Aide et humanitaire

Solidarité

Ici « Un bateau pour Ré ! » Appel aux plaisanciers

Un fameux équipage embarqué sur le Toxmin ! De gauche à droite : Paul Reb ,Yannick Grellard, Christophe Surmont, Hervé Epaud, Gérard Dupeux
Publié le 19/01/2016
Ici « Un bateau pour Ré ! » Appel aux plaisanciers
5 (100%) 1 vote[s]

Faire vivre les plaisirs de la mer en embarquant des personnes en situation de handicap, est une volonté initiée par Tonia de Turckheim en 2005, grâce au bateau de Jacques Lemoine, le fameux “Kukulcan”, créant “Un bateau pour Ré” à l’occasion du Défi Découverte Voile.

De cet événement est née en 2008 l’association présidée par Paul Reb, bien épaulé par son épouse Dominique, accompagné d’une équipe solide et engagée. Son but : offrir l’opportunité de faire tout au long de l’année, des sorties adaptées aux capacités de chacun.

Une association qui change le regard sur le handicap

Depuis son adolescence, Paul Reb vit les difficultés d’une personne en situation de handicap. Avec une volonté hors norme et un humanisme généreux, il a fait de sa vie un combat pour mener une vie normale. Très tôt, il s’investit sans compter pour faciliter l’intégration à la société des personnes en situation de handicap. Son crédo : « accéder, c’est exister ! ». Et la loi sur l’égalité des chances voulue par le président Chirac lui donnera les moyens légaux pour agir. Positif et convainquant, avec derrière lui la notoriété de l’association « Un bateau pour Ré », Paul a rallié les élus de l’île de Ré à la cause des handicapés. Suite à son tour de l’île de Ré en fauteuil et à son diagnostic, la majorité des lieux publics : mairie, police, poste, école, culture, loisirs, installations sportives et aussi les ports, ont été rendus praticables et mis aux normes. Un bienfait collatéral qui bénéficie aujourd’hui à toute la collectivité rétaise, dont l’image s’enrichit de compétitions de prestige ouvertes aux handicapés, de loisirs sportifs et de plage. Une île accessible qui change le regard de la société sur le handicap, et surtout s’ouvre à la vie quotidienne, sportive, des personnes concernées et à leur entourage.

Des bateaux, des hommes et des femmes

« Nous sommes de plus en plus nombreux : 60 handicapés et bénévoles, autour d’Un bateau pour Ré. Enthousiastes et fidèles, nous vivons notre passion de la mer en assumant notre handicap, bénéficiant d’un équipement adapté et sécurisé. » explique Paul Reb, qui rend un hommage appuyé à tous les bateaux et aux skippers partenaires, particulièrement au bateau Txomin et à son skipper Hervé Epaud, qui ont permis 22 jours de sorties, malgré une météo capricieuse et une mer houleuse, parcourant 980 miles (1800 kms). La sortie sur la jonque reste un merveilleux souvenir, tout comme la sortie annuelle en Espagne, mais aussi des sorties terrestres et des moments conviviaux dans le petit train de Saint-Trojan, le pique-nique en forêt etc…

Des projets pour 2016

« En 2016, la Communauté de Communes de l’île de Ré disposera d’un minibus spécialement adapté pour l’embarquement de fauteuils, qui viendra renforcer la flotte des minibus qui facilitent les déplacements » se réjouissent Paul et son bureau. Plusieurs sorties maritimes et terrestres sont programmées : une journée sur les îles d’Aix, d’Oléron d’Yeu, ou encore Belle-Île, la croisière en Espagne, pique-nique dans les Pertuis, des sorties de pêche avec bateaux à moteur côtiers…

Et à cet effet, l’association recherche des partenaires, propriétaires de bateaux à voile et à moteur, qui voudraient partager leur plaisir en embarquant des personnes en situation de handicap, membres de l’association. « Notre champ d’action s’agrandit grâce aux bonnes volontés et à la solidarité des gens de mer et plaisanciers rétais, qui démontrent, à chaque fois que nous les sollicitons, que sur Ré, rien n’est impossible ! » dit Paul, qui sera ravi de vos appels.

Si vous souhaitez apporter votre concours à cette aventure humaine, appelez le 05 46 09 05 83.

Une solidarité qui vous gratifiera de beaux moments !

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • jlu37140
    Publié le 9 mars 2018

    Bonjour j’aurais souhaité connaitre les conditions d’inscription ?

    Répondre