Services

Isolation

Balade thermographique au Bois-Plage

Du rouge pour signaler les déperditions de chaleur
Publié le 23/01/2023

La thermographie qu’est-ce-que c’est, à quoi ça sert et comment ça marche ? On a testé par un temps glacial.

A l’initiative de cette rencontre, la Communauté de Communes de l’île de Ré a réuni le 7 décembre au Bois-Plage une dizaine de Rétais soucieux d’en savoir plus. Avant les travaux pratiques, quelques informations essentielles sont données aux participants par Coline Garcia, Conseillère au Centre Régional des Energies Renouvelables (CRER), une plateforme de rénovation énergétique en attente de référencement au niveau national.

Une technique et son outil

La thermographie permet de mesurer et de visualiser les températures et leurs écarts. A ce titre, elle a son intérêt dans des domaines très divers allant de l’industrie à la santé et à la restauration d’oeuvres d’art en passant par les opérations menées par les pompiers, l’armée et la police. Outil pointu et sensible, la caméra thermique mesure les rayonnements infrarouges, soit les flux de chaleur émis par la source analysée.

La thermographie dans le bâtiment

Technique d’investigation, la thermographie permet d’identifier des défauts d’isolation, des ponts thermiques ou la structure d’une paroi, de déceler une fuite d’air ou des infiltrations d’eau ou encore de contrôler un chauffage au sol. Toutes choses utiles permises sous des conditions toutefois exigeantes : pas de pluie ni de vent, de brouillard ni de soleil par exemple. Il faut donc être vigilant quant à l’interprétation et l’exercice ne remplace pas un audit énergétique.

Dans les rues du Bois-Plage et entourée de nos curiosités, Coline Garcia pointe sa caméra sur les maisons anciennes du centre village. Là, ce jaune en milieu de façade, c’est un pont thermique, assez fréquent dans la jonction entre rez-dechaussée et étage. Ailleurs, c’est une boîte aux lettres qui, en accès direct depuis l’intérieur, provoque une perte d’énergie. Impitoyable, la caméra thermique restitue ses couleurs. Bleu tout va bien, du jaune au rouge foncé, il y a rupture d’isolation entre chaud et froid. A l’intérieur d’une maison, le rapport est naturellement inverse.

Balade d’un nouveau genre, cette initiative est renouvelée en ce début d’année (lire encadré). Une bonne chose à l’heure où économiser l’énergie est nécessaire pour la planète et notre porte-monnaie.

 

Les deux prochaines balades thermographiques sont organisées :

– Vendredi 20 janvier à 18h, point de RV devant la Mairie de Sainte-Marie-de-Ré (32 rue de la République)

– Vendredi 3 février à 18h30, point de RV Maison des Arts et des Loisirs aux Portes-en-Ré (15 rue de la Grenouillère)

Inscription obligatoire au Service développement durable de la CdC : 05 46 66 56 69 // developpement. durable@cc-iledere.fr

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires