Culture

Voltige équestre

ARDEVAC : des projets ambitieux

Cet été, huit représentations de « Mon royaume pour une mule » seront données sous le chapiteau du haras, à Loix.
Publié le 13/06/2022

Des activités bien ciblées, des projets ambitieux, l’association loidaise, qui vient de tenir son assemblée générale, affiche beaucoup d’optimisme.

L’Association pour la Recherche, le Développement, l’Enseignement de la Voltige (et l’acrobatie) à Cheval fête, cette année, son dixième anniversaire. Michel Fournier, président depuis 2017, a été reconduit dans ses fonctions. Il en a été de même pour Isabelle Quignard qui occupe le poste de trésorière. Cette dernière a présenté un bilan positif des comptes, malgré les difficultés rencontrées durant la période de crise sanitaire. L’association totalise, à ce jour, 269 adhérents.

Manu Bigarnet, directeur pédagogique et artistique, et porteur du projet d’ARDEVAC, se bat avec ardeur et passion pour la reconnaissance du métier d’artiste équestre. Il a dressé le bilan des actions menées en 2021, bilan qui se définit autour de trois axes.

Il y a, tout d’abord, les stages amateurs, de loisirs, organisés durant les vacances scolaires pour les enfants (à partir de 7 ans) et les adultes. Ces stages se déroulent en petits groupes afin de privilégier la qualité de l’enseignement.

Il existe, aussi, les formations professionnelles, accessibles financièrement par le compte personnel de formation (CPF), qui sont organisées hors période de vacances scolaires, tout au long de l’année.

Le troisième axe repose sur la représentation de spectacles. A ce sujet, Manu Bigarnet se félicite du succès remporté par « Mon royaume pour une mule », spectacle créé en 2021.

Plusieurs projets en perspective

Certains adhérents, dont plusieurs de longue date, se déclarent disponibles pour participer, bénévolement, au développement d’ARDEVAC.

Pour l’instant, la collaboration avec l’association rétaise « Ré-Jouir » continue. D’autre part, les interventions auprès des écoles vont se poursuivre ainsi que les projets entrepris avec la maison carcérale de Saint-Martin-de-Ré.

Cet été, huit représentations de « Mon royaume pour une mule » seront données sous le chapiteau du haras, à Loix : quatre en juillet (21, 22, 23 et 24), quatre en août (11, 12, 13 et 14), à 19 heures.

Il est envisagé de diffuser ce spectacle à l’échelle de la Nouvelle Grande Aquitaine, et même au niveau national.

Les responsables de l’association remercient la mairie de Loix pour son soutien, tout comme la Communauté de Communes de l’île de Ré, le Département, ainsi que la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC).

Infos et réservations : 06 85 07 22 15 ou contact@ardevec.net

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires