Sports

Centre Aquatique

AquaRé aborde sereinement l’été

© Nathalie Vauchez - Pierre Dardillac, Patrice Déchelette, Lionel Quillet, Arnaud Lorieul, Boris Lodin et Pascal Courcier devant le bassin extérieur, qui vient d’ouvrir pour l’été.
Publié le 22/06/2022

Un an après sa réouverture, le centre aquatique géré par Vert Marine témoigne d’un beau dynamisme et est en passe de renouer avec les chiffres de fréquentation de 2019, avant Covid. Prolongée de quelques mois, la DSP* sera renouvelée pour cinq ans à partir du 1er janvier 2023. Trois entreprises ont candidaté, le dépouillement des offres est en cours.

Mercredi 15 juin, le président Lionel Quillet, accompagné des équipes de la CdC, le maire de Saint-Martin de Ré, Patrice Déchelette, et le principal du collège voisin, Pierre Dardillac, sont venus à la rencontre du directeur régional de Vert Marine, Boris Lodin, et du directeur d’AquaRé, Arnaud Lorieul. Était aussi présente l’Association Réthaise de Sauvetage et de Secourisme Aquatique (ARSSA), avec son président, Pascal Courcier.

Une réouverture sous de bons augures, en juin 2021

Inauguré en 2008, le centre aquatique a connu de très importants travaux de réhabilitation entre septembre 2019 et mai 2021, de nombreuses malfaçons ayant été découvertes au fil des années. Sa réouverture le 9 juin 2021 était très attendue, ces travaux ayant privé Rétais petits et grands et vacanciers de piscine pendant presque deux années.

Alors qu’en 2019 les relations étaient tendues, entre Vert Marine et la CdC et entre Vert Marine et ses salariés, la météo est désormais au beau fixe, avec deux nouveaux directeurs, local et régional, arrivés pour la réouverture, pratiquant « une gestion humaine du personnel. Le turn-over est ainsi devenu très limité et outre les 4,5 MNS** en équivalent temps plein (ETP) recrutés à l’année, des salariés saisonniers équivalents à trois ETP ont été recrutés sans grande difficulté. » a expliqué Arnaud Lorieul.

« Mon ressenti est très positif. La délégation se termine en décembre, j’aurai grand plaisir à renouveler si c’est le cas, nous avons un nouveau fonctionnement, du nouveau matériel, la piscine est aussi un outil très structurant pour le collège. Nous avons repoussé le renouvellement de la DSP de six mois pour avoir le temps d’intégrer la nouvelle donne, le marché va évoluer en fonction des énergies, on ne sait pas où on va », a expliqué Lionel Quillet.

L’apprentissage de la natation, priorité sur une île

Arnaud Lorieul, directeur d’AquaRé, a pris ses fonctions il y a un an et impulsé avec les équipes une nouvelle dynamique. Un partenariat a été conclu avec l’ARSSA, qui forme aux gestes de premiers secours, et avec plusieurs associations qui viennent s’entraîner à AquaRé. En 2021/2022, vingt-huit classes des écoles élémentaires de l’île de Ré ont bénéficié du nouveau programme de l’Education Nationale, avec désormais dix séances de piscine à raison de deux par semaine, étalées sur cinq semaines. Le transport des élèves est pris en charge par la Communauté de Communes. « C’est bénéfique pour l’apprentissage des élèves. Avec le collège, nous travaillons aussi toute l’année, sur six périodes, en concertation avec la coordinatrice EPS, tous les jours des collégiens viennent pratiquer. Cela représente environ 210 heures qui leur sont réservées », a-t-il expliqué.

Une nouvelle matinée – celle du jeudi – va permettre au grand public de venir nager, en plus de celles du lundi et dimanche. Durant les vacances, et notamment celles de l’été à venir, de nombreux stages de natation sont proposés aux enfants – cinq hebdomadaires, soit 50 enfants concernés chaque semaine. Ils sont organisés entre le 11 juillet et le 28 août 2022. A mi-juin, déjà 50 % d’entre eux sont réservés. L’apprentissage de la natation est une priorité au sein du seul équipement aquatique de l’île de Ré.

Les futurs pensionnaires de l’internat, situé dans l’enceinte du collège, pourront bénéficier de créneaux adaptés, c’est à l’étude pour le mercredi.

Compte tenu du nombre très limité d’équipements aquatiques sur l’agglomération rochelaise, une ouverture d’AquaRé vers le continent est envisagée.

Le Principal du collège des Salières tout proche, Pierre Dardillac, a dit combien les élèves de l’île de Ré sont chanceux, ce qui n’est pas toujours le cas en France et en Charente-Maritime, et combien il est sensible à la politique volontariste de la CdC, impliquée dans l’éducation des collégiens.

L’ARSSA s’est dite contente de travailler en partenariat intelligent avec Vert Marine, elle connaît une bonne évolution de ses activités à travers le secourisme, le sauvetage sportif en étant, lui, au stade du balbutiement sur l’île de Ré. Lors de sa première année d’exercice, l’association a dispensé, entre autres, quatre-vingtdix formations en secourisme, trois formations au brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA), quatre au brevet de surveillant de baignade (BNSB).

« AquaRé revêt une grande importance pour le territoire, la politique volontariste de la CdC a eu un coût en investissement très important : nous sommes extrêmement vigilants aujourd’hui sur son fonctionnement et nous allons l’être aussi sur le nouveau marché.», a conclu le président de la CdC.

*Délégation de service public de la part de la Communauté de Communes de l’île de Ré, propriétaire de l’équipement.

**MNS : Maître Nageur Sauveteur

Les dates clés

– A partir du 20 juin, réinscriptions et inscriptions aux activités à l’année pour 2022/2023

– Mercredi 22 juin, à partir de 14h : journée du sauvetage

– Vendredi 24 juin à partir de 20h : Gala de natation synchronisée

– Jeudi 30 juin à partir de 18h30 : soirée aquagym

– Mercredi 6 juillet à partir de 14h : Fête de l’école de natation

Horaires d’ouverture des grandes vacances (à partir du 7 juillet)

– Lundi : 10h-13h30 / 14h30-19h30

– Mardi : 10h-13h30 / 14h30-21h00

– Mercredi : 10h-13h30 / 14h30-19h30

– Jeudi : 10h-13h30 / 14h30-19h30

– Vendredi : 10h-13h30 / 14h30-21h00

– Samedi : 10h-13h30 / 14h30-19h30

– Dimanche : 9h-13h30 / 14h30-19h30

Les stages de natation débuteront à partir du 11 juillet jusqu’au 26 août.

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires