Nature

Photoreportage naturaliste

Deux phoques gris sur l’Île de Ré

© Mathieu Latour - Position dite de la banane.
Publié le 21/03/2022

Depuis le mois de février, l’Île de Ré accueille de curieux visiteurs. En effet, ce sont deux Phoques Gris (Halichoerus Grypus) qui séjournent actuellement sur les plages de Saint-Clément des Baleines. Ce n’est pourtant pas la première fois que des jeunes de cette espèce atterrissent sur l’Île de Ré. En effet, il est très fréquent que des jeunes, nés en Bretagne, se retrouvent pris dans des courants forts durant leur première année en mer. Ils finissent par dériver et peuvent atterrir sur nos côtes.

Phoque veau-marin.

Cependant, c’est la première fois que nous avons deux phoques en même temps sur l’Île de Ré. D’autant plus que d’habitude, la période d’observation se situe entre décembre et janvier. Ces deux individus sont des jeunes âgés d’environ 2 ou 3 mois. Ils mesurent un peu plus d’1m50 et pèsent environ 30 kilos. Une fois adulte, le phoque gris mesure entre 2m50 et 3m30 pour un poids compris entre 150 et 310 kilos. Il s’agit de l’une des deux espèces de phoques présentes en France.

Tête en forme de poire du phoque gris.

La seconde est le phoque veau-marin dont la plus grande colonie est en Baie de Somme. Malgré quelques observations passées, il est beaucoup plus rare que son cousin en Charente-Maritime. Pour les différencier, il faut regarder le museau. Celui du phoque gris est allongé en forme de poire et celui du veau-marin est plus retroussé et rond. Se nourrissant surtout de poissons, ils donnent naissance à des jeunes nommés « blanchons » en raison de leur fourrure blanche. Sur les sites de reproduction, chaque mâle dominant contrôle un harem de trois à dix femelles.

Le 1er phoque peu farouche sur la plage.

L’animal est capable de dormir pendant 20 min sous l’eau pour se reposer, mais privilégie le confort des plages, où il adopte la position dite de la « banane » : allongé sur le côté avec les nageoires postérieures relevées. Nos deux phoques égarés sont en bonne santé et n’ont donc pas besoin d’être emmenés au centre de soin d’Océanopolis. Ils devraient bientôt repartir d’eux-mêmes vers la Bretagne où ils retrouveront leurs congénères et des plages absentes de touristes.

Le 2nd phoque est plus timide et reste en mer.

Si vous les croisez, gardez une distance d’au moins 100 mètres et surtout tenez vos chiens en laisse pour éviter un accident grave. Si vous observez des phoques, signalez- le à l’observatoire Pelagis au 05 46 44 99 10.

Il arrivait à l’un des phoques de dormir sous les rochers.

Mathieu Latour
Photographe animalier
Administrateur Ré Nature Environnement
mathieu.latour98@gmail.com

Mathieu Latour

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Jacq
    Publié le 3 mai 2022

    J’ai vu un phoque pres de Phare des Baleines Ile-de-Ré.
    Mardi 4 Mai 2022 21.15

    Répondre
  • Arnoetlei
    Publié le 9 août 2022

    Bonjour
    Nous avons vu un phoque ce soir 9 août vers 19:00, assez curieux de nous, au large de la plage de la radia. Il est resté près d’une demi heure. Superbe expérience !

    Répondre