Social

Société

De nouveaux citoyens français

Valérie Lambert - Les 5 résidents rétais, qui font partie des nouveaux citoyens français, prennent la pose avec Marie-Élise Tilly, directrice de cabinet du préfet.
Publié le 12/12/2022

63 citoyens dont 17 enfants originaires de 21 pays* différents installés en Charente-Maritime dont 5 résidents rétais ont acquis la nationalité française.

Mercredi 30 novembre dernier, tous étaient conviés à la cérémonie d’accueil à la Préfecture de La Rochelle pour recevoir officiellement des mains de Marie-Élise Tilly, directrice de cabinet du préfet de Charente-Maritime, un livret d’accueil dans la nationalité française.

L’acquisition de la nationalité française n’est pas une simple formalité, avant cette remise officielle, les droits et les devoirs qui fondent la citoyenneté nationale leur ont été rappelés avec la projection du film « Devenir Français ». Une cérémonie qui marque l’aboutissement d’une longue démarche et d’un sincère engagement pour adopter les valeurs de la République : « Liberté, égalité, fraternité ». Après avoir tous entonné la Marseillaise, guidés par Marie-Élise Tilly, chacun et chacune à leur tour a reçu le précieux sésame.

Plusieurs habitants de l’île de Ré

Ian Dean, 56 ans, d’origine anglaise vit à Sainte-Marie-de-Ré (La Noue) avec son épouse et ses deux filles : « J’ai grandi côte ouest atlantique, j’avais mon business à Londres, je suis mariée avec une Française, nos filles ont la double nationalité, il y a 18 ans on s’est installés complètement sur l’île de Ré, c’était facile avec le vol direct Ryanair… En 2019 j’ai choisi d’obtenir la nationalité française pour être totalement unis avec ma femme, mes filles et ma vie ici. Je ne suis pas content que l’Angleterre ait quitté l’Europe, ça a compliqué les choses. J’aime la France où on respecte les gens qui font du sport… C’est un long chemin pour obtenir la nationalité française, le test de la langue est difficile mais ma femme et mes filles m’ont bien aidé. »

L’artiste Livius Radu Touian, 65 ans, peintre à Loix, d’origine roumaine, marié à une française depuis plus de 20 ans s’est décidé à prendre la nationalité française quand sa troisième carte de séjour allait l’obliger à faire une nouvelle demande : « J’ai vécu aux USA et dans d’autres pays, je suis Européen, quand je suis arrivé ici je me suis senti à la maison en peu de temps, je me sens au centre de mon univers, je retrouve en France la mentalité qui me correspond le mieux. La France c’est ma capitale européenne. »

Suzana Duarte d’origine portugaise vit avec son mari et sa fille au Bois-Plage où elle gère la conciergerie qu’elle a créée : « Je suis arrivée en France il y a 10 ans, c’est un pays qui m’a bien accueillie, où je me sens bien intégrée, mon mari est rétais, je l’ai rencontré sur l’île, notre fille Sarah est née ici, ma famille est française, pour moi c’était important de devenir française. »

Après un verre offert, tous ces nouveaux citoyens français sont repartis fiers et heureux d’avoir obtenu cette naturalisation et tous ont fait la promesse de fêter cet évènement.

* Algérie, Angleterre, Brésil, Burkina Faso, Centrafrique, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Erythrée, Etats-Unis, Géorgie, Guinée, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Pérou, Russie, Sénégal, Syrie, Ex-URSS (nationalité soviétique).

Valérie Lambert

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires