Enfants et jeunes

Arts des rues - Saint-Martin de Ré

La fin de l’année en roulotte avec Parah Mytia

La roulotte du Djungalo Teatro sur le port de Saint-Martin
Publié le 28/12/2018
Noter cet article

Anastasia nous conte les légendes bohémiennes.

Un lutin pas commode avec son chapeau à grelots, un petit niglo fort avisé et un rom, trop enclin à faire la sieste pour courir après les lapins agiles !

Anastasia raconte les légendes bohémiennes aux enfants

Anastasia raconte les légendes bohémiennes aux enfants

L’histoire se passe à Saint-Martin il y a bien longtemps. Rom, un fier Tzigane installe sa roulotte sur le port pour y passer les fêtes de Noël avec toute sa famille. Installée dans cette même roulotte, Anastasia raconte comment Rom se fit berner par le Niglo, un petit  hérisson qui devait lui servir de repas. Niglo aura fort à faire pour gagner la confiance de Rom afin d’échapper à la casserole et sauver les siens. Sa peur et sa ruse lui inspireront une supercherie qui va pousser Rom à promettre de ne plus jamais, jamais manger de hérissons. Une promesse est une promesse et l’on fait confiance à Rom pour la tenir !

À la belle saison, le Djungalo Teatro s’en va de ville en ville, à travers la France et bien d’autres pays, fidèle au mode de vie des Tziganes. Comme dans leurs contes, Anastasia et Marcel Hognon se déplacent eux aussi en famille avec Tatiana et Alexis leurs enfants, pour interpréter leurs créations. C’est ainsi qu’en novembre 2017, de passage à Milan avec leur pièce : Lettre à la poule, ils se sont vus décerner le Prix du Public.

En cette fin d’année 2018, perpétuant la tradition le Djungalo Teatro a installé son antique roulotte (on peut lire 1927, gravé sur sa porte) sur le port de Saint-Martin pour nous faire partager les légendes bohémiennes. Trois jours durant, enfants comme adultes peuvent entendre les contes d’Anastasia venus d’un autre temps. Le temps de l’oralité et du partage. Comment nos jeunes têtes blondes, rompues aux jeux numériques interactifs, ont-elles perçu l’histoire de ce rom qui voulait manger un hérisson ? Peu importe, il suffit qu’elles l’aient entendue pour amorcer un rapprochement entre les peuples.

Auteur, compositeur, interprète, Marcel Hognon est un artiste complet. Mais il est aussi peintre et musicien, bien sûr ! Et si vous vous hasardez à lui demander ce qu’il fait, il vous répondra qu’il est sculpteur ! Ses têtes de bronze ou d’argile, patinés, étirées à outrance, vous conteront toutes les passions humaines qu’il a croisées au coeur de ses voyages.

sculpture web

Dates encore à venir : Contes le 28 décembre à 17h, contes le 29 décembre à 11h, 14h et 15 h sur le port de Saint-Martin

Concert le 29 décembre à 16h devant la roulotte

Parah Mythia, Contes et légendes bohémiennes, Niglo, La belle et le Miel

YAK, exposition de sculptures, terre-cuite et bronze

Renseignements : djungaloteatro.e.monsite-com

 

Terre Cuite de Marcel Hognon

 

 

 

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires