Terroir

Transmission d'entreprise

Les repreneurs, Christophe Sanselme et Sophie Laurent- Sanselme aux côtés de Michèle et Jean-Michel Pelin (Esprit suu Sel)

Esprit du Sel : une passation dans la continuité

Les repreneurs, Christophe Sanselme et Sophie Laurent-Sanselme aux côtés de Michèle et Jean-Michel Pelin
Publié le 24/06/2014

Michèle et Jean-Michel Pelin fondaient Esprit du Sel en 1994. Ils ont décidé cette année, précisément vingt ans plus tard, de prendre leur retraite et de transmettre leur entreprise.

Dès 1986, le couple Pelin s’est engagé dans la sauvegarde des marais salants de l’île de Ré, d’abord avec la création de la Maison des marais salants par Michèle alors que Jean-Michel travaillait encore dans l’aquaculture, puis à travers Esprit du Sel. Leur volonté était, à travers cette société, de revaloriser culturellement et économiquement les produits issus du marais salant traditionnel. Ils s’étaient fixés pour objectif « le développement d’une gamme de produits typiques de l’île et la promotion de l’image qualitative de celle-ci, par l’intermédiaire de ses produits régionaux en France et à l’étranger ». Pari réussi. Pour toutes ces raisons, il était important que le profil des repreneurs conviennent totalement aux Pelin. Ils recherchaient non seulement des personnes capables d’assurer l’avenir de l’entreprise et de lui insuffler une nouvelle dynamique, mais possédant également des valeurs proches des leurs et la reprise de leur personnel restait une condition essentielle.

De leur côté, Sophie Laurent-Sanselme et Christophe Sanselme, son époux, après avoir travaillé de nombreuses années dans l’agroalimentaire, cherchaient à reprendre une entreprise à taille humaine, dont le secteur d’activité corresponde à leurs compétences et qui soit aussi porteuse de valeurs traditionnelles. L’aspect produit du terroir et la longue histoire du sel dans l’île les ont séduits ainsi que les Pelin avec qui ils partagent un certain nombre de valeurs et une vision commune de ce que devrait être l’avenir de la société. Sophie et Christophe travaillent ensemble depuis plusieurs années, ils sont complémentaires et s’épaulent l’un, l’autre. Ils se sont rencontrés à Noël et, depuis, Michèle et Jean-Michel accompagnent les repreneurs pour que la passation se fasse en douceur et qu’ils possèdent leur métier sur le bout des doigts. Déjà, Christophe a parfaitement intégré le geste du saunier relevant la fleur de sel. Ce sera maintenant au tour de Sophie de s’y mettre.

Michèle et Jean-Michel Pelin se retirent pour profiter un peu de la vie et s’adonner aux activités qu’ils menaient déjà de front avec Esprit du Sel. En particulier, Jean-Michel Pelin, président de l’association des Producteurs de sel de l’île de Ré, entend consacrer du temps à cette structure qui rassemble les sauniers indépendants tout en préparant, là aussi, la relève.

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires