Enfants et jeunes

Etablissement scolaire - La Flotte

Focus sur Sainte-Catherine, la seule école privée de l’île

Les élèves de CM1/CM2 découvrant les livres offerts dans le cadre du projet des AME (Aires Marines Educatives).
Publié le 22/01/2020

Située au centre du village de La Flotte, l’école privée Sainte-Catherine est la plus ancienne institution fondée par les Filles de la Sagesse il y a plus de cent ans. Aujourd’hui, elle est placée sous la tutelle du réseau Sagesse Saint-Gabriel. Fréquentée par soixante-dix enfants en provenance de l’ensemble des communes de l’île, elle propose un enseignement dès la maternelle (cycle 1) jusqu’au CM2 (cycle 3). Rencontre avec sa directrice, Isabelle Gilard, à la tête de l’établissement depuis dix ans.

Ré à la Hune : Par rapport à l’école publique, quelles sont la spécificité de votre établissement et son approche pédagogique ?

Isabelle Gilard : Nous suivons les programmes de l’Education Nationale par obligation au même titre que les écoles publiques. Notre spécificité réside dans la taille de notre structure et la force que nous avons à nous adapter au niveau de l’enfant. Dans une même classe, chaque enfant est différent et n’en est pas au même point que son camarade d’à côté, nous faisons vraiment de l’école inclusive. Notre force c’est également la mise en place d’un partenariat entre l’école et les parents autour de l’enfant, à l’image d’un contrat de confiance. C’est comme une « communauté » qui fonctionne ensemble. Nous instaurons du dialogue, de l’écoute et une véritable réactivité. Il s’agit d’un accompagnement pédagogique et éducatif avec des valeurs communes que nous défendons et que sont venues chercher les familles. Notre souci et notre principal objectif sont d’accompagner les enfants sur le chemin de la réussite. Nos effectifs cette année ont encore continué de progresser.

Un projet d’école sur trois ans, de l’anglais dès la maternelle, des ateliers de sport encadrés par un professionnel, le vendredi sans cartable une fois par mois…

Quels sont les projets de l’école, les ateliers ?

Nous menons avec l’équipe enseignante, composée de Charlotte Cousseau-Lebrun, Aude Levray et moi-même, un projet ayant pour thème « les intelligences multiples ». D’une durée de trois ans, il se décline sur l’ensemble de nos activités. En 2018/2019, c’est l’association « Les Petits Débrouillards », qui venait à ce titre encadrer et animer les « vendredis sans cartable ». Cette année, nous rencontrons l’association « Intermonde de la Rochelle » et des artistes de différents pays. C’est très varié, les enfants bénéficiant de la venue d’intervenants extérieurs qui changent tous les trimestres.

L’école en tant qu’école privée d’enseignement catholique dispense-t-elle un éveil à la foi ?

Effectivement, nous proposons un parcours de culture chrétienne dès le plus jeune âge, dispensé par les enseignantes avec l’aide de mamans volontaires et en lien avec la paroisse. Juste avant chaque période de vacances scolaires une messe a lieu au sein de l’école. Mais le respect des croyances de chacun est respecté car l’accent est mis sur l’accueil de tous et nous tenons compte de l’hétérogénéité au sein de l’école.

Vous avez initié il y a deux ans avec le Club Unesco de la Rochelle, le projet des “Aires Marines Éducatives”, un projet éco citoyen, qu’en est-il ?

Isabelle Gilard : Je vais laisser la parole à Aude Levray, l’institutrice des CM1-CM2, qui porte ce projet avec ses élèves depuis maintenant deux ans et qui est garante de son déroulement en adéquation avec la charte définie par le label.

Aude Levray : Je ne vais pas revenir en détail sur les fondamentaux et la genèse du projet mais il s’agit d’un concept* qui permet aux enfants de cycle 3 de se mobiliser autour de valeurs qui nous sont chères, l’environnement ainsi que la connaissance et la protection du milieu marin qui les entourent. Après avoir monté un dossier et obtenu l’adhésion du Maire de La Flotte, l’aventure était lancée. Nous avons obtenu le label en juin dernier ainsi que des subventions qui nous aident à participer et à mettre en place des actions participatives et à mutualiser des expériences avec d’autres écoles. Ce label se structure autour de trois axes qui vont constituer des points forts de notre année scolaire : « connaître la mer », « vivre la mer » et « transmettre la mer ». Pour ce faire, nous avons par exemple réalisé une bande dessinée, visité l’Aquarium de La Rochelle, assisté à des conférences, offert des livres sur ces thématiques aux enfants pas plus tard que la semaine dernière, livres qu’ils ont énormément appréciés car ils les ont aussi choisis.

Le 7 février prochain aura lieu le forum de la mer, les élèves et leurs parents pourront ainsi rencontrer de nombreux intervenants extérieurs présents à l’occasion de cette soirée. Des tables rondes se dérouleront avec des amateurs de voiles, ostréiculteurs, poissonniers… qui viendront expliquer et raconter leurs métiers ou leurs passions. Un rallye vélo en partenariat avec l’école de la Genette à La Rochelle s’organisera au printemps prochain pour rallier en trois jours le Phare du Bout du Monde depuis le Phare des Baleines. Puis ce seront aussi les navigations patrimoniales avec le bateau Tara… Les enfants sont extrêmement motivés par ce projet qui s’illustre sur leur territoire notamment avec la gestion d’une zone maritime littorale telle que la plage de l’Arnérault et par des actions participatives.

*Lire notre article sur les Aires Marines éducatives paru dans Ré à la Hune N°200 et sur www.realahune.fr

Propos recueillis par Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires