RÉSEAU D'ÉCHANGES PROFESSIONNELS

Apéro Time Entrepreneur Ile de Ré, le goût du partage

Jennifer Barrault, le goût des autres et du partage.
Publié le 23/06/2022

Lancé en novembre dernier, Apéro Time Entrepreneur Ile de Ré n’a cessé depuis de faire des émules. Rencontre avec sa fondatrice Jennifer Barrault.

Infirmière de métier, Jennifer Barrault est aujourd’hui hypnothérapeute sur Rivedoux et Sainte-Marie. Plus largement passionnée par une approche naturelle de la santé, elle pratique aussi le yoga du rire, la méditation et le massage. Rien ne la prédisposait donc – a priori – à se lancer dans l’aventure de l’Apéro Time Entrepreneur Ile de Ré, si ce n’est une personnalité portée vers les autres. Et c’est justement ça l’essentiel.

Rétaise depuis 2020

Rochelaise, Jennifer Barrault s’installe sur l’Île de Ré à la rentrée 2020, marquée par la crise sanitaire et un nouveau confinement en novembre. Bref, la période n’est pas idéale côté relations sociales. Étant infirmière, elle peut pratiquer les tests PCR, ce qu’elle fait pendant un an. « J’ai rencontré plein de gens différents », se réjouit la jeune femme qui se rend rapidement compte que pour nombre de personnes, les rencontres ne sont pas chose facile. A cause du Covid bien sûr, qui contrait au repli, pas que. Car finalement si sur notre petit territoire, tout le monde connaît tout le monde ou presque, c’est souvent comme ça, vite fait, chacun vaquant à ses occupations.

Provoquer les occasions

Sur La Rochelle, Jennifer a déjà vécu l’expérience de réseaux d’échanges professionnels comme Entreprendre au Féminin par exemple. Alors l’idée lui vient de lancer une initiative de ce type sur l’Île de Ré. C’est ainsi que naît l’Apéro Time Ile de Ré, « pour rencontrer du monde, fédérer et partager, chacun apportant ses compétences », raconte Jennifer. L’accueil est positif, nombre de gens en ayant « marre des réseaux sociaux et des relations virtuelles », souligne-t- elle. Car si Facebook est le premier point de contact avec Apéro Time Entrepreneur, c’est ensuite dans la vraie vie que cela se passe avec un « Apéro Time » chaque mois, toujours dans un lieu différent.

L’oiseau fait son nid…

Partie de rien, la page Facebook du réseau insulaire rassemble aujourd’hui près de 450 abonnés, et Jennifer Barrault s’avoue heureusement surprise. « Un noyau d’une trentaine de personnes est fidèle à chaque soirée, tandis que d’autres vont et viennent et toutes les professions sont représentées », précise-t-elle. « Les rendez-vous mensuels favorisent les relations de travail mais je vois aussi des amitiés naissantes », ajoute la jeune femme avec plaisir. Ajoutons qu’à chaque fin de ces conviviales soirées, un tirage au sort désigne quatre personnes qui seront ensuite présentées sur la page Facebook sous un format portrait, diffusé chaque mercredi dès 7h et à raison de un par semaine… jusqu’au prochain Apéro Time. Tout le monde étant actuellement débordé (saison oblige), Jennifer a choisi de faire une pause et le 23 juin, le dernier Apéro Time du premier semestre 2022 aura pour cadre la Java des Baleines, lieu idéal pour ce genre d’événement. Mais au fait Jennifer, ce n’est pas difficile de trouver chaque mois un nouveau lieu ? « Pas du tout et nous sommes toujours très bien accueillis ! », répond-elle d’emblée, reconnaissant toutefois que cette belle aventure lui donne du travail. Car de l’organisation des soirées à la tenue et au suivi de la page Facebook via laquelle tout se prépare, elle est seule et nous annonce d’ailleurs avoir mis en place un ticket d’entrée aux soirées à 5 €. « Pour couvrir les frais et un peu du temps passé », explique-t-elle.

Des nouveautés à la rentrée ? « Après une première année de mise en place, je réfléchis à l’idée de rythmer les soirées avec des thèmes. Mais en même temps, les gens aiment ce format libre et spontané alors… ». Alors nous verrons bien… reste que l’Apéro Time Entrepreneur Ile de Ré a trouvé son public et ne demande qu’à s’enrichir !

Apéro Time Entrepreneur Ile de Ré Contact : Jennifer Barrault au 06 52 80 40 34

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires