Territoire

Edito

Bilan des mandats des maires de l'île de Ré et de la saison touristique

A l’heure des bilans

Publié le 10/09/2013

Après la fête des associations qui marque chaque année le retour à la « vie permanente » de l’île de Ré et témoigne de l’engouement des Rétais pour leur territoire, se profilent comme chaque année à pareille époque les fêtes des vendanges, du coquillage et les journées du patrimoine. Sans oublier la fête des marais, à l’occasion des 40 ans de l’AEMA… Ce sont autant de bonnes occasions de redécouvrir notre île et de s’ouvrir aux autres, après le rush estival…

Alors que la rentrée scolaire s’est déroulée dans une certaine sérénité et sans bouleversement notoire, est venue pour les professionnels l’heure des premiers bilans de la « haute saison » qui s’est révélée être un (très) bon crû, grâce à la météo exceptionnelle et au calendrier favorable. Plus que jamais, l’île de Ré reste une « valeur sûre » comme diraient les boursiers, ou du moins « un marché de confiance », grâce aux efforts engagés par la plupart des acteurs économiques… Ce très bon été permettra pour les professionnels de compenser une avant-saison maussade. Après la toute relative « trêve estivale » les équipes municipales actuelles et les oppositions s’organisent en vue des prochaines élections de 2014. Le temps est là aussi aux bilans : après avoir – au travers d’une interview de Lionel Quillet – dressé celui de l’action intercommunale de 2008 à 2013 (lire Ré à la Hune 87 et sur realahune.fr), nous vous proposons d’aller dès maintenant et tout cet automne à la rencontre des Maires afin qu’ils présentent le leur. Gisèle Vergnon, Maire de Sainte-Marie-de-Ré, s’est ainsi prêtée la première à cet exercice difficile.

Enfin, et bien que tous les vacanciers n’aient pas pris la bonne mesure de ce qui se trame dans les coulisses étatiques du PPRL, les élus et professionnels rétais restent suspendus aux discussions qui se profilent avec le Ministère de l’Écologie – une réunion de travail est prévue le 13 septembre à Paris. À suivre en temps réel sur realahune.fr.

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires