Enfants et jeunes

Les P'tits se réveillent

Un festival très apprécié pour éveiller les petits, avec des spectacles originaux et innovants.

Dans le cadre de « Les P’tits se réveillent », le camion à histoires a accueilli les tout petits.
Publié le 16/04/2018

La sixième édition du festival pour la petite enfance adressé aux moins de quatre ans, s’est tenue du 26 au 31 mars.

Annabelle Bariteau, médiatrice culturelle auprès de la Communauté de Communes de l’île de Ré, s’est efforcée de repérer une gamme de spectacles très originaux pour les tout-petits, avec un souci constant d’innovation.

Une mosaïque d’animations

En dehors des trois spectacles au programme cette année (« L’ours qui avait une épée », « En t’attendant » et « Frichti »), le jeune public a pu assister à de nombreux ateliers (chant, danse, dessin, goûter…), ainsi qu’à des « P’tites visites du patrimoine ». Hélène Gaudin (du service du patrimoine de la CDC), a fait observer les formes et les couleurs de ces étranges fenêtres qui décorent les églises. Elle a, ensuite, invité les enfants à créer leurs propres vitraux. Des professionnelles de la petite enfance ont fait découvrir un espace sensoriel parfaitement aménagé en travaillant sur l’ouïe, l’odorat, le toucher… Des marionnettes ont offert une pièce de théâtre qui a obtenu un succès certain : « De la poule à la grenouille ». Ensuite, un programme de six courts métrages a été proposé sur le thème de « La ronde des couleurs ». Les tout-petits se sont retrouvés dans un univers bariolé, en effet, les couleurs sont partout, sur le pelage des animaux, tout comme dans une boîte à crayons…

Le « camion à histoires »

C’est à Loix qu’a été lancé le festival 2018. Lundi matin 26 mars, le « camion à histoires » était stationné sur la place du marché pour accueillir les élèves des classes maternelles de Loix et des Portes. Patrice Déchelette (vice-président de la Communauté de communes, en charge du patrimoine et de la culture), avait fait le déplacement pour visiter ce fameux camion, en compagnie d’Annabelle Bariteau et d’Adeline Florance (responsable du service communication de la CDC). Il s’agit d’un espace théâtral inédit de 14 m2, spécialement conçu pour l’itinérance. Le camion a été créé en 2013, il sillonne différentes régions de France. Il dispose d’une salle intérieure pouvant accueillir jusqu’à 28 enfants. Ce matin-là, il présentait « L’ours qui avait une épée » interprété par Nadine Demange.

Cette dernière s’est déplacée pour aller au-devant des jeunes spectateurs, en allant les chercher dans leur classe et commencer à parler de l’histoire de cet animal impressionnant. Un ours guerrier qui, avec son épée, coupe tout ce qu’il trouve, même la forêt. Un jour, il connait une mésaventure, sa maison est emportée par les eaux. Il ne va pas tarder à réaliser que ce qui lui arrive n’est que le résultat des mauvais tours qu’il a joués à la nature. Une histoire qui aborde, avec humour et un sens habile de la pédagogie, le thème du respect de l’environnement.

Les sons de la cuisine

L’ours qui avait une épée

L’ours qui avait une épée

Après avoir présenté leur spectacle « Frichti », un lieu où la scène de théâtre devient un espace de jeu où les enfants ont été invités à vivre le voyage d’une boîte à sucre et se fondre en acteurs d’une réalisation culinaire, Marie-Sophie Richard et Mathieu Barbances (de la compagnie du « Théâtre Buissonnier » de Nogent-le-Rotrou, qui s’investit beaucoup dans les créations pour le très jeune public), ont proposé deux ateliers intitulés « Les sons de la cuisine ». Le premier s’est déroulé à Rivedoux-Plage et le second, en deux temps vu le nombre important d’inscrits, au coeur de la bibliothèque de La Couarde.

Les deux intervenants ont commencé chacune des séances par une chansonnette reprise en choeur par les enfants : « Je croque la Lune, tu manges une étoile… ». Un orchestre de percussions s’est, tout naturellement, constitué. Chacun frappant, en cadence, à l’aide de fourchettes et de cuillères sur des casseroles ou des boîtes de conserves décorées. Durant toute la semaine, chaque épisode du festival a rencontré un succès particulièrement apprécié par les responsables, mais aussi par les enfants et leurs parents. Les dates du rendez-vous pour l’année prochaine ne vont pas tarder à être fixées.

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires