Vie politique

Rue de la Côte - Rivedoux-Plage

Bilan de la 1ère phase des travaux

© Nathalie Vauchez - La première phase des travaux de la rue de la Côte Sauvage se termine fin Avril.
Publié le 27/04/2021

Depuis deux mois, la rue de la Côte Sauvage à Rivedoux est entrée dans la première phase de ses travaux qui en comptera trois

A l’approche de la fin de cette étape, Monsieur le Maire a proposé un tour de table avec les riverains, mais aussi avec les commerçants de la rue Edouard Herriot qui pourraient être impactés par ces travaux.

Un ressenti globalement positif de la part des riverains

Si à l’unanimité tout le monde est d’accord pour dire que la cohabitation avec les camions et engins de chantier est longue et gênante surtout pour se garer et circuler à pied, tous disent que les ouvriers ont été très attentionnés pour leur rendre la vie plus facile et ont fait du très bon travail.

Le Maire a précisé que globalement les délais étaient respectés. Les travaux de cette première phase se terminent fin avril. Ils ont été l’occasion de tester tous les réseaux afin de faire profiter rapidement de la fibre les riverains de la Côte Sauvage.

Il a aussi été question des projets d’embellissement de la rue de la Côte Sauvage par le biais de son fleurissement. Rivedoux possède trois fleurs en tant que village fleuri. Les riverains sont sollicités pour participer au fleurissement, à l’entretien et l’arrosage de leur environnement. Des plantes et fleurs ont notamment été distribuées lors du marché aux fleurs de Rivedoux qui a eu lieu le week-end dernier.

Révision de l’éclairage public

A Rivedoux, il est prévu qu’à chaque rue neuve, l’éclairage public soit modifié afin de faire des économies énergétiques et pour éviter la pollution lumineuse. La rue de la Côte Sauvage sera la première à en bénéficier en étant une zone test. Pour ce faire, les points lumineux seront équipés d’ampoules LED qui auront deux fonctions particulières. La première sera de les relier à l’horloge atomique de Francfort afin qu’ils s’allument en fonction du lever et du coucher du soleil et ainsi permettre des économies. La deuxième sera un système radio qui permettra de jauger la puissance des LED, de manière à la baisser au minimum aux moments les moins fréquentés de la nuit mais pour permettre tout de même aux riverains d’avoir une source de lumière et de circuler en sécurité. Un ingénieur se rendra sur place pour expliquer le fonctionnement aux riverains qui ont été séduits par cette proposition moderne et en accord avec leur rythme de vie.

Un sens de circulation prochainement modifié

Patrice Raffarin a regretté l’absence des commerçants de la rue Edouard Herriot, dont il souhaitait recueillir les avis sur une éventuelle modification de la circulation dans leur rue. En effet, il s’agirait d’arrêter la circulation des camions qui viennent les livrer afin qu’ils n’encombrent pas la rue et ne dérangent les riverains alentour. L’idée évoquée, qui sera une expérimentation, est de mettre un sens interdit strict à partir du début de la rue Edouard Herriot depuis la rue comte d’Hastrel jusqu’à la rue de la Fontaine. Cette rue de la Fontaine ainsi que la rue de la Côte Sauvage seront en double sens. Ce dispositif serait complété par un emplacement réservé aux livraisons côté école pour permettre aux camions de décharger les colis des commerçants des alentours. Le test devrait être mis en place à la mi-mai pour quelques mois.

Stessy Bourreau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires