Culture

Portrait d'artiste

Donin, l’homme-orchestre

Le Bal des loustics, par Donin et ses musiciens.
Publié le 25/07/2022

Depuis 1983, Donin berce des générations d’enfants avec son « Manège en…Chanteur » chaque jour à Arsen- Ré durant la saison estivale et les vacances scolaires. Mais cet artiste à la dégaine et au look « échevelé » façon Pierre Richard, l’acteur du film « le grand blond avec une chaussure noire », n’a pas qu’une corde à son arc ! Pénétrons dans son univers artistique.

Avec un sourire qui éclaire tout son visage et des yeux pétillants où l’on devine à peine dissimulé, une âme d’enfant, il dégage de la bienveillance et de la joie de vivre. Sur l’Ile de Ré, Donin est aussi connu que les glaces de la Martinière. Il fait partie du patrimoine rétais. Mais c’est qui Donin ? (Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore !)

Après avoir oeuvré dans l’animation socio-culturelle et l’éducation spécialisée, il devient artiste du spectacle, auteur-compositeur, chanteur et comédien en 1985. Tout petit déjà, il venait sur l’île en vacances, au camping avec ses parents, à Saint-Clément-des- Baleines. Au fil des années et des opportunités professionnelles nationales et locales, il s’installe définitivement sur ce morceau de sable, tout comme ses parents à leur retraite.

Puis lui vient l’idée incroyable de racheter un manège des années 60, qu’il va ensuite retaper avec des amis et c’est le début de l’aventure du manège à chanson. Pourquoi a-t-il choisi de s’adresser aux enfants ? « J’aime beaucoup le public familial intergénérationnel, où enfants, parents et grands-parents vivent avec moi des moments forts et exceptionnels, créant des connivences et incitant au dialogue enfantsadultes », nous confie Donin.

Papa de trois enfants, il s’aperçoit rapidement qu’un tour de manège dure sensiblement le même temps qu’une chanson, soit environ trois minutes. C’est donc tout naturellement qu’il a inventé avec son manège de cinquante places sur cinquante mètres carrés, le concept du manège à chanson vivante. Si vous êtes sur l’île en vacances, c’est une étape incontournable, culturelle et familiale. Tous les matins, rue de Mouillebarbe place du Marché d’Arsen- Ré, de 10h à 13h, il interprète ses tubes, accompagné de ses musiciens ou des bandes son de ses chansons pour enfants. Le public interagit, tout le monde reprend les refrains, danse ou se laisse bercer par de douces mélodies.

C’est un véritable spectacle vivant dans l’espace public, à l’image des arts de la rue qu’il affectionne tant. Comme s’en amuse Donin : « je suis un pur produit local, du producteur au consommateur ! Je fais partie d’un territoire et je revendique d’être un artiste artisan. L’authenticité et la proximité, l’humanité de ce travail sont mon principal moteur et ma passion. »

Des mots qui dansent avec les notes, tout en véhiculant des messages

En parallèle de ce manège qui chante, ce créateur de concept et poète imagine de nombreux spectacles qui tournent. « Je revendique cette idée de créer, délirer, détourner les choses de la vie pour les réinventer et y mettre de la fantaisie et de la légèreté », nous expliquet- il. A destination de la petite enfance jusqu’aux plus grands, la compagnie « Donne un spectacle » ne cesse de créer en collaborant avec de multiples artistes : chanteurs, danseurs, auteurscompositeurs… Dans ces différents shows, la chanson s’appuie sur la comédie et la danse. Avec des thèmes variés et des mots choisis, des musiques voyageuses et éclectiques comme du jazz manouche, du funk, de la pop…

Les chansons ont de multiples facettes : colorées, énergiques ou douces et sensibles pour que les yeux s’écarquillent, les oreilles frétillent et les coeurs s’émoustillent ! « Avec nous, les enfants découvrent le langage chorégraphique créatif de la danse contemporaine, le langage traditionnel du conte, la vivacité des dialogues et l’émotion suscitée par le théâtre, l’immense variété des styles musicaux, les surprises de l’improvisation. En même temps, je me permets d’aborder, dans certains des textes de mes chansons, des thèmes sociétaux car ce sont des choses qui me tiennent à coeur. Cela peut être l’histoire de deux mamans qui ont un enfant puis un deuxième, comme dans « Mamour et maman ». Ou encore celle d’un Sans Domicile Fixe, du problème de la cigarette avec « Parents stop clopes » ou bien un très joli texte « Y’a des trucs » sur des choses que certains adultes se permettent de faire aux enfants sans oublier « le père fouettard » qui pointe le problème de la fessée… En tant que poète, je me dois de trouver des mots pour dire des choses sans que cela soit direct mais en faisant tout de même passer des messages. J’incite au dialogue enfants-adultes et j’évite de m’adresser aux enfants sur des sujets de cour de récréation ! J’ai cette exigence au niveau de l’écriture comme je l’ai également au niveau du travail des artistes qui m’accompagnent », nous confie Donin. Ludiques, décalés, drôles, tous ces spectacles prennent vie à force de répétitions, de réflexions, d’une écriture soutenue sans perdre le sens, même s’il aime jouer avec les sons ! Il y a aussi d’autres auteurs-compositeurs qui lui font des propositions et cela représente une ouverture et un échange très bénéfique à ses créations.

Une actualité estivale bien chargée

Parmi ses différentes collaborations, issues la plupart du temps de belles rencontres, il y en a une très importante : celle avec la Compagnie « Les Tardigrades ». « J’admire leur travail et je suis un vrai fan de ce qu’ils font au niveau des sciences naturelles et de leur vulgarisation artistique.» Il s’est donc associé à Michel Quidu, qui a mis en scène ce spectacle 100% rétais et qui l’a coécrit avec la comédienne Nadine Berland avec laquelle il joue cette pièce de théâtre : « Mémé Ré Ouais et l’océan ». C’est un double hommage rendu à la relation fusionnelle que l’on peut entretenir avec nos grands-mères et au monde riche et fragile de l’océan. L’histoire met en scène Mémé Ré et sa petite fille Ouais. La philosophie de Mémé Ré ? Ne pas s’embarrasser des convenances et laisser libre cours à sa fantaisie. Le rêve de Ouais ? Sauver la mer et tout ce qu’il y a dedans. Tout public, ce spectacle très touchant est joué à l’Ancre Maritaise à Sainte-Marie-de-Ré à 20h30 les 19 et 26 août et le 3 septembre sur la plage de Port Notre-Dame.

Le manège en… Chanteur qui attend de faire tourner la tête des petits et des grands.

A côté de ce spectacle, il y a aussi une présence hebdomadaire sous le chapiteau de la Java des Baleines. Durant les deux mois d’été, Donin fait le show pour les enfants tous les mercredis à 18h, au tarif unique de 6 euros. Selon les spectacles proposés, il est accompagné par différents artistes de la compagnie. Pour « Jeux de bain » et « Coeur lourd coeur léger » c’est avec la chanteuse Julie De Oliveira, pour « Jazz Boat », un conte musical c’est avec le pianiste Stephen Binet et la chanteuse Claire Vernay de la Compagnie La Note d’Alceste, pour « le Camelot de trémolos », c’est avec la danseuse Anne-Laure Nivet. Quant au « Bal des Loustics », c’est Mélaine Lemaître à la batterie, Adrien Lemaître à la guitare et Hugo Journaud à la basse. Un melting-pot de talents au service du jeune public ! Donin a également été présent au premier festival jeune public

« Les Martinelles » organisé pour la première fois par la ville de Saint-Martin-de-Ré au Parc de la Barbette les 19 & 20 juillet.

Et en préparation, à l’orée de 2023/2024, avec le soutien de La Maline, Donin planche sur une nouvelle création : « Le Grand Déménagement, une histoire foraine déambulatoire… à suivre !

Cet inventeur de spectacles n’en a pas fini avec les idées qui lui passent par la tête et qu’il cherchera à concrétiser à tout prix pour le plus grand plaisir d’un public familial.

www.doninspectacle.com

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires