conclure cette échappée aux couleurs de l’Ile de Ré, rappelons que le projet de Championnat de Territoire n’est pas enterré, bien au contraire. Les contacts reprennent en visio-conférences. Et l’avènement des écuries de territoires de La Teste – Bassin d’Arcachon, Pau-Béarn et Royan Atlantique suit son cours. Charge à la Covid 19 d’enfin nous oublier.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires