Loisirs

Portrait

De la passion à la réalisation, zoom sur le jeune Rivedousais Baptiste Turbé

@ Baptiste Turbé - Baptiste Turbé veille au bon déroulement des tournages des Minikeums, et s’est, en parallèle, installé à Rivedoux-Plage en tant que vidéaste et photographe
Publié le 02/03/2021

De retour de l’île de la Réunion, c’est confiné mais plein d’enthousiasme que Baptiste Turbé s’est livré pour nous raconter son envie de suivre la voix des projecteurs de l’audiovisuel

Ce jeune Rétais brille à travers les métiers de l’ombre dans la réalisation et la production sur Paris et dans la région Poitou-Charentes.

Quand la passion est plus forte que la tradition

Petit-fils et fils d’ostréiculteur rivedousais, le jeune Baptiste qui a tant aimé et aime encore aider ses parents dans les parcs à huîtres, avait sûrement une voie toute tracée dans ce métier. Et pourtant, bien que fier de ses racines et du goût des traditions, ses rêves étaient tout autres : « Le métier d’ostréiculteur est un métier de passion, c’est très physique, j’ai toujours aidé quand il le fallait mais je savais que ça ne serait pas mon métier. »

C’est en regardant Canal+ que Baptiste révèle son goût pour la technique et le monde de l’audiovisuel : « Pour l’anecdote je me souviens du Noël de mes 12 ans, en 2007, où j’avais demandé le DVD des Guignols en cadeau tellement j’étais fan de cette émission, ce qui peut paraître bizarre à cet âge là où on a normalement d’autres passions ».

Après avoir fréquenté l’école maternelle et élémentaire de Rivedoux, puis le lycée Saint-Exupéry de La Rochelle, il décide donc de prendre une autre direction que l’ostréiculture en entrant dans une école de cinéma à Nantes. Cette école forme aux métiers de techniciens audiovisuels pour la télévision et le cinéma, où il choisit la dominante “ mise en scène production et communication ”. Il y fera un cycle d’étude en troisième année durant laquelle il a réalisé avec ses camarades un film diffusé et primé par différents festivals… Il sort diplômé de cette école en 2017 où il peut enfin voler de ses propres ailes et accéder aux stages qui le font tant rêver…

Un rêve qui se réalise

Baptiste a alors le choix de l’environnement dans lequel il veut travailler, le cinéma ou l’audiovisuel, et c’est en grand fan des émissions télévisées et de l’humour Canal qu’il choisit l’audiovisuel. Avec une bonne dose de motivation et de persévérance, il réussit à faire son premier stage dans l’émission qu’il aime tant, les Guignols, où il sera en stage de septembre à décembre 2017, puis embauché au poste d’assistant de production sur l’émission pendant six mois, où il a participé à la dernière émission avant sa disparition à l’antenne en juin 2018… Juste le temps suffisant pour permettre au jeune garçon passionné de réaliser son rêve, comme un clin d’oeil pour dire qu’il faut toujours y croire! « J’y ai découvert les coulisses de l’émission, mais surtout j’y ai appris le métier de marionnettiste. Le profil de la marionnette est une spécificité qui ne se fait plus trop à la télévision et j’ai eu cette chance de connaître et de comprendre ces techniques qui sont hyper intéressantes ».

Depuis maintenant trois ans, il applique ses connaissances en travaillant pour l’émission les Minikeums, cette fois-ci en tant que second assistant réalisateur où il a encore plusieurs casquettes pour ce métier. Il est chargé à la fois d’estimer le temps de tournage pour telle ou telle séquence, ce qui est essentiel pour la suite du tournage, de faire le lien entre les différentes équipes pour une bonne coordination et une bonne communication, mais aussi de faire de l’infographie, ou encore d’intervenir en soutien aux marionnettistes. Baptiste est donc un de ces anges gardiens qui veillent au bon déroulement des tournages dans les coulisses et sur scène, sans être vu des caméras. Polyvalent autant sur les côtés logistique et production que sur la mise en scène, il déborde de contrats lui permettant de travailler autant sur Paris que sur la région Poitou- Charentes. Ce territoire accueille nombre de tournages pour des films et séries dont Das Boot ou encore “Je te promets”, l’adaptation de la série américaine à succès “This is us”, en diffusion actuellement sur TF1 le lundi soir, dans lesquels Baptiste a pu développer ses connaissances et parfaire son expérience.

Des idées et des projets par milliers

En Rétais inconditionnel, il a fait le choix de continuer à vivre sur son île quand il n’est pas à Paris pour un tournage, et ainsi à exploiter son potentiel dans sa région en se mettant à son compte en tant que vidéaste et photographe pour des particuliers ou des entreprises ayant besoin de ses services. C’est ainsi que son premier contrat a naturellement été proposé par Monsieur le Maire de Rivedoux, Patrice Raffarin, soutien sans faille pour les jeunes Rivedousais. Baptiste a ainsi réalisé la vidéo de présentation des voeux du Maire à sa commune pour la nouvelle année 2021. Une vidéo qui change de ce qu’on peut voir habituellement, puisque Patrice Raffarin l’a souhaitée moins formelle, en proposant de mettre en avant les paysages de sa commune avec sa voix en fond sonore. Suite à cette vidéo, qui a bien fonctionné sur les réseaux sociaux, Baptiste est déjà sollicité pour d’autres contrats. Équipé de tout le matériel nécessaire et notamment de son drône, il est prêt à répondre présent pour satisfaire les envies de ses clients, et en même temps, à travers ses images, faire la promotion de cette île qu’il aime tant, tout en restant ouvert à des projets d’horizons différents.

Du côté personnel, Baptiste vit aussi à mille à l’heure, c’est un passionné de voyages d’aventures et de sports tel que le rugby. Il fait également partie de l’association Les “Héritiers de la récup” proposant des ateliers collectifs où les seniors peuvent transmettre aux nouvelles générations leurs connaissances autour du bricolage, de la cuisine ou encore du jardinage… Cette association créée par la jeune Rivedousaise Maëlle Errard fera l’objet d’un article dans la prochaine édition.

Baptiste doit déjà repartir pour Paris et le tournage d’une nouvelle émission dont il doit taire le nom. Souhaitons-lui de garder cette énergie et cet esprit positif qui le pousse à accomplir ses rêves !

Vous avez besoin d’un vidéaste ou d’un photographe professionnel ? Alors n’hésitez pas à contacter Baptiste par mail : bt.videaste@gmail.com

Stessy Bourreau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires