Vie politique

Conseil municipal du 17 juillet 2023

Au Bois-Plage, pas d’unanimité sur le Pôle Santé

© PLR - Rien à faire, le projet Pôle Santé ne parvient pas à convaincre l’opposition boitaise.
Publié le 09/08/2023

Quelques nuages sont passés sur le Conseil municipal estival du lundi 17 juillet.

Commencée par le vote de conventions entre la commune et la CdC sur divers sujets et achevée par les ressources humaines, la séance municipale a développé par ailleurs quelques points d’importance.

Une réserve communale de sécurité civile

Déjà évoquée lors de la mise en place du PCS*, sa création officielle a été votée à l’unanimité. Rappelons que la RCSC* a pour objet de recruter des personnes civiles, venant en appui aux élus et personnel communal en cas de catastrophe ou de crise majeure. « Bénévole et facultative, la RCBS est placée sous la seule autorité du maire » ou des encadrants désignés par lui. Son implication va de la participation aux actions de prévention des risques conduites par la municipalité à l’assistance aux personnes sinistrées en cas de crise, leur évacuat ion, la surveillance de sites particuliers ou toute autre mission pouvant correspondre à des compétences particulières de ses membres. Elle sera dotée d’un règlement et les volontaires signeront un contrat spécifique avec la commune.

Le Pôle Santé toujours critiqué

Grand projet de la mandature de Gérard Juin, le Pôle Santé est en phase de réalisation, commençant par l’attribution d’une « maîtrise d’ouvrage déléguée à la SPL Charente- Maritime Développement » pour suivre par « le lancement d’une procédure de concours restreint » visant à sélectionner le projet architectural. Ces deux points recevront un vote négatif de l’opposition, s’exprimant par la voix de la Conseillère municipale Claudie Buat, estimant que l’ampleur du projet (et du budget) sont préjudiciables à la santé financière de la commune, alors que les pôles santé fleurissent sur l’ensemble du territoire.

Gérard Juin défend un « projet de proximité » monté en « contexte inversé », par une concertation préalable avec les professionnels de santé. « C’est vrai qu’aujourd’hui ce n’est pas visible mais nous avons des options innovantes qui n’existent pas ailleurs », souligne-t-il. Sans rien dévoiler de plus, M. le maire insiste sur la position stratégique du Bois- Plage au centre du territoire et « pouvant apporter une réponse aux besoins du Nord », mais aussi sur la nécessité d’une structure en capacité d’avoir des équipements, pouvant également loger les remplaçants et accueillir les étudiants. En quelques mots, il s’agit pour Gérard Juin « d’avoir une vision sur l’avenir ».

Perte financière inexpliquée

Le sujet pourrait fâcher mais il soulèvera seulement quelques remarques. M. le maire informe le Conseil municipal qu’une perte financière est constatée sur une période courant de 2008 à avril 2022 en raison d’une « absence de facturation des consommations d’eau de huit locataires des bâtiments communaux au Clos Marin ». Pourquoi ? Y-a-t-il eu un problème comptable ? Mystère. Mais certains usagers s’étaient a priori étonnés par courrier de la situation, sans recevoir de réponse. « La régularisation est faite », annonce Gérard Juin. Reste une perte « estimée à 24 000 € » pour la commune, considérant « l’incapacité de reconstituer le volume réel des consommations d’eau sur une aussi longue période ».

A noter également, un durcissement des conditions d’enlèvement de dépôts sauvages, constatés régulièrement malgré les opérations de prévention et d’information menées. Il en coûtera donc aux contrevenants 750 € pour le premier m3 et 480 € par m3 supplémentaires. « Il s’agit d’essayer la dissuasion », précise Gérard Juin.

Finissons enfin par une aide majorée aux communes de Charente-Maritime victimes du récent séisme. Un don de 500 € était proposé, il a été porté unanimement à 1000 €. Sauf fait majeur, le prochain Conseil municipal sera celui de la rentrée.

* PCS – Plan Communal de Sauvegarde / RCSC – Réserve Communale de Sécurité Civile

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires