Culture

Programmation la Maline "Hors les Murs"

En janvier, Les GüMs font leur numéro à Sainte- Marie-de-Ré

Stoïk - Les Güms
Publié le 22/01/2019
Noter cet article

Stoik est le premier spectacle de la compagnie toulousaine les GüMs mais sûrement pas le dernier. Fruit de deux ans de travail pour ses créateurs et comédiens Clémence Rouzier et Brian Henninot, lauréat du Prix du public Mim’Off 2014 et lauréat du Groupe Geste(s) 2014, il a été joué trois cents fois à travers le monde.

Les GüMs c’est un mélange de cirque, de jeu clownesque et de musique pour un spectacle poétique et décalé. En grande partie basé sur la gestuelle de ses deux comédiens, le spectacle se passe « presque » de mots dans la lignée des grands humoristes burlesques Charlie Chaplin et Buster Keaton. Tout se joue autour des différences entre les corps et les personnalités, en apparence mal assortis des deux comparses : elle, petite, vive et tonique ; lui, grand échala dégingandé et mollasson mais plein de bonne volonté. En découle un enchaînement de scènes absurdes et loufoques assez irrésistibles.

Le sujet du spectacle : eux, leur relation, les années de travail en commun. Il est vrai que les deux acolytes ne se connaissent pas d’hier : première rencontre à l’école du Samovar, après quelques hésitations de parcours du côté du cirque mais aussi des mathématiques pour Brian ! Les années passées à étudier dans cette école de clown burlesque excentrique, unique en France, leur offrent des premières occasions de travailler ensemble. Et ça colle immédiatement. Ils ne se quittent plus et décident de continuer à titre professionnel une fois les études terminées. Deux ans de labeur intense pour aboutir à cette première pièce Stoik. Et le succès est au rendez-vous avec trois cents représentations à travers le monde et un spectacle qu’ils ont su faire évoluer au fil du temps, des interactions avec le public et des hasards de la scène.

Leur credo : la proximité avec les spectateurs qui doivent se reconnaître et rire des deux comiques comme ils riraient d’eux-même. Comme le rappelle Clémence « au début du cirque le clown c’est celui qui ramassait la merde des éléphants ». Le clown est un personnage humble, décalé qui doit toucher le public par ses interrogations universelles. Quant aux artistes qui les inspirent, on retrouve bien évidemment Charlie Chaplin et Buster Keaton ainsi que Jacques Tatie, les Deschiens, les Monty Pyton mais aussi le duo belge Abel et Gordon.

Actuellement, les GüMs préparent un nouveau spectacle « Kals », qui parlera du couple. Sur leur site on peut lire à ce sujet cette phrase de présentation qui en dit déjà long : « On est rarement fait l’un pour l’autre, on se fait l’un pour l’autre ».

Margaux Segré

Dimanche 27 janvier 2019 à 17h30 – Salle des Paradis, Rue des Battages – 17740 Sainte marie de ré – Durée  : 55 min

Tarif adhérent : 8€. Tarif non-adhérant : 13€ – Tarif- 14 ans : 5€

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires