Nature

Mois de l'environnement de l'île de Ré - du 6 au 28 avril 2019

A la rencontre de la biodiversité et des espèces sauvages …

La classe de CM1 d’Isabelle Martineau à La Flotte a eu le privilège de tester en avant-première les deux Escape Games, de découvrir l’exposition… et de poser avec les élus et les écogardes de la CdC !
Publié le 09/04/2019
Noter cet article

Tous les deux ans La Communauté de Communes organise le Mois de l’Environnement sur l’île de Ré, visant à sensibiliser Rétais et visiteurs à la richesse et la préservation de leur cadre de vie exceptionnel. Animations, arts, safaris, rencontres… se déclinent cette année autour du thème « La nature au coin de ma rue », jusqu’au 28 avril 2019, avec un temps fort le 20 avril à Saint-Martin.

Mardi 2 avril, le président Lionel Quillet, entouré de plusieurs maires, de Sylvie Dubois, directrice Environnement et de l’équipe des écogardes de la CdC, ainsi que de nombreux partenaires proposant des animations, a donné le coup d’envoi des festivités. Entièrement gratuites, toutes les animations proposées dans le cadre du Mois de l’Environnement sont financées sur le budget annexe de l’écotaxe, prélevée au passage du pont.

Diffuser un état d’esprit « environnemental », faire évoluer les comportements

« Nous vivons sur un territoire exceptionnel, en termes d’environnement, de biodiversité et de préservation, il s’agit du grand thème du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) et du projet le plus abouti sur l’île de Ré, la trame environnementale est complète, y compris déclinée dans des petits projets. Nous avons choisi cette année de mettre en évidence le lien entre Environnement, habitants et vie quotidienne pour sensibiliser et faire évoluer des comportements qui ne sont pas toujours exemplaires, sur un territoire dont la stratégie environnementale est centrale et vitale. Si l’île de Ré est leader dans bien des domaines environnementaux, elle ne l’est pas toujours par exemple en matière de tri des déchets, pour n’en citer qu’un… Nous aimerions, au travers d’animations très instructives, diffuser un état d’esprit auprès de la population. »

Et on le sait, en la matière les enfants sont les premiers prescripteurs auprès de leurs parents. C’est pourquoi bon nombre des quatrevingts animations sont proposées aux élèves, enfants fréquentant les accueils de loisirs et aux familles. Cinq écoles sont cette année concernées : Ars, La Flotte, Saint- Martin, Sainte-Marie et Rivedoux, ainsi que le collège des Salières et les sept centres de loisirs. Lors de cette inauguration, les vingtsix élèves de la classe de CM1 de La Flotte d’Isabelle Martineau ont ainsi pu tenter l’expérience des Escape Games et relever les défis de l’exposition « Biodivercitez ! », après avoir participé en amont dans leur classe à deux animations avec les écogardes sur la biodiversité et l’inventaire dans leur cours. Des enfants enthousiastes au moment du débriefing…

« Avec le thème « La nature au coin de ma rue », l’objectif est d’observer, valoriser et préserver la biodiversité urbaine dans les villages, en associant culture et environnement. Propreté ne rime pas non plus toujours bien avec environnement, a renchéri le président, laissons de la place aux herbes sauvages ! »

Ouvrez l’oeil, ici zone naturelle !

L’équipe des écogardes n’a pas manqué d’imagination ni ménagé ses efforts pour valoriser cette nature peu connue à travers des oeuvres de street art, des expositions, des sorties nature, des projections, des rencontres… C’est elle qui a entièrement concocté les deux Escape Games sur les thèmes « Poubelle… la vie… » et « Kill bees », accessibles tous les après-midis du mois d’avril, y compris le week-end, qu’Héloïse Foix a testé pour vous (lire son article ci-après).

L’exposition interactive itinérante « Biodivercitez ! Conjuguons ville et nature » conçue par Exploradôme permet d’expliquer de façon très ludique aux enfants et à leurs parents ce qu’est la biodiversité en ville et comment il est possible de la préserver. Elle est accessible en libre visite tous les après-midi jusqu’au 28 avril.

Les dix communes rétaises participent au rallye-découverte « Au coeur des pavés » : dans chacun des bureaux d’accueil touristique, l’exposition “Jardins de trottoirs” vous invite à porter un autre regard sur la biodiversité au pas de votre porte. Pour y participer, demandez- y le passeport découverte et à chaque passage, faites tamponner votre précieux sésame : au bout des dix étapes, une petite surprise vous attend !

Côté Street art, l’alliance du patrimoine naturel et de démarches artistiques permet de découvrir différemment l’environnement, en se plongeant dans l’univers artistique de la nature urbaine, pleine de mystères : Graff végétal, Tricotag, Naturbanité, Une Nature XXL, Les Créatures, Le Ruban

De nombreuses animations originales

Impossible de citer les quatre-vingt animations. Parmi elles, à Ars-en- Ré le 27 avril, la compagnie Les Tardigrades propose un spectacle paysage « Abeille au Singulier », immergé au milieu d’un jardin naturel… La bibliothèque de La Couarde propose le 12 avril une rencontre avec Fabrice Nicolino à l’origine du mouvement « Nous voulons des coquelicots » qui regroupe plus de 500 000 signataires à travers toute La France (lire sur realahune.fr nos articles sur ce mouvement). A La Flotte, avec « Un patrimoine gorgé de nature, même la nuit » Mélanie, du Musée Platin vous fera découvrir le 9 avril dans une ambiance nocturne le patrimoine bâti, tandis qu’un écogarde vous invitera à observer la nature présente au coeur du village et les animaux qui la peuplent…

Citons au Bois-Plage le 18 avril la déambulation dansée à laquelle vous invite la compagnie ContempoRé danse, au coeur des rues du village. Entre chaque tableau, un crieur vous annoncera les dernières nouvelles de la biodiversité de notre île… Les Portes vous convient le 25 avril à une « déambulation poétique et sauvageonne », sorte de balade contée à la découverte du petit peuple de votre village en compagnie de Marie-Ange Frey et de « Pipille » la petit souris chauve…

A Loix, un écogarde vous invite le 18 avril à un « Safari nocturne » pour découvrir, armés de lampes torches, le petit monde qui s’anime au crépuscule dans les rues du village : plantes, chauve-souris, insectes et autres petites bêtes…

Les 20 et 21 avril, Rivedoux propose un week-end festif autour de son traditionnel « Marché aux fleurs », ainsi que des « Rendez-vous aux jardins familiaux » le 21 avril, avec l’association des Jardiniers de l’île pour échanger sur les plantes et comment cultiver son jardin au naturel…

A Saint-Clément des Baleines, « Chasse aux trésors et théâtre de rue » se mêleront le 14 avril. Il s’agira, par équipe et grâce à un carnet de routes, de trouver et reconnaître les « Sauvages de vos rues ». Votre parcours sera ponctué de rencontres théâtrales jouées par la troupe « les Ré-Acteurs ».

A Saint-Martin, le « Bestiaire botanique dans le jardin du musée », classe les plantes dont les noms font référence à une partie de l’anatomie d’un animal. Ainsi, au travers d’illustrations d’Izumi Mattei-Cazalis, cette exposition propose aux enfants et à leurs parents d’aborder autrement le monde végétal et de créer un lien avec le monde animal. Autre temps fort à Saint-Martin, le spectacle « Canopée, performances de danse aérienne » le 26 avril : à travers une rencontre entre deux acrobates et un arbre, la Compagnie « Les Têtes Bêches » invite le spectateur à poser un regard différent sur les relations humain-arbre et sur l’évolution qui en découle.

A Sainte-Marie, la médiathèque vous propose une journée festive tout public autour de « La Grainothèque en fête » : atelier d’art éphémère, apéro-troc puis spectacle « Orange-patate » concocté par Christine de Merville. Un village festif « L’île de Ré fête la biodiversité de ses villages ! » accueillera les visiteurs samedi 20 avril à Saint-Martin, toute la journée, rythmé par plein de surprises : des spectacles avec « la divagation urbaine » déambulation « la veilleuse des veilleurs » et une « Flash Mob » par ContempoRé Danse ; des ateliers participatifs : fabrication de gîtes à chauve-souris, de nichoirs, graff végétal, utilisation de plantes médicinales ; stands de découverte des écogardes, de la LPO et de Nature Environnement 17 autour de la chauve-souris ; et bien d’autres animations…

Profitez de ce mois de l’Environnement pour partager des activités ludiques, naturelles, originales en famille, aux quatre coins de l’île de Ré !

Nathalie Vauchez

Plus de 14 partenaires proposent des animations
Ré Nature Environnement LPO  – Ile de Ré photo club
Musée du Platin  – La Maline « Hors les Murs »
Ré astronomie  -Association villageoise de St Clément des Baleines
Nature Environnement 17 – Association Riv’Sourires
Musée Ernest Cognacq – Bibliothèques de La Couarde, Sainte-Marie et Saint-Clément
L’Ecole Buissonnière – L’Apporte Bonheur
Conteuse : Marie-Ange Frey-

 

Retrouvez le programme complet sur www.cdciledere.fr

Escape game : la sensibilisation par le jeu pour le mois de l’environnement.

A l’occasion du mois de l’environnement organisé par la Communauté de Communes de l’Île de Ré, du 6 au 28 avril 2019, les écogardes ont mis en place deux ateliers sur le principe de l’Escape Game.

 

Anne-Laure Nivet, Héloïse Poix et Jean-Pierre Pichot écoutent avec attention les consignes d’Anaïs Barbarin, chef des écogardes, avant de se lancer dans le premier escape game…

 

Ce mois a pour but de sensibiliser le grand public au respect et à la préservation de la biodiversité de l’Île de Ré. Parmi tous les projets et animations spécialement dédiés à cet évènement, deux Escape Games sont créés : les espaces sont fabriqués par l’association « La Verdinière » et la trame du jeu est intégralement pensée par l’équipe des écogardes. Cette création voit le jour après quatre mois de préparation et a été testée en avant-première par la classe de CM1 de l’école de La Flotte le mardi 2 avril : les réactions étaient plus que satisfaisantes.

Le principe est simple : un temps imparti, un scénario de départ pour se plonger dans le contexte, une pièce truffée d’énigmes, de codes et de rébus qu’ils faut trouver et déchiffrer afin d’évoluer dans la pièce. Chaque détail présent joue un rôle important dans ce concept. C’est alors en évoluant dans le jeu que la problématique abordée prend tout son sens.

Les écogardes ont choisi deux thématiques environnementales pour alimenter la partie. Le premier espace, « Poubelle la vie », met en avant les habitudes quotidiennes pour lutter contre le changement climatique et ainsi laisser une planète saine. A l’honneur : produits respectueux de l’environnement à utiliser tous les jours et tri sélectif, une action primordiale à mettre en oeuvre au quotidien.

Le deuxième espace, « Kill Bees », est dédié à la biodiversité et plus particulièrement aux insectes que l’on peut croiser sur notre île : abeilles, sauterelles, papillons, etc. Le scénario vous annonce un meurtre au coeur de l’essaim de ce jardin urbain… à vous de trouver le coupable.

Ces Escape Games permettent de mettre en lumière des thèmes simples et qui nous concernent tous. Le jeu amène une dimension participative au mois de l’environnement. Sensibiliser les enfants est un challenge qu’il est nécessaire de disputer, ils représentent le devenir de l’île mais aussi de tous les autres territoires. Dans un même temps, les adultes et parents sont sollicités : la biodiversité de l’Île de Ré dépend de tous.

Ces Escape Games sont une initiative responsable et amusante qui marque les esprits, des petits comme des grands. Ils sont en visite libre pendant tout le mois de l’environnement, de 14h à 18h, dans la salle communautaire de la CdC à Saint-Martin. A vous de jouer !

Héloïse Poix

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires