Nature

Forêts domaniales

Débroussaillement de printemps

L’Association des Riverains Portingalais des Forêts Domaniales compte à ce jour 48 membres.
Publié le 28/08/2019
Noter cet article

L’Association des Riverains Portingalais des Forêts Domaniales (ARPF) tenait son assemblée générale le 13 août dernier aux Portes-en-Ré. À l’ordre du jour : le projet d’un débroussaillement exceptionnel avant l’été prochain.

Créée en 2004, l’association regroupe les riverains portingalais des forêts domaniales du Lizay et de Trousse-Chemise afin de satisfaire aux obligations de débroussaillement et de « susciter toutes mesures de nature à prévenir les accidents en général et les feux de forêts en particulier ainsi qu’à améliorer leur aspect général et leur propreté ». Lors de sa dernière assemblée générale, l’ARPF a débattu d’un projet plus ambitieux que les années précédentes. Si jusqu’alors, elle réalisait des coupes légères, l’année 2020 sera marquée par un débroussaillement beaucoup plus important. « Nous avons jusqu’à présent effectué la coupe de branchages et de petits arbres dans l’optique de pouvoir faire passer des engins de débroussaillement plus lourds. Un tel travail n’a encore jamais été réalisé. Il s’avère plus profond et plus approprié, en particulier sur Trousse-Chemise », commente Jean-Pierre Gaudard, le président de l’association.

Lutter contre les incendies

L’enjeu consiste bien sûr à éviter les feux de forêt. « Nous n’avons pas réalisé de travaux cette année afin de se réserver pour l’année prochaine. Nous allons faire appel à un prestataire des Portes-en-Ré, pour un budget maximum de 20 000 euros. Nous demanderons à la mairie de subventionner le projet à hauteur de 50% », souligne Jean-Pierre Gaudard. Ce débroussaillement important sera a priori à renouveler tous les dix voire quinze ans. Reste à définir le périmètre de coupe. « Cela reste à établir, nous allons vraisemblablement partir sur une distance de 45 mètres à partir de la limite de chaque propriété », conclut le président.

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires