Vie politique

Conseil municipal Bois-Plage

Consensus sur les affaires courantes

A quand un Conseil municipal dans la salle qui lui est dédiée ?
Publié le 11/05/2021

Après la densité de la séance du 25 mars, le Conseil municipal boitais du 29 avril est d’une légèreté printanière. Qu’elles soient administratives ou opérationnelles, les affaires courantes d’une municipalité sont au menu

Inscrite à la Loi de Finances 2020, la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages induit aussi des mesures compensatrices pour les collectivités, avec un objectif à l’euro près.

Jeux d’écritures fiscales

Pour ce faire, les communes recevront la part départementale de la TFPB (taxe foncière sur les propriétés bâties. Ayant voté les taux de fiscalité locale (TH : 10,16% – TFB : 14,24% et TFNB : 28,75%) par ailleurs inchangés depuis des années, la municipalité doit acter le pourcentage représentant la somme du taux communal (10,16%) et du taux départemental (22,58), soit 32,74% de TFB. Mais attention, cela ne changera rien pour le contribuable.

Contrats saisonniers étendus

Ils concernent les postes de Police municipale. En raison du contexte sanitaire, et « dans un souci d’efficacité, de sécurité et de compétences », précise le Maire, les contrats des deux postes saisonniers sont étendus pour courir du 3 mai au 30 septembre. Voilà qui permettra « un temps de formation complémentaire et un statut plus opérationnel », précise Gérard Juin. Cela concerne principalement l’une des personnes, l’autre ayant déjà exercé des fonctions dans la gendarmerie.

Réorganisation du marché

« Transition vers un marché 2.0 », explique Gérard Juin. A ce titre, il n’y aura plus deux mais un seul placier avec de nouvelles missions telles le lien avec les commerces locaux ou encore l’accompagnement des personnes fragiles et seules. Une évolution « en douceur » puisque sur les deux titulaires actuels, l’un souhaite aller vers la retraite tandis que l’autre souhaite s’investir. Intervenant, Jean- Pierre Gaillard questionne sur les intentions de la commune concernant les commerces « non essentiels », habitués du marché extérieur. « On suit les règles », affirme Gérard Juin. N’ayant alors pas connaissance du calendrier sanitaire, l’élu évoque aussi les commerces en boutiques et se déclare « favorable à leur permettre si nécessaire à vendre à l’extérieur ».

Changement de bailleur

Cela se passe du côté de la plage du Pas des Boeufs, au camping « Les Amis de la Plage » géré par Campéole. Suite à un changement de main, le bail, emphytéotique et inchangé, a été transféré à la société Sandaya appartenant aux Jardins d’Arcadie. « Le nombre d’emplacements va diminuer au profit de la qualité », explique Gérard Juin évoquant sa rencontre avec le Président du Groupe François George (également propriétaire de la résidence sénior des Gollandières). « J’ai eu l’assurance qu’il n’y aurait pas de constructions nouvelles », précise l’élu, « et les tentes trop proches de la dune devraient disparaître ». Le bail sera rediscuté dans neuf ans.

Pour finir, une information sanitaire : le 10 mai prochain, la salle des Oyats sera ouverte de 9h à 17h pour une opération de dépistage en collaboration avec l’ARS et le Département, et avec la participation des pompiers. Une mesure en prévision d’un weekend de l’Ascension qui s’annonce chargé.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires