Artisanat

Bières de Ré / Association la Moufette

Bières de Ré soutient la protection environnementale de notre territoire

Un chèque de 3 415 euros remis par Fleur Gaspard-Huit, responsable commerciale de l’entreprise Bières de Ré à l’Amicale de Moufette en présence des bénévoles de l’Association.
Publié le 18/04/2019
Noter cet article

Depuis deux ans, les dirigeants de l’entreprise Bières de Ré située à Sainte-Marie ont lancé une bière associative appelée « Les Ânes du Pertuis », pour soutenir des projets ou des associations rétaises de protection du patrimoine culturel ou environnemental de l’île.

A chaque bière vendue 40 centimes d’euros sont reversés à l’Association « Amicale de Moufette » qui entretient et restaure l’écluse à poissons « La Moufette », l’une des plus belles et plus emblématiques écluses de l’île, située à côté du Phare des Baleines.

Un mécénat engagé

Vincent Norguet, l’un des associés de Bières de Ré nous explique : « En tant qu’acteur économique et amoureux de l’île de Ré, nous avons la chance d’être implantés dans un environnement privilégié. La beauté de ses paysages, sa richesse culturelle sont notre patrimoine commun. Nous avons à coeur de participer à notre niveau à leur préservation. »

Depuis deux ans nous avons choisi de soutenir l’action de l’Association La Moufette qui contribue à la préservation de notre environnement. Sans cesse attaquée par la mer, reconstruite après la tempête de 1999, cette écluse à poissons fait partie du patrimoine séculaire de l’île. L’Amicale de Moufette restaure jusqu’à trois heures par jour, trois jours par semaine en été et en fonction des marées, ce monument long de 870 mètres construit en pierres sèches, témoin d’un savoirfaire ancestral. L’argent reversé à l’Association est le bienvenu pour entretenir notamment le tracteur « Clarence », une machine datant de 1965, indispensable aux travaux de rénovation de l’écluse.

C’est le 26 mars dernier, qu’une cérémonie était organisée en présence du président de la Moufette, Claude Fourrier, du secrétaire, Norbert Rizo, de son trésorier Jean-Pierre Simonet et des dirigeants de Bières de Ré pour remettre un chèque de 3 415 euros correspondant aux dons récoltés suite aux ventes de 8 537 bouteilles réalisées sur l’ensemble de l’année 2018.

En 2019, c’est la SNSM, Société Nationale de Sauvetage en Mer qui bénéficiera du soutien de Bières de Ré pour son action remarquable dans la sauvegarde du patrimoine maritime, son engagement et son aide aux plaisanciers.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires