Culture

Bibliothèque

Anniversaire « en famille » à La Couarde

Un anniversaire qui est aussi celui de la reconnaissance pour Michèle Sebbar et les bénévoles de la bibliothèque - © PLR
Publié le 09/02/2024

C’est par ces mots que Patrick Rayton qualifie la joyeuse soirée fêtant les dix ans de la bibliothèque le vendredi 2 février.

Parmi les étagères de livres, plusieurs élus de la municipalité, la vice-présidente de la Communauté de Communes déléguée à la culture Danièle Pétiniaud- Gros, des bibliothécaires d’autres communes et surtout nombre de Couardais de tous âges, venus partager ce moment avec Michèle Sebbar et son équipe de bénévoles. Musique, confettis, gâteau… il ne manque rien à cette fête d’anniversaire qui s’ouvre avec la troupe d’improvisation théâtrale couardaise « A guichets ouverts » et son animation culturelle pleine d’humour.

10 ans ? Plutôt 20 en fait

Dix ans, c’est l’âge ‘officiel’ de la bibliothèque couardaise telle qu’elle est aujourd’hui. Mais il faut aussi considérer les dix ans préalables qu’il aura fallu pour qu’elle ouvre ses portes, comme le rappelle Patrick Rayton, évoquant « le plan de référence Que sera La Couarde en 2016 ? », initié en 2003, alors qu’il était 1er Adjoint du maire Paul Neveur. « La bibliothèque y était inscrite », souligne-t-il. Devenu concret en 2009, il faudra ensuite au projet deux ans de travaux planifiés en deux temps.

Pari réussi

Pour gérer et animer la bibliothèque, il faut quelqu’un car impossible d’en demander trop aux bénévoles. Il est alors envisagé « une mutualisation avec Loix pour recruter une professionnelle », se souvient Patrick Rayton. Finalement, Loix jette l’éponge faute de budget. La municipalité fait alors le pari d’assumer seule un temps plein, « pari réussi », se réjouit le Maire de La Couarde, soulignant « la compréhension de la vie associative de Michèle Sebbar et son feeling avec les enfants ».

La Couarde met les moyens, plus de dix mille euros d’achats de livres la première année. De son côté Michèle Sebbar s’investit sans compter, s’emparant du dossier TAP* alors en vigueur, créant animations, spectacles, accueil scolaire, concerts, rencontres, expositions etc., toujours soutenue par les bénévoles.

Et objectif atteint

« La bibliothèque est un élément important de la vie permanente », affirme le maire de La Couarde. Preuve en chiffres, elle est aujourd’hui riche de 590 adhérents (contre 250 en 2013). « Une satisfaction pour nous tous » souligne Patrick Rayton remerciant chaleureusement Michèle Sebbar « qui a su fédérer les bénévoles ». « Le chemin continue », conclut-t-il évoquant la volonté de la municipalité de « créer une passerelle avec l’espace numérique » partageant les locaux et dont la bibliothécaire est également responsable.

Fin des discours… la soirée se poursuit en musique autour d’un buffet avant de souffler les bougies d’un gros gâteau. Tout dans cette manifestation illustre l’importance d’une bibliothèque dans la vie d’un village : la culture bien sûr mais aussi l’indispensable lien social et le partage intergénérationnel. Mais c’est sans doute l’élue Peggy Luton qui la définit le mieux : « La bibliothèque, l’endroit où tout est possible ! ».

*TAP : Temps d’activités périscolaires.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires