Patrimoine

Exposition-Peintures-Aquarelles-Dessins

Ars-en-Ré : ces artistes au chevet du clocher

La Maison Caillaud a connu une belle affluence pour le vernissage de cette exposition-vente de peintures, dessins et aquarelles.
Publié le 07/08/2019
Noter cet article

Le 30 juillet dernier se tenait le vernissage d’une exposition-vente d’œuvres exceptionnelles au profit de la rénovation en cours de l’église Saint-Étienne d’Ars-en-Ré, qui se tient jusqu’au 11 août.

 

Une vingtaine d’artistes peintres amoureux de l’île de Ré en général et d’Ars-en-Ré en particulier exposent au profit de l’église Saint-Étienne : Eva Jospin, Pamela Stewart, Laurence Secher, Louise Bizot, Olivier Suire, Richard Texier, François Cante Pacosou encore Pierre Wiaz. « Quelle joie et quelle satisfaction de voir aujourd’hui le réenchantement de notre église au centre du village, un symbole si précieux, un point d’ancrage fondamental. Quel encouragement d’observer et de sentir l’engagement de tous soutenir un patrimoine comme celui-là, ce qui ne peut que nous rendre heureux et plein d’espoir pour la suite car cette aventure n’est pas terminée », commente Jean-Louis Olivier, le maire d’Ars-en-Ré, dans la préface du catalogue de l’exposition qu’il a signée.

Accompagner la restauration de l’église

« Encore une fois bravo à l’équipe municipale et aussi aux artistes sans qui rien n’est jamais visible[…] Sans oublier ceux qui nous ont soumis cette excellente idée à la hauteur de ce clocher si beau et si riche d’histoire et de souvenirs, d’accompagner la rénovation que nous souhaitions depuis si longtemps au risque de me répéter et donc un grand merci à Valérie Solvit et Stanislas de Quercize d’avoir apporté leur soutien à Yvonne Couturier pour rassembler tous ces artistes pour notre plus grand bonheur ». Tous les bénéfices tirés de la vente des oeuvres exposées à la Maison Caillaud seront en effet utilisés pour accompagner la restauration de Saint-Étienne, l’une des plus anciennes et célèbres églises gothiques de France.

Maison Caillaud Place Carnot, Ars-en-Ré. Du mardi 30 juillet au dimanche 11 août 2019. Tous les jours de 10h à 13h et de 16h à 19h.

 

Une question à… Quelle symbolique associez-vous à l’église d’Ars-en-Ré et que vous inspire-t-elle artistiquement ?

Richard Texier : « L’église d’Arsen- Ré, c’est l’amer de l’île de Ré. Dans mon oeuvre p r é s e n t é e aujourd’hui, j’en ai fait une version mentale et sensuelle, avec une opposition de noir et de blanc qui évoque la lumière. En géométrie, on parle d’abscisses et d’ordonnées. L’île de Ré, ce territoire plat, merveilleusement sensuel, symbolise une abscisse et cette magnifique église représente son ordonnée, sa verticalité ».

Pierre Wiazemsky, « Wiaz » : « L’église Saint-Étienne est magnifique, on peut la voir de très loin, c’est véritablement l’emblème d’Ars-en-Ré. Nous avons un côté très horizontal sur l’île de Ré et la verticalité de cette église est magnifique. Au delà d’Ars-en-Ré et de son clocher, l’île de Ré dans sa globalité pourrait m’inspirer pour un prochain livre pour enfants ».

Propos recueillis par Aurélie Cornec

 

Un patrimoine à sauvegarder

Sous l’égide de la Fondation du patrimoine, la commune d’Ars-en-Ré souhaite, par le biais d’une souscription publique, associer toutes les personnes et entreprises qui le souhaitent à la restauration de l’église.

En contrepartie de leur générosité, les donateurs bénéficieront de la visite du clocher et des venelles du village. L’ensemble des travaux de restauration intérieure de l’église (voûtes, sols, élévations, vitraux, électricité et chauffage) représente un montant estimé de 734 638€ .

Comment faire un don ?

• Sur internet : https://www.fondation-patrimoine. org/58038

• Par courrier : Fondation du patrimoine, 1 bis rue Lebascles à Poitiers ou directement à la mairie d’Ars-en-Ré, 24 place Carnot.

 

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires