Enfants et jeunes

Rentrée scolaire 2014-2015

école de Ste Marie de Ré : une aide aux devoirs est proposée

Des effectifs stables, avec de fortes disparités

Publié le 09/09/2014
Des effectifs stables, avec de fortes disparités 5.00/5 (100.00%) 1 vote

La rentrée scolaire s’est globalement bien passée sur l’île de Ré, à effectif stable. Avec 1185 enfants scolarisés en maternelle et élémentaire contre 1172 en 2013, l’île de Ré a sauvé toutes ses classes et Sainte-Marie a même bénéficié d’une ouverture de classe.

Toutefois, cette apparente stabilité cache de fortes disparités. Avec 425 enfants en maternelle cette année, contre 445 enfants à la rentrée de 2013, les écoles publiques de l’île de Ré perdent 20 petits élèves, soit une baisse de – 4 %. Pour être plus juste, il faut rajouter les 20 enfants (comme l’an passé) inscrits au Jardin d’Éveil de La Flotte – une quasi pré-maternelle même s’il n’est pas rattaché à l’Éducation Nationale – qui ont entre deux et trois ans, portant donc à 445 les enfants « scolarisés » en maternelle ou pré-maternelle. Cette baisse des élèves de maternelle résulte des pertes importantes à Saint-Martin (- 12 enfants), Sainte-Marie de Ré (- 11 enfants) et au RPI Les Portes-Saint- Clément (- 14 enfants), tandis que Le Bois gagne 10 enfants en maternelle. A contrario, les effectifs en élémentaire progressent de 33 élèves, soit + 4 %, avec de fortes progressions à Sainte-Marie (+ 24 enfants), au RPI Les Portes – Saint-Clément (+ 17 enfants), au RPI Ars – Loix (+ 7 enfants) et à La Flotte (+ 6 enfants). Le canton nord qui accueille 263 enfants scolarisés progresse globalement avec +11 enfants. Le canton sud et ses 922 enfants a gagné 2 enfants. Si l’on rajoute aux 1185 enfants inscrits dans les écoles publiques, les 20 enfants du jardin d’éveil (dont la rentrée sera échelonnée jusqu’en janvier) et les 50 enfants inscrits à l’École privée de Sainte-Catherine (effectif appelé à croître en cours d’année), ce sont 1255 enfants de plus de 2 ans qui ont fait leur rentrée ou le feront très prochainement. Certaines communes accueilleront d’autres enfants en cours d’année, comme à Loix, mais l’on sait aussi que certains enfants présents à la rentrée ne le seront plus dans quelques semaines (enfants de forains, par exemple).

Côté crèches, 92 enfants ont été accueillis à la rentrée, avec un potentiel donc de 150 enfants, lié aux rotations d’horaires des parents. Les Brises Marines à Ars, dont les portes viennent juste d’ouvrir, ont fait le plein des 18 places.

Si cette rentrée montre la vitalité démographique de notre territoire, la vigilance sera de mise pour anticiper les évolutions futures : en effet, si certaines communes telles Sainte-Marie savent déjà que dès l’an prochain leurs classes maternelles enregistreront une progression, que d’autres communes telles Saint-Martin savent que la création de logements sociaux enrayera à moyen terme l’évasion démographique, il faudra certainement que les 10 maires et les élus de la communauté de Communes de l’île de Ré analysent de près leurs courbes de naissances et les flux migratoires, pour prévoir de quoi demain sera fait et continuer de mettre en place des politiques sociales et de logement attractives.

Nathalie Vauchez

 

Voir la réforme des rythmes scolaires sur l’île de Ré à la rentrée 2014

École Jules Ferry à Saint-Martin-de-Ré

Stabilité en élémentaire, baisse des effectifs en maternelle

Chez « les grands », en élémentaire, le compteur des effectifs a peu varié (80 en 2012, 83 en 2013 et de nouveau 83 en 2014) avec des élèves répartis en quatre classes : 1 CP, 1 CE1/CE2, 1 CE2/CM1 et 1 CM1/CM2.

Par contre, la maternelle martinaise enregistre une importante chute de ses effectifs, en passant de 51 élèves en 2013 à 39 cette année. Toutefois, petite/moyenne section et moyenne/ grande section sont maintenues.

Pour cette rentrée 2014, la directrice, Jessica Lathus, étant actuellement en congé de maternité, c’est Stéphanie Massard qui assure momentanément le poste directorial. Côté maternelle, c’est toujours Florence Godard qui en est la directrice.

Outre des travaux de maintenance classiques effectués durant l’été, la mairie a, pour un coût global de 40 000 €, équipé toutes les classes de l’élémentaire en tableaux interactifs numériques et doté l’école de « classes mobiles », autrement dit de mallettes contenant des tablettes pouvant circuler d’une classe à l’autre.

Jean-Pierre Pichot

 

 

Collège « Les Salières » à Saint-Martin-de-Ré

Effectifs stables, une classe en plus

“La rentrée 2014 aux Salières peut être qualifiée de bonne rentrée. Bien que toujours en retrait par rapport aux effectifs de la rentrée 2012, nous comptabilisons 550 inscrits, soit à 2 ou 3 unités près, le même nombre que l’an passé. À noter toutefois que l’établissement gagne une classe supplémentaire », précise la principale du collège, Eliane Longeville.

Au total, le collège compte pour cette rentrée 2014, 22 classes (cinq 6e, cinq 5e, six 4e, six 3e), soit une de plus que l’an passé. Une ouverture qui justifie l’augmentation du nombre d’enseignants qui passe de 38 à 40. Un corps enseignant qui reste stable avec peu de mouvements. Côté administration, quelques figures nouvelles. Un nouveau principal adjoint, Jean-Yves Sanchez-Opériol, remplace Françoise Lepalabre, qui a obtenu sa mutation en Bretagne. Par ailleurs, une seconde CPE (conseillère principale d’éducation), stagiaire, Cécile Hort, a rejoint Karina Corbet.

Jean-Pierre Pichot

RPI d’Ars-en-Ré – Loix

Un RPI dynamique

À l’école René Brunet d’Ars, l’école maternelle accueille dans une classe double, 28 jeunes élèves, dont 18 de moyenne section et 10 de grande section. Un effectif en légère hausse de 3 élèves sur Ars, cette année. Les enfants de petites sections vont en classe à Loix, dans le cadre du Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) À l’école élémentaire, 61 élèves sont répartis en 3 classes doubles : une classe CP/CE1 de 20 élèves dont 11 CP et 9 CE1, une classe CE1/CE2 dont 7 CE1 et 13 CE2, et une classe CM1/CM2 dont 10 CM1 et 11 CM2. Une progression de 7 élèves pour un effectif élémentaire qui comptait 54 élèves en 2013. Le centre de loisirs méli-mélo d’Ars assurera l’accueil périscolaire et côté travaux, bâtiments et classes ont fait l’objet des travaux de maintenance et d’entretien habituels.

Avec actuellement 24 enfants, en toute petite et petite section, la rentrée de l’école maternelle de Loix se passe très bien. 15 jeunes enfants viennent d’Ars, dans le cadre du RPI Ars-Loix. L’effectif peut encore évoluer, car les enfants font une rentrée échelonnée pour un meilleur accueil. De plus, en maternelle, des petits seront accueillis en cours d’année. Pas de gros travaux effectués cet été, hormis l’entretien de rentrée et l’achats de nouveaux jeux et matériel.

Michel Lardeux

Rivedoux-Plage

Des effectifs stables et une rentrée bien rodée

« L’école primaire de Rivedoux-Plage (puisqu’elle rassemble sous une même direction l’école maternelle et l’école élémentaire) a enregistré pour cette rentrée 169 élèves, soit un de moins que l’an passé. Le nombre d’enfants n’a guère bougé ces dernières années. L’effectif avoisinait les 180 il y a dix ans, mais le départ des jeunes pour des raisons économiques vers le continent fait que ce chiffre a baissé et qu’il n’est pas compensé par les famille des nouveaux arrivants.

Au total sept classes accueilleront les enfants. Deux classe en maternelle : les petits-moyens avec 26 bambins et les moyens-grands au nombre de 28 soit un enfant de plus en grande section que l’année précédente. Cinq classes se répartiront les 115 élèves de l’élémentaire : CP : 20 élèves, CE1 : 16 élèves, CE2 : 23 élèves, CM1 : 31 élèves, CM2 : 25 élèves.

Olivier Friloux, directeur de l’école, précise que cette rentrée un peu particulière s’est faite dans le calme car elle avait été soigneusement préparée dans le cadre de nombreuses réunions préalables. Notons trois nouveaux maîtres font partie de l’équipe enseignante. Les TAP (temps d’activités périscolaires) sont essentiellement concentrés sur le lundi après-midi de 13h50 à 16h30 avec en plus une demi-heure de TAP le vendredi consacrée à un temps de citoyenneté.

L’école s’est faite toute pimpante en cette rentrée après qu’une classe ait été rénovée, le mobilier renouvelé et la peinture des mures de la cour refaite, pour accueillir les enfants.

Catherine Bréjat

 

Sainte-Marie-de-Ré

Forte progression en élémentaire, ouverture d’une nouvelle classe

Après la progression importante des effectifs scolaires à la rentrée 2013/2014, ceux-ci continuent de progresser pour cette rentrée 2014/2015 avec 96 enfants en maternelle (dont 9 de 2 à 3 ans) et 167 enfants en élémentaire, soit une progression totale de 13 enfants. Les effectifs de maternelle se sont nettement tassés (- 11), ceux de l’élémentaire progressant (+ 24). Dès 2015, l’effectif de la maternelle progressera de nouveau. La bonne nouvelle de la rentrée est venue dès mercredi de l’inspecteur d’académie qui a confirmé l’ouverture d’une 7e classe en élémentaire. La nouvelle institutrice des CE1, Sandrine Naudin, a ainsi pris ses fonctions dès lundi 8 septembre. Les effectifs des classes en sont allégés (24 au lieu de 29/30) et ainsi les double-niveaux de certaines classes sont plus faciles à gérer pour les professeurs.

Gisèle Vergnon avait anticipé cette ouverture en prévoyant cet été la « transformation » de la bibliothèque en salle de classe, en achetant bureaux et chaises pour les enfants, sans oublier le tableau blanc, et la réfection de cette salle… Ainsi dès jeudi 4 septembre l’école a été en mesure d’aménager cette nouvelle classe qui a accueilli les CE1/CE2 dès lundi 8 septembre. La première journée des TAP a eu lieu dès mardi 2 septembre, sans souci, grâce au travail en amont parfaitement anticipé par Véronique Bonnaud, Directrice du Centre de Loisirs et Yannick Lefèvre responsable de la restauration scolaire. Les réflexions sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires se sont déroulées dans la concertation, sur un an et demi, avec un comité de pilotage réunissant parents, enseignants, techniciens et élus. Seuls quelques petits ajustements seront nécessaires à apporter au fil des jours.

Pour cette première journée de TAP, 96 % des 86 enfants de maternelle et 82 % des 167 enfants en élémentaire étaient présents. Et de nouvelles inscriptions prises le mercredi laissent présager d’un effectif de près de 90 % pour les élèves d’élémentaires.

Durant l’été des travaux ont été réalisés dans la cour avec la réfection des réseaux et des revêtements en enrobé, un parcours pour les vélos et trottinettes dans la cour de la maternelle, une nouvelle structure de jeux pour les tout petits avec un sol souple. Ces travaux qui ont coûté 77 000 € ont été financés en partie grâce à une subvention de 15 000 € octroyée par le Député, Olivier Falorni (réserve parlementaire) et font partie d’un programme pluri-annuel.

Nathalie Vauchez

 

Le Bois-Plage-en-Ré

Des départs importants en 6e, des rentrées accrues en maternelle

Au groupe scolaire Paul Laidet, l’école maternelle accueille 70 jeune élèves dans 3 classes, en petite, moyenne et grande sections. Elle enregistre une hausse d’effectif d’une dizaine d’élèves par rapport à la rentrée 2013. L’école élémentaire, avec 4 classes doubles, formera 95 élèves. Une baisse d’effectif de 15 élèves, par rapport à la précédente année scolaire, qui s’explique par le départ en 6ème d’un groupe important de CM2. « L’année prochaine, ce sera l’inverse. L’école élémentaire Paul Laidet connaît plutôt une stabilité de ses effectifs. » dit sa Directrice. L’accueil périscolaire est assuré par l’Ilôt Mômes.

Michel Lardeux

 

 

La Couarde-sur-Mer

Des effectifs stables

L’école de La Couarde n’affiche pas une grande différence d’effectif en cette rentrée et certainement pas une augmentation susceptible de récupérer cette quatrième classe que l’inspecteur d’Académie avait jugé bon de fermer à la rentrée 2012.

Il y a donc trois classes de trois niveaux chacune dont une maternelle de 30 enfants. Ce sureffectif devient un problème récurrent depuis la fermeture de la quatrième classe. En élémentaire, la classe de CE1 qui comprend 19 élèves est la plus légère et la troisième classe (CE2-CM1-CM2) enregistre 24 élèves soit un total de 73 élèves pour l’école.

Une attention particulière doit être apportée à l’intégration de trois enfants ayant des soucis particuliers et bénéficiant de l’aide d’une AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) ainsi qu’à l’accueil d’un élève lusophone qui ne parle pas encore le Français et dont il faut tester le niveau dans les matières de base avant de pouvoir véritablement l’intégrer à une classe.

La mise en oeuvre des rythmes scolaires (rappelons que les TAP (temps d’activité périscolaire) ont été regroupés par dérogation le mardi après-midi), l’ouverture de l’école le mercredi matin représentent un surcroit d’activité qui laisse peu de temps à Marc Irazu, directeur, pour effectuer le travail administratif et recevoir les parents.

Catherine Bréjat

 

 

La Flotte

Une rentrée très sereine

Au Jardin d’éveil, 20 enfants inscrits dont la rentrée s’échelonnera jusqu’à Noël, toujours sous la direction de Fabienne Dimnet. Il s’agit en grande majorité d’enfants de la Flotte. Gratuit pour les familles, car la structure est financée à 100 % par la commune de La Flotte.

En maternelle : pas de nouvelle enseignante. Un effectif de 60 enfants au total, donc pas de menace de fermeture de classe. Direction : Virginie Garandel. Petite Section : 17, Moyenne Section : 22, Grande Section : 21.

Élémentaire : avec 143 enfants inscrits (nombre d’enfants en hausse), pas de menace pour la 6ème classe. Aux côtés de Philippe Couderc, toujours à la direction, 3 nouvelles enseignantes : Isabelle Martineau pour une classe de CE2/ CM1, Delphine Chaigneau pour une classe de CE1/CE2 et Carine Guerry qui assure une journée dans la classe de Philippe Couderc, déchargé une journée pour assurer l’administratif de la direction, et une journée dans la classe de Delphine Chaigneau. Les effectifs par classe sont les suivants : CP : 25, CE1 : 31, CE2 : 32, CM1 : 29, CM2 : 26.

Beaucoup de travaux ont été réalisés à l’école cet été : peinture de la façade et du préau, réfections de toitures en élémentaire, entretien et réparations d’usage.

Au titre des nouveaux équipements : 2 TBI installés dans les classes, les autres classes en seront très bientôt équipées.

Mise en place des TAP, le mardi et le vendredi de 15h à 16h30. Seront gratuits pour les familles. De nombreuses activités auront cours, sous la responsabilité de personnes qualifiées (aide aux devoirs, chant, danse, ultimate et autres activités sportives, jeux, atelier sciences, théâtre, activités sur le patrimoine local…). À ce jour 78 % des enfants de maternelle sont inscrits et 79 % en élémentaire. Quelques inscriptions devraient pouvoir être encore enregistrées ces jours prochains. Les activités commencent dès la première semaine d’école. Un très gros travail pour la commune et la directrice de l’ALSH, La Farandole, Céline Lacayrouse.

Jean-Pierre Pichot

RPI Les Portes/Saint-Clément-des-Baleines

Des effectifs en légère hausse

Si le nombre d’enfants inscrits dans les deux établissements est en légère augmentation (77 contre 74 l’an passé), on note une forte progression du nombre d’élèves à Saint-Clément-des-Baleines (29 contre 17 en 2013) alors qu’une baisse sensible est enregistrée aux Portes-en-Ré (48 contre 57 à la dernière rentrée).

L’école des Portes qui accueille les plus jeunes enfants (maternelle et CP/CE1) du RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) enregistre un net retrait du nombre d’inscrits en maternelle, de 38 en 2013, à 24 cette année. La maternelle qui regroupe les trois sections est confiée à Béatrice Célosse. Sylvie Gatabin accueille quant à elle dans sa classe les 24 élèves de CP/CE1. À Saint-Clément, une classe unique regroupe les CE2, CM1 et CM, avec pour maîtresse Julie Enet, fidèle au poste.

Jean-Pierre Pichot

 

Les effectifs scolaires de la rentrée 2014 sur l'île de Ré

Les effectifs scolaires de la rentrée 2014, comparés à ceux de 2013

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires