Aide et humanitaire

Solidarité

Tous en mer (et à la mer) avec la SNSM Ile de Ré le 23 juin !

Le 23 juin, la mer sera orange !
Publié le 20/06/2018

Nom de code : « Mille SNSM ». But de la mission : rendre hommage aux membres de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer en général, et à ceux de l’équipe SNSM Ile de Ré en particulier. Qualités requises : motivation sportive, générosité et solidarité !

C’est une journée nationale, la seconde du genre. Et pour bien la comprendre, le mieux était de s’adresser au Président de la station SNSM rétaise. Si Denis Chatin avoue sans ambages que lui et son équipe n’aiment guère parler d’eux (ça on le savait), il est en revanche intarissable lorsqu’il s’agit d’évoquer le sens de leur engagement. Une discussion qui nous conduit de récits de sauvetages à la nécessité d’une meilleure communication, pour une association reconnue d’utilité publique que le grand public ne connaît pas forcément bien.

Ca n’arrive pas qu’aux autres

C’est une lapalissade mais il n’est pas vain de le répéter. D’autant que c’est si facile de le croire dès que l’on se sent un peu aguerri sur les flots. C’est ainsi et c’est humain : on ne pense pas au pire. Oui mais voilà, les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Un changement brutal de météo, une avarie, une méconnaissance de la géographie, un malaise ou toute autre situation fâcheuse peuvent survenir. Et le danger avec. Celui d’être perdu en pleine nuit, de chavirer, de démâter, de ne pas pouvoir rejoindre la terre ferme. C’est là qu’interviennent les hommes en orange. A trois heures de l’après-midi ou quatre heures du matin, quelles que soient les conditions. C’est leur job. A ceci près qu’ils sont bénévoles. En fait, rien ne les oblige à prendre la mer pour nous secourir.

Pourtant ils le font. Alors leur montrer de l’intérêt est un minimum. Les aider financièrement c’est encore mieux. Car la SNSM a besoin de dons pour être opérationnelle.

#TousenMer, qu’est-ce que c’est ?

Un défi, sportif, collectif, solidaire, festif et convivial à relever seul, en famille ou entre amis, une mobilisation générale à partager avec les membres de l’équipe SNSM Ile de Ré et un témoignage de reconnaissance à l’égard de ces hommes et femmes qui veillent jour et nuit sur la sécurité des personnes en mer, mobilisés 365 jours par an et 24 heures sur 24 pour ramener sains et saufs hommes, femmes, enfants et même bateaux.

Qui est concerné ?

Pour toutes les raisons précitées, tout le monde ! Les plaisanciers bien sûr mais aussi ceux qui aiment pratiquer des activités nautiques. Et c’est d’ailleurs ainsi qu’ils pourront rejoindre la vedette qui se tiendra à un mille au large du port de Saint-Martin le samedi 23 juin à midi. Par le moyen de leur choix, bateau, paddle, kitesurf, wind-surf, OFNI (objet flottant non identifié) et même à la nage !

Précisons que la sécurité des participants sera garantie par les deux semi-rigides fidèlement postés, nul risque n’étant à craindre aussi bien entourés. Pour la petite histoire, Denis Chatin a l’intention de fabriquer une bouée ou quelque chose du genre autour de laquelle les participants se rassembleront.

Des budgets nécessaires à la prévention des risques en passant par les histoires vécues, il y a encore beaucoup à dire sur le sauvetage en mer et la mer tout court. Sûr que nous aurons l’occasion d’en reparler. Mais en attendant, Tous en mer le 23 juin pour un mille symbolique aux côtés de la SNSM Ile de Ré. Après la Fête de Musique, une détox sportive pour une bonne cause nous fera le plus grand bien !

Pauline Leriche Rouard

 

Quand ? Le samedi 23 juin à 12h

Où ? Départ du Port de Saint-Martin (avant-port). L’orange SNSM y sera bien visible.

www.snsm.org et sur la page Facebook de la SNSM Ile de Ré

 

Le budget annuel de la station rétaise est de 25 000 €. Ce montant correspond à l’ensemble des frais de fonctionnement inhérents aux sorties : carburant, entretien de la vedette, des semi-rigides et de l’ensemble du matériel et équipement des hommes sans oublier leurs formations (payantes) quand nécessaire.

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires