Activités primaires

Pédagogie

EcoSal, la pédagogie du sel

Des énigmes dans la malle EcoSal

Des partenaires français heureux de découvrir le premier exemplaire de la malle
Publié le 07/08/2013

Le mot « sel » prend son éthymologie dans le mot latin « sal ». D’où l’origine des mots saulnier, salaison. Au Portugal, en Espagne, le mot « sal » est utilisé pour désigner le précieux grain. En Angleterre, on dit « salt ». Il y a un peu plus de trois ans, douze salines traditionnelles de ces quatre pays se sont fédérées autour du projet ÉcoSal Atlantis. Ces sites patrimoniaux sont uniques. L’Écomusée du Marais salant à Loix est partenaire aux côtés des Salines de Guérande, de l’Écomusée du marais vendéen le Daviaud et de Port des Salines à Oléron. « ÉcoSal est un programme inter-régional européen. Son objectif est de faire vivre et de faire prospérer le partenariat entre différents acteurs locaux européens. La vocation est volontairement pédagogique autour du développement du territoire et de la valorisation du savoir-faire » explique Benoit Poitevin, directeur de L’Écomusée de Loix et par ailleurs coordinateur français du projet.

Un des premiers outils de l’association vient de voir le jour : une mallette, ou plutôt une malle, destinée aux enfants de 6 à 12 ans, aux scolaires et aux classes de patrimoine, afin de leur présenter le sel et son environnement. Le premier exemplaire a été livré à Loix, le 23 juillet. Sa mise au point a demandé une longue gestation à l’agence de graphisme les Pieds sur terre, chargée de la réalisation, sous la houlette de Annie Josse, responsable des sites patrimoniaux de l’Ecomusée du marais vendéen. Les matières utilisées répondent à une éco-conception, avec notamment l’utilisation d’encres végétales. Le langage, les symboles sont universels pour être compris facilement dans tous les pays. Le résultat est convaincant. La mallette propose six activités, ses tiroirs sont remplis d’énigmes et de jeux, à partir desquels chaque partenaire se l’appropriera et l’adaptera à son univers local. L’outil est pédagogique et moderne. Une tablette numérique est aussi mise à disposition afin de rendre la présentation encore plus ludique.

À la rentrée, en septembre, la mallette fera partie intégrante des animations de l’Écomusée de Loix.

Maryline Bompard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires