Patrimoine

Unesco

Cinq ans déjà

(C) Nadia Bouih
Publié le 26/06/2013

CampaniLe 7 juillet 2008, voilà cinq ans, douze fortifications majeures construites par Vauban, érigées dans divers départements de France, étaient ajoutées à la Liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. La citadelle de Saint-Martin en faisait partie.

À l’occasion de ce 5e anniversaire de l’inscription des fortifications Vauban sur la liste du Patrimoine mondial, les douze site déclineront, du 1er au 12 juillet prochains, leurs activités autour d’un même thème : « Vauban dépasse les bornes ». Cette thématique annonce une volonté d’ouverture, une invitation à la découverte des territoires au-delà des bornes qui en rappellent les limites historiques.

Les animations

La Mairie de Saint-Martin, l’Office de Tourisme et le musée Ernest Cognacq en collaboration avec les associations Les Amis des Fortifications et l’Étoile de Vauban proposent douze jours d’animations pour célébrer l’événement avec au programme des spectacles et expositions gratuits.

Le 7 juillet à partir de 21h, « Abracadabrant », un spectacle qui se déroulera à la porte des Campani, à la tombée de la nuit et en lumières. Sur 120m de fil tendu à 12m de hauteur, Paul Aour, funambule de la compagnie Davasi, traversera les fossés des fortifications. La première partie de soirée sera animée par les musiciens du Jazz Band La Trompette d’Occasion.

Le 11 juillet, à 21h, dans la cour de l’hôtel de Clerjotte, la Compagnie l’îlot Théâtre et l’association des Amis des Fortifications vous invitent « À la cour des Fables » d’après Jean de La Fontaine. Tour à tour les trois comédiens, costumés et poudrés, se mettront dans la peau des personnages des fables et prendront à partie les spectateurs.

Du 1er juillet au 15 septembre, dans la cour de l’hôtel de Clerjotte, l’exposition itinérante du Réseau Vauban permettra de découvrir les douze sites majeurs inscrits sur la Liste du patrimoine mondial à travers 18 panneaux pédagogiques. À partir du 1er juillet, l’exposition Hors les Murs ira à la découverte de Saint-Martin au XVIIIe siècle via des reproductions d’œuvres picturales issues des collections du musée Ernest Cognacq.

Des visites guidées thématiques : le front de mer, les bâtiments de la place forte, une visite nocturne de l’enceinte urbaine… seront proposées. Les enfants ne sont pas oubliés qui pourront participer à des chasses au trésor dans les remparts., une manière de les sensibiliser à la beauté du lieu.

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires