Loisirs

Viticulture

Fête des vendanges au Bois-Plage

Fête des Vendanges : bonne qualité mais faible volume

Mr le curé accueille la procession de St-Vincent
Publié le 10/10/2016

L’été chaud et sec avait été prometteur et les vendanges, débutées le 6 septembre par le cépage blanc Chardonnay, qui entre dans la composition du Trousse Chemise, doivent s’étaler jusqu’au 18 ou 20 octobre.

Mais c’est précisément à cause du manque d’eau que le volume sera moins abondant que l’an passé (environ – 20 % sur les volumes déjà ramassés). En revanche et toujours à cause de la sécheresse, explique Christophe Barthère, directeur d’Uniré, les raisins sont exempts de pourriture et l’on aura une récolte de qualité.

Sur l’île de Ré, huit cépages sont cultivés, quatre blancs (Ugny blanc / Sauvignon / Chardonnay / Colombard) et quatre rouges (Cabernet franc / Cabernet Sauvignon / Negrette / Merlot). Les viticulteurs qui s’engagent dans une production biologique sont plus nombreux chaque année. Aujourd’hui, 13 à 14 hectares de vignes sont cultivés de cette manière. « On n’utilise plus d’insecticide car la méthode dite de confusion sexuelle, appliquée sur presque tout le territoire, porte ses fruits » précise Christophe Barthère. Comme chaque année les vendanges se déroulent suivant un calendrier de récolte établi par les oenologues de la cave coopérative.

Dimanche 25 septembre on fêtait les vendanges au Bois-Plage

La fête immémoriale, désormais organisée par le Comité d’Animation Communale, débuta par une procession en fanfare avec les Banda’ Loups qui accompagnaient joyeusement St-Vincent jusqu’au parvis de l’église. Là, les sonneurs de trompes de chasse du Val de Sèvre, qui participent depuis 22 ans à l’événement, les attendaient.

L’aubade fut donnée en grande tenue de vénerie, bombe de cavalier, veste de chasse longue rouge sang, cravate de chasse, culotte blanche de cheval et bottes, comme l’exige leur société. Les Treize sonneurs, disposés sur deux files en V et dos au public ont sonné des fantaisies en hommage au saint patron de la vendange et des fanfares. C’était un moment particulièrement saisissant où la foule de spectateurs est restée en apesanteur au son puissant des trompes ; dos à eux donc, la quinzaine de musiciens de la Banda’ loups leur ont donné la réplique dans un répertoire plus léger et mieux connu de tous. Les sonneurs entrèrent ensuite dans l’église où, toujours en V, ils donnèrent de la trompe au coeur même de l’autel en préambule à la cérémonie religieuse.

St-Vincent versus Bacchus

Si St-Vincent, patron des viticulteurs, avait veillé jusque-là sur ses protégés, c’est bel et bien Bacchus qui reprit le flambeau aussitôt arrivé à la cave où la foule s’était déplacée. Le président de la coopérative, Jean-Jacques Enet, entouré de représentants de chaque village ainsi que du comité d’animation communale du Bois-Plage, après un discours rappelant que tous les produits du terroir de l’île de Ré sont d’appellation d’origine protégée (AOP), a donné le coup d’envoi des réjouissances. Chacun put alors déguster, ainsi que le veut la tradition, le vin nouveau (macération de quelques jours mais déjà un peu alcoolisée) et le pain à l’anis.

Nombreux étaient les amateurs installées autours de longues tables devant les quais de la coopérative, qui, après avoir goûté ce vin nouveau*, attendaient joyeusement l’apéritif et les canapés. Dès cet instant, on put jauger la qualité de la vendange 2016 aux mines réjouies des goûteurs.

 

*A consommer avec modération

 

Procession St Vincent pour la fête des vendanges du Bois-Plage

Mr le curé accueille la procession de St-Vincent

 

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires